• Une petite chanson pour vous motiver à apprendre la forme en て!

     

    Vous voilà maintenant à bloc, sachant vos particules sur le bout des doigts! Félicitations à vous, vous savez désormais le b à ba du japonais. Mais la route sera encore longue avant de pouvoir prétendre à avoir une conversation de tous les jours avec des japonais. Cette route a beau être longue, j'ai foi en vous: si vous avez survécu jusque là, il serait fort dommage d'arrêter maintenant, non? Alors il est temps pour vous de remonter vos manches et de préparer votre sac à dos pour cette route de la maîtrise de la langue japonaise, qui sera très longue. Mais trêve de blabla, il est maintenant temps d'en venir au sujet de ce cours. Nous avons vu précédemment comment formuler des phrases simples, toutefois il vous est pour l'instant impossible de relier des phrases entre elles ou même de décrire quelque chose avec deux adjectifs. Samurai Neko vient donc à votre rescousse pour vous apprendre comment dire "et" en Japonais. En lisant ces lignes, certains vont se dire que ce cours sera un cours cheap et sans grand contenu. Mais détrompez vous, il y a en fait 9manières différentes de dire "et" en Japonais. A vos souhaits!

    Nous voilà donc partie vers une petite aventure bien sympathique. Cela peut paraître difficile, mais ne vous inquiétez pas, ce sera simple. Enfin, si vous ne vous vous rappelez plus de vos bases de conjugaison, vous risquez de ne comprendre absolument rien à ce cours. Je vous conseille donc fortement d'y jeter de nouveau un coup d’œil! Un petit rappel sur les adjectifs devrait également vous faire le plus grand bien. Êtes vous prêts? Alors c'est parti!

     

    Dire "et" avec des noms:

    Commençons avec le plus facile: les noms. Pas besoin de vous faire une tirade sur ce qu'est un nom en Japonais, vous êtes déjà au courant. Nous pouvons prendre des noms propres ou des noms communs. Dans le cas des noms, le mot "et" se traduit tout simplement par une particule... ou plutôt deux particules, car deux grands cas sont distinguables: le cas où l'énumération de nom est finie (ex: un chat ET un chien) et le cas où l'énumération n'est pas finie (ex: J'ai acheté ENTRE AUTRES des fruits, des légumes, etc...). C'est un point très important à retenir car nous en aurons besoin dans les prochains. Voilà donc la règle:

    - La particule と est utilisée pour les énumérations finies de noms

    ex: 猫(ねこ)と犬(いぬ)があります。= Il y a un chat et un chien

    - La particule や est utilisée pour les énumérations non-finies de noms

    ex: 野菜(やさい)や果物(くだもの)を買(か)いました。= J'ai acheté des légumes et des fruits entre autres

    Cela sous-entend que j'ai acheté probablement d'autres choses dont je ne parle pas dans ma phrase car je mets l'accent sur les fruits et les légumes.

    Pourquoi se contenter de deux cas lorsque l'on peut en avoir un troisième? Les japonais distinguent également le cas d'une énumération de noms servant à énoncer des causes, des raisons ou des qualités. La liste est bien évidemment non-finie. Nous parlerons ici principalement des mots à caractères adjectival , accessoirement vus comme des adjectifs en -な. C'est le cas par exemple de 綺麗(きれい) = joli、賑(にぎ)やか = animé, vivant 、暇(ひま) = libre

     Ici, La particule en question est し. Pour les noms, l'état d'être だ est ajouté, ce qui donne:

    ex: 綺麗(きれい)だし静(しず)かだし、この家(いえ)はとても好都合(こうつごう)です。= Jolie et calme, cette maison est très commode

     

    Dire "et" avec des adjectifs:

    En ce qui concerne les adjectifs, si vous avez prêté attention aux cours précédents, vous devez vous souvenir qu'il en existe deux types en japonais: les adjectifs en い et les adjectifs en な. Et comme vous devez vous en douter, la conjugaison des deux est différente. Un néophyte en japonais pourrait injustement croire, en réfléchissant d'une façon franco-française, que pour relier deux adjectifs ensemble, il suffirait de mettre と ou や entre les deux... mais ce serait trop simple! Vous oubliez que les japonais affectionnent particulièrement les formes verbales, et que les adjectifs se conjuguent. Permettez moi donc de vous présenter la forme en て, dont le rôle est de relier deux adjectifs/verbes ensemble. C'est tout simplement le pendant adjectival/verbal de と dans la mesure où cette forme se traduit par une énumération finie. La forme en たり, elle, permet d'exprimer un état de contraste ou alternatif (traduit en français par "parfois" ou "tantôt). Lors de se cours, je passerai également en revue également la forme en し qui permet d'énumérer des causes, des raisons ou des qualités. Mais des exemples valent mieux que toutes les explications du monde:

    Cas des adjectifs en い:

    • Radical + い → Radical + くて

    Ex: 可愛(かわい)くて小(ちい)さい子猫(こねこ) = Un chaton mignon et petit

    Vous vous posez sans doute à juste titre la question métaphysique de "comment conjuguer aux autres temps ces expressions?". C'est très simple: le dernier adjectif de la phrase indique toujours le temps auquel les deux adjectifs sont conjugués. Il n'est jamais conjugué à la forme en て.

    Ex: 可愛(かわい)くて小(ちい)さくない子猫(こねこ) = Un chaton qui n'est pas mignon ni petit

    可愛(かわい)くて小(ちい)さくない子猫(こねこ) = Un chaton qui n'est pas mignon ni petit

    可愛(かわい)くて小(ちい)さかった子猫(こねこ) = Un chaton qui était mignon et petit

    可愛(かわい)くて小(ちい)さなかった子猫(こねこ) = Un chaton qui n'était pas mignon ni petit

    Facile, non? cela fonctionne avec tous les temps. Voyons maintenant ce que cela donne avec la forme en たり.

    • Radical + い → Radical + かったり、...たりする

    Ex: 値段(ねだん)は安(やす)かったり、高(た)かったりします。 = Les prix sont parfois bon marché, et parfois chers

    On dénotera une succession d'adjectifs conjugués à la forme たり où le dernier sera suivi par le verbe する. Faites attention à ne jamais oublier la forme する à la fin! Sinon, la phrase ne voudra rien dire. Comme tout à l'heure, il est également possible de conjuguer ces phrases à tous les temps. Mais c'est ici le verbe する qui prendra le temps de la proposition. Comme vous connaissez par cœur vos conjugaisons, cela ne devrait vous poser aucun problème. (petit indice: する est un verbe irrégulier)

    Ex: 値段(ねだん)は安(やす)かったり、高(た)かったりしました = Les prix étaient parfois bon marché, et parfois chers

    Pour cette forme, l'utilisation des formes négatives et négatives passées de します n'est pas vraiment conseillée. Je dirais même qu'elle n'est jamais utilisée. A moins que pour vous des phrases du type "Les prix n'étaient pas parfois bon marché et parfois ils n'étaient pas chers" revêtent un sens, je vous déconseille également d'utiliser ces formes pour le négatif et le négatif passé.                             

    Passons maintenant à la forme en し:

    • Radical + い → Adjectifs conjugués + し

    Rien de compliqué ici, il suffit tout simplement d'ajouter し à l'adjectif conjugué. Il n'y a donc aucune question métaphysique à se poser sur la conjugaison du verbe.

    Ex: この自転車(じてんしゃ)は安(やす)いし早(はや)いし、買(か)います。= Parce que ce vélo est bon marché et rapide, je vais l'acheter

     

    Cas des adjectifs en な:

    Pour les adjectifs en な, le principe est identique, même si les règles de grammaire changent. Si vous pensiez pouvoir utiliser と et や, vous pouvez retourner vous coucher! Commençons donc par la forme en て:

    • Radical +な → Radical + で

    Ex: 綺麗(きれい)で有名(ゆうめい)な歌(うた) = Une chanson belle et célèbre

    綺麗(きれい)で有名(ゆうめい)ではない歌(うた) =Une chanson n'étant pas belle ni célèbre

    綺麗(きれい)で有名(ゆうめい)だった歌(うた) = Une chanson qui était belle et célèbre

    綺麗(きれい)で有名(ゆうめい)ではなかった歌(うた) =Une chanson qui n'était pas belle ni célèbre

     

    Passons maintenant à la forme en たり: Le sens est ici est toujours le même que pour les adjectifs en い:

    • Radical +な → Radical + だったり

    Ex: 町(まち)は賑(にぎ)やかだったり、静(しず)かだったりします = La ville est tantôt agitée, tantôt calme

    町(まち)は賑(にぎ)やかだったり、静(しず)かだったりしました = La ville était tantôt agitée, tantôt calme

     

    Il en est de même pour la forme en し. Les mêmes modifications grammaticales sont à dénoter: l'ajout du だ au radical.

    • Radical +な → Radical + だし

     バカだし、失礼だし、いわゆる友達(ともだち)を離(はな)れる = Parce qu'il est bête et grossier, je me suis séparé de ce soit-disant ami

    Dire "et" avec des verbes:

    Nous allons maintenant entrer dans les choses sérieuses. Vous le sentez venir, pour dire "et" avec des verbes, il serait beaucoup trop facile d'avoir un mot qui veut dire "et" que l'on intercalerait entre deux phrases, non. La bonne nouvelle, c'est que si vous avez compris ce que je viens d'expliquer avec les adjectifs, vous n'aurez quasiment rien à apprendre pour les verbes, car le principe est identique. Si vous savez conjuguer vos verbes à la forme neutre et à la forme polie (-ます) et que vous savez distinguer de quel groupe appartient chaque verbe, vous n'aurez aucun problème. Dans le cas contraire, un rappel de conjugaison s'impose. Dans cette partie, nous aborderons les 3 formes que nous avons déjà vues pour les adjectifs: la forme en て qui sert à relier des actions ensemble, la forme en たり qui sert à relier des actions ensemble tout en indiquant que cette série d'actions n'est pas exclusive et que d'autres actions on pu avoir lieu. Pour vous rendre les choses plus claires, la forme en て est l'équivalent de と pour les verbes et la forme en たり est l'équivalent de や pour les verbes. Enfin, la forme en し reste égale à elle même: elle permet d'énumérer des causes, des raisons ou des qualités.

    Dans ma grande mansuétude, je vais tout de même vous faire un court rappel sur les classes de verbes:

    Les GODAN (ou verbes en -U) sont, comme leur nom l'indique si bien, des verbes se terminant par u, c'est à dire par う、つ、る、ぬ、む、く、ぐ、す ou ぶ. Leur principale caractéristique est que leur radical est souvent en kanji. Exemple: 遊(あそ)ぶ = jouer、泳(およ)ぐ = nager、買(か)う = acheter、死(し)ぬ = mourir、...

    Les ICHIDAN (ou verbes un -RU) sont, comme leur nom l'indique si bien, des verbes se terminant par ru. Leur principale caractéristique est que leur radical est souvent en hiragana. Ce sont dans la plupart des cas des verbes en -eru ou -iru. Exemple: 食(た)べる = manger、起(お)きる = se lever. Il existe cependant des exceptions.

    Les IRREGULIERS sont au nombre de 2: する et 来る.

    Parlons maintenant de nos fameuses formes:

    • Forme en て:

    GODAN:

    Cela semble être beaucoup de travail, mais au final il n'y a que 4 terminaisons différentes, ce n'est pas non plus la mer à boire!

    Radical +  → Radical + って  ex: 降(ふ)る →  降(ふ)って = pleuvoir/neiger

    Radical +  → Radical + って ex:  待(ま)つ →  待(ま)って = attendre

     Radical +  → Radical + って ex:  買(か)う →   買(か)って = acheter

     Radical +  → Radical + んで ex:  死(し)ぬ →  死(し)んで = mourir

     Radical +   → Radical + んで ex:  遊(あそ)ぶ →  遊(あそ)んで = jouer

     Radical +  → Radical + んで ex:  読(よ)む →  読(よ)んで = lire

     Radical + → Radical + いて ex: 書(か)く →   書(か)いて = écrire

     Radical +  → Radical + いで ex:  泳(およ)ぐ →  泳(およ)いで = nager

    Radical +  → Radical + して ex:  消(け)す →   消(け)して = éteindre, effacer

     

    ICHIDAN:

    Pour les Ichidan en revanche, c'est simple comme bonjour. Voyez plutôt:

    Radical い+  → Radical い + て  ex: 起(お)きる →  起(お)きて = se lever

    Radical え+  → Radical え + ex:  食(た)べる →  食(た)べて = manger

     

    IRREGULIERS

    En revanche, ici, pas de moyen mnémotechnique: il faudra tout apprendre par coeur! Mais il n'y a que deux verbes, alors ne pleurnichez pas.

    する → して = faire

    来(く)る → 来()て   attention, la lecture du Kanji change!   = venir

     

    Il ne faut pas oublier de conjuguer le dernier verbe à la forme en -ます. Une façon typique de faire une phase se présenterait donc sous la forme:

    V1(て) + V2(て) +.... + Vf(ます)  

     

    • Forme en てから:

    Relier les phrases ensembles, c'est bien. Mais mettre un peu d'ordre dans tout cela, c'est mieux, non? C'est le but de la forme en てから. Le verbe qui est conjugué à la forme en てから indique la première action qui a été réalisée. Les autres actions seront conjuguées à la forme en て avec le dernier verbe conjugué à la forme en ます.

    ex: 毎朝(まいあさ)コーヒを飲(の)んでから、パンを食(た)べて仕事(しごと)に行(い)きます。= Tous les matins, je bois du café, puis je mange du pain et je vais travailler.

     

    • Forme en たり:

    GODAN:

    Cela semble être beaucoup de travail, mais au final il faut se dire que ce n'est que la terminaison de la forme passée à laquelle on ajoute り. Magie!

    Radical +  → Radical + ったり  ex: 降(ふ)る →  降(ふ)ったり = pleuvoir/neiger

    Radical +  → Radical + ったり ex:  待(ま)つ →  待(ま)ったり = attendre

     Radical +  → Radical + ったり ex:  買(か)う →   買(か)ったり = acheter

     Radical +  → Radical + んだり ex:  死(し)ぬ →  死(し)んだり = mourir

     Radical +   → Radical + んだり ex:  遊(あそ)ぶ →  遊(あそ)んだり = jouer

     Radical +  → Radical + んだ ex:  読(よ)む →  読(よ)んだり = lire

     Radical + → Radical + いたり ex: 書(か)く →   書(か)いたり = écrire

     Radical +  → Radical + いだり ex:  泳(およ)ぐ →  泳(およ)いだり = nager

    Radical +  → Radical + したり ex:  消(け)す →   消(け)したり = éteindre, effacer

     

    ICHIDAN:

    Pour les Ichidan en revanche, c'est simple comme bonjour. Voyez plutôt:

    Radical い+  → Radical い + たり  ex: 起(お)きる →  起(お)きたり = se lever

    Radical え+  → Radical え + たり ex:  食(た)べる →  食(た)べたり = manger

     

    IRREGULIERS

    En revanche, ici, pas de moyen mnémotechnique: il faudra tout apprendre par coeur! Mais il n'y a que deux verbes, alors ne pleurnichez pas.

    する → したり  = faire

    来(く)る → 来()た  attention, la lecture du Kanji change!  = venir

     

    N'oubliez pas que comme pour les adjectifs , la phrase doit se terminer par する (en forme conjuguée bien sûr). Une façon typique de faire une phase se présenterait donc sous la forme:

    V1(たり) + V2(たり) +.... + Vf(たり) + する 

    Ex: 昨日(きのう)漫画(まんが)を読(よ)んだり、テレビを見(み)たり、寝(ね)たりしました。 = Hier, j'ai lu un manga, j'ai regardé la télé et j'ai dormi (entre autres)

     

    • Forme en し:

    Pour cette forme, personne ne va réinventer la roue. Il suffit de conjuguer le verbe à la forme dictionnaire voulue et de rajouter shi. (cf cours sur les bases de conjugaison).

    ex: 侍猫(さむらいねこ)の日本語(にほんご)が好(す)きだし、日本語(にほんご)を話(はな)すことができるし、かっこいい人です! = Il aime bien Samurai Neko no Nihongo, il sait parler japonais, c'est quelqu'un de cool

     

    Et cætera...:

    Pour finir avec ce cours, il serait dommage de parler d'énumérations sans parler du mot "et caetera"! Alors que le mot se place à la fin de la phrase en français, les règles sont légèrement changées en japonais. Le mot qui permet d'exprimer cette notion est など. Il se place traditionnellement juste avant le verbe.

    ex: バースに乗(の)って、野菜(やさい)、果物(くだもの)などを買(か)いました = J'ai pris le bus, puis j'ai acheté des légumes, des fruits, etc...

     

    Exercice: Voici le script de la chanson. Votre mission si vous l'acceptez: faire la traduction! 

    むすんで ひらいて 手をうって むすんで またひらいて 手をうって、その手を 上に
    むすんで ひらいて 手をうって むすんで
    むすんで ひらいて 手をうって むすんで またひらいて 手をうって、その手を 下に
    むすんで ひらいて 手をうって むすんで
    むすんで ひらいて 手をうって むすんで またひらいて 手をうって、その手を 頭に
    むすんで ひらいて 手をうって むすんで
    むすんで ひらいて 手をうって むすんで またひらいて 手をうって、その手を ひざに
    むすんで ひらいて 手をうって むすんで
     

    Je pense avoir tout dit sur les différentes manières de dire "et". Nous voyons bien ici que les japonais portent une affection toute particulières aux formes verbales par rapport aux autres formes. Pour beaucoup de choses qui s'expriment sans verbe en français, le japonais le fait avec un temps spécifique. Je vous mets donc une piqûre de rappel en vous rappelant qu'il est primordial de maîtriser la conjugaison des verbes au quotidien. Parfois, les formes verbales simplifient les choses, parfois elle les compliquent (comme ici par exemple). Avec du recul, cela n'est pas compliqué, mais je peux concevoir que les débutants peuvent trouver cela déroutant. Voyez cela comme votre premier baptême de la conjugaison japonaise. Nous avons appris lors de ce cours à maîtriser la forme て qui est une pierre angulaire dans la grammaire japonaise. En effet, elle ne servira pas seulement à exprimer des énumérations mais aura également un nombre impressionnant d'emplois différents. Si vous ne deviez reternir qu'une seule chose de ce cours, ce sont les conjugaison de cette forme (mais apprenez quand même le reste, ce contenu est également très utile). Nous aborderons d'ailleurs les autres emplois de cette forme dans des cours ultérieurs.

    J'espère que ce cours un peu théorique vous aura tout de même plu. Même si ce ne sont pas les aspects de la langue les plus drôles à apprendre, ils ne demeurent pas moins indispensable dans la vie de tous les jours. Si certains points restent assez obscurs ou si vous avez des questions, je reste bien sûr à votre disposition pour y répondre dans des délais corrects. Je vous souhaite une bonne continuation dans votre apprentissage du japonais et surtout, amusez vous bien sur Samurai Neko no Nihongo!

    またね

    侍猫

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Particle でLa particule で est utilisée pour exprimer le moyen mais possède également de nombreux autres emplois!

     

    Avec cette année qui se termine, votre apprentissage des particules touche également à sa fin. Vous avez déjà accompli un très beau travail en étudiant avec attention les cours de japonais que j'ai publié depuis le début de l'année. Vous êtes maintenant capable de lire les hiragana et les katakana sans problème, vous connaissez les grandes bases en grammaire et en conjugaison et êtes désormais capable de former des petites phrases! N'est-ce pas un progrès énorme? Même si vous ne maîtrisez sans doute pas tous les aspects abordés pendant les cours (notamment les compteurs et les kanji!!), vous avez maintenant atteint un certain niveau dont vous pouvez êtes fier. Beaucoup d'apprenants abandonnent face aux obstacles de l'écriture et de la grammaire atypique, mais vous faites partie de ceux qui ont réussi, bravo! Désormais il ne s'agit pas de se reposer sur ses lauriers: la route est encore longue et vous avez encore de nombreuses choses à apprendre. Mais n'oubliez jamais que vous pouvez toujours compter sur Neko pour éclairer votre lanterne!

    Si vous avez raté le dernier cours sur les particules, il est préférable de cliquer ici pour le rattraper. 

    Juste un petit rappel en ce qui concerne la nomenclature des particules: au cours de cet article, des emplois de difficulté variée seront présentés. Un code correspondant à la difficulté sera placé devant chaque emploi: 

    (*): Basique, à savoir absolument pour former des phrases 

    (**): Emploi pour des phrases plus complexes

     

     

     

    La particule (で):

     

    • Lieu d'action: (*)

    La particule で n'est pas à confondre avec に lorsqu'il s'agit de se référer à un lieu. En effet, alors que に se réfère à un lieu en tant que simple complément circonstanciel, で indique un lieu d'action. Attention toutefois, certaines expressions sont toutes faites: des verbes ne s'emploient qu'avec certaines particules.C'est le cas notamment des expressions d'éloignement et de rapprochement, comme "monter dans" ou "descendre de". Pour la particule で, l'accent est porté sur le lieu d'action.

    Exemples: 

    醸造所(じょうぞうしょ)働(はたら)いています = Il travaille dans une brasserie (usine)

    バース乗(の)ります = Monter dans le bus

    電車(でんしゃ)降(お)りる = Sortir du train

     

    • Complément de moyen: (*)

    Pas grand chose de compliqué à comprendre pour cet emploi, il est similaire au complément circonstanciel de moyen français. Bien sûr, il se place après le complément qu'il qualifie, comme toutes les particules, vous l'aurez compris! 

    Exemple: 自転車(じてんしゃ)学校(がっこう)に行(い)きます= Je vais à l'école à vélo

     

     

    • Exprimer une cause : (*)

    La particule (で) est une particule parmi d'autres permettant d'exprimer la cause. Dans ce cas de figure, elle se traduit par "en raison de", "car", "parce que"... Attention, ceci n'est pas valable pour les propositions. Un article ultérieur sera là à cet effet. 

    Exemple: 台風(たいふん)学校(がっこう)に行(い)きません = En raison du typhon, je ne suis pas allé à l'école

     

     

    • Donner un cadre, une limite: (*)

    Si l'emploi peut paraître assez atypique, la traduction en définitive très simple: ce で se traduira par "parmi", ...

    Exemple: 世界(せかい)一番(いちばん)の姫(ひめ)さま = La première princesse du monde

     

    • Donner une durée: (*)

    Nous pouvons encore une fois observer une concordance avec に. Alors que に indique une date, un horaire fixe, la particule で permet d'indiquer une durée. 

    Exemple: 一週間(いっしゅうかん)車(くるま)を修正(しゅうせい)しました = J'ai réparé la voiture en une semaine 

     

    • Donner la composition d'un objet: (*)

    La particule (で) sert à indiquer la composition d'un objet, par exemple dans le cadre d'une recette de cuisine, etc...

    Exemple: 空気(くうき)は窒素(ちっそ)や酸素(さんそ)成(な)り立(た)つ = L'air est composé entre autres de diazote et de dioxygène

     

    • Indiquer un prix: (*)

    Pour indiquer un prix dans une phrase ou pour se renseigner sur le prix d'un objet, la particule (で) peut être utilisée. Elle se traduit alors par "à", "pour"...

    Exemple: このジュースを二百円(にひゃくえん)買いました = J'ai acheté ce jus pour 200 yens

     

    La particule (も):

    C'est sans doute la particule la plus simple que vous aurez à apprendre! Elle se traduit par "aussi", c'est tout ce qu'il y a à savoir sur son sujet. 

    Exemple: トマ学生(がくせい)ですか = Est-ce que Thomas est lui aussi un étudiant? 

     

    La particule (から):

    • Indiquer un point de départ: (*)

    La particule (から) sert à indiquer un point de départ temporel ou géographique. 

    Exemple: 会議(かいぎ)は十時(じゅうじ)からです = La réunion commence à 10 heures

    フランスから来ました = Je suis venu depuis la France

    • Recevoir quelque chose: (*)

    Lorsque l'on reçoit quelque chose d'une personne, la particule (から) sert à indiquer quelle est la personne qui offre. 

     Exemple: 本(ほん)は友達(ともだち)からもらいました = J'ai reçu ce livre d'un ami

    • Exprimer une cause: (**)

    J'ai parlé tout à l'heure des nombreux mots pouvant servir à exprimer une cause en japonais. La particule (から) en fait partie. A la différence de (で), elle peut s'utiliser à la fois avec des noms mais aussi avec des phrases! Elle s'emploie généralement à l'oral ou en contexte informel. Sa version formelle est (ので), qui n'est autre que la nominalisation de で. Mais nous aurons tout le temps de parler de nominalisation dans un article ultérieur! Rien que cet emploi demande des connaissances que vous n'avez pas encore, mais je préfère en parler maintenant car c'est très important. N'oubliez pas de laisser le verbe précédant la particule en forme neutre. J'expliquerai le pourquoi du comment dans un article ultérieur!

    Exemple: 昨日(きのう)雨(あめ)が降(ふ)っていたから、家(いえ)に帰(かえ)りました = Parce qu'il pleuvait hier, je suis rentré à la maison

     

    La particule (まで):

    A l'instar de la particule (から) qui est relative à un départ, la particule (まで) désigne un point d'arrivée géographique ou une limite temporelle. Elle peut être utilisée de concert avec  (から) pour exprimer une période. 

    Exemples: 東京(とうきょう)から京都(きょうと)まで電車(でんしゃ)でどのぐらいかかりますか = Combien de temps faut-il pour aller en train de Tôkyô à Kyôto?

    会議(かいぎ)は十時(じゅうじ)から十一時(じゅういちじ)までです = La réunion est de 10 heures à 11 heures

     

    La particule d'accord (ね):

    Cette particule s'emploie à la fin d'une phrase, pour faire une emphase sur l'accord que l'on a avec son interlocuteur. Elle peut se traduire par "n'est-ce pas", ou "hein?" dans un contexte plus familier. 

    Exemple: 熱(あつ)いですね!= Il fait chaud, n'est-ce pas?

     

    La particule de position (よ):

    Cette particule prend le contre-pied de (ね) en exprimant un avis personnel n'étant pas forcément partagé par son interlocuteur.

    Exemple: 熱(あつ)いですよ!= Il fait chaud! (sous entendu: JE PENSE qu'il fait chaud)

     

    La particule d'atténuation (わ): 

    Cette particule est utilisée par les femmes ou les hommes voulant imiter les femmes (le ton est alors ironique). Elle permet d'ajouter un peu de douceur, une touche féminine à la conversation. 

    Exemple: 私は困るわ。。。= Je suis ennuyée... 

     

    La particule de réflexion (な):

    Cette particule est utilisée lorsque l'on se parle à soi-même, en cas de réflexion interne. 

    Exemple: 困ったな。。。= C'était ennuyeux... 

     

    Je pense que vous avez beaucoup appris sur les particules aujourd'hui, et beaucoup appris sur le Japonais en général! Les premiers pas ont été les plus durs, ce que je vous ai présenté n'a pas été forcément la partie la plus agréable mais ce sont des bases indispensables. Par la suite nous verrons des structures grammaticales plus approfondies qui vous permettront d'enrichir encore votre discours. Pour faire le point sur cette belle année de japonais que nous avons passée ensemble, je vous concocterai une petite traduction/version facile où vous pourrez remobiliser toutes vos connaissances. En attendant,  voici un petit exercice de mise en bouche qui vous permettra de finir l'année en beauté. 

    Je vous souhaite une bonne année 2017 à tous, une réussite dans ce que vous entreprendrez et surtout un bon amusement sur Samurai Neko no Nihongo bien sûr!

    Dois-je encore préciser qu'en cas de question sur le cours, je me ferais une joie de vous répondre dans les commentaires? Bien sûr que oui, car il faut penser aux nouveaux arrivants voyons! Bienvenue à vous!

     

    Exercice: remplir les parenthèses avec des particules (les bonnes de préférence). 

    今日、友達()東京()旅行しました。渋谷に行く()、渋谷駅()電車()乗りました。電車()中()イクルフェザさんとデンコさん()会いました。デンコさん()小さなお土産()もらいました。デンコさん()「秋葉原()その鞄()3500¥で買いました。凄い()!!」()言いました。そして、イクルフェザさん()お土産()もらいました。イクルフェザさん()「世界()一番()漫画()です!見て!」()言いました。とても親切な友達です!喋り()後()、電車()降りました。そして、目黒駅()歩きました。

    Aide vocabulaire: 

    渋谷: Shibuya 

    駅 (えき) = gare 

    会う = rencontrer

    お土産 (おみやげ) = cadeau, souvenir

    もらう = recevoir

    秋葉原 = Akihabara

    鞄 (かばん) = sac

    漫画 = manga

    見(み)る = voir

    言(い)う = dire

    そして = ensuite 

    喋(しゃべ)り = discussion

    後(あと) = après

    目黒= Meguro

    歩(ある)く = marcher

     

    Je n'ai plus qu'à vous souhaiter de passer du bon temps sur Samurai Neko no Nihongo et de passer un joyeux réveillon.

    Comme diraient les japonais...

    よいお年を!

    侍猫

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    De grandes différences entre を et に: alors que に implique un mouvement physique de tout le corps, を n'en n'implique pas. C'est le cas pour 後ろを向く (tourner la tête en arrière)

     

    Etant donné que le dernier cours sur les particules remonte à Septembre, je pense que vous avez eu largement le temps de vous familiariser avec les particules! Ainsi chacun a pu progresser à son rythme et a pu commencer à faire ses phrases... Si vous n'avez pas vu le premier article, pas de panique! Vous pourrez reprendre le dernier cours en cliquant ici.

    Juste un petit rappel en ce qui concerne la nomenclature des particules: au cours de cet article, des emplois de difficulté variée seront présentés. Un code correspondant à la difficulté sera placé devant chaque emploi: 

    (*): Basique, à savoir absolument pour former des phrases 

    (**): Emploi pour des phrases plus complexes

    Alors prêts à reprendre du service

     

    La particule de relation (の):

    •  Possessifs: (*)

    Comme nous l'avons vu dans le cours sur les pronoms, la particule の peut être utilisée pour indiquer une relation de possession entre 2 objets ou pour la création de pronoms possessifs. Attention, l'ordre de la relation est inversé par rapport au français: le schéma à suivre est PossédantのPossédé

    Exemples:

    車です。= C'est ma voiture

    です。= C'est le mien/la mienne

     

    • Relation entre deux mots: (*)

    L'emploi de la particule の ne se limite pas à la relation de possessif mais peut également remplacer la plupart des déterminants français, et ce sans déclinaison! Si vous deviez choisir un moment où sauter de joie car c'est facile, profitez de le faire maintenant, car ça n'arrive pas tous les jours.

    Exemples:

    日本語の授業 = Des cours de japonais  (relation entre deux noms)

    家のに = Devant la maison (indication d'une direction. On observera également la particule に finale pour l'indication d'une direction)

     

    • Apposition: (*)

    La particule の peut être utilisée pour indiquer des précisions sur un nom. Attention, cela ne fonctionne qu'avec de courtes propositions ne contenant pas de verbe. Pour les propositions plus longues comportant un verbe, il faudra former une proposition subordonnée, qui sera traité dans un cours ultérieur.

    Exemples:

    友達の田中さん = Mon ami Tanaka

    医者の山口先生 = Le médecin, M. Yamaguchi

     

    • Demande d'explication: (**)

    Placée en fin de phrase interrogative, la particule の indique une demande d'explication. Elle est particulièrement utilisée  dans des situations informelles. Cette forme est en effet la forme informelle de la forme -のですか, ayant le même emploi. A l'oral, on utilisera plutôt -んですか.

    Pour répondre à ce genre de question, on utilisera obligatoirement la forme en -のです (écrit) ou -んです (oral)

    Exemple:

    明日、来ないのですか? = Tu ne viens pas demain? (avec une connotation indiquant que la personne avait envie de voir son ami)

    月曜日に試験があるから、来ないんです。 = Comme j'ai un examen Lundi, je ne viens pas.

     

    • Emphase émotionnelle: (**)

    Placé en fin de phrase affirmative, la particule の peut jouer le rôle d'une emphase émotionnelle. Cette particularité est utilisée par les femmes et les enfants en bas âge.

    Exemple:

    おなかが痛いの。 = J'ai des douleurs à l'estomac

     

    La particule (に):

    • Complément d'objet indirect: (*)

    A l'instar de la particule を qui désigne un complément d'objet direct, la particule に désigne les compléments d'objets indirects.

    に本をくれました = Il m'a donné un livre

     

    • Complément circonstanciel: (*)

    に est également une particule indicatrice de complément circonstanciels de temps et de lieu. Attention: les compléments circonstanciels de manière ne s'utilisent pas avec に, mais avec で.

    Exemples:

    明日に行きます = Je viendrai demain (complément de temps)

    八時に起きます = Je me lève à 8 heures (complément de temps - heure exacte)

    毎日学校行きます = Tous les jours, je vais à l'école (complément de temps + lieu avec direction )

     

    • Notion de "par": (*)

    Cette particule peut être utilisé pour dire que l'on fait plusieurs chose dans un intervalle de temps donné (expressions de fréquence).

    Exemple: (rappel: 間 indique une durée)

    一週間二時間日本語を勉強します = En une semaine, j'étudie le japonais pendant 2h

     

    La particule (と):

    • Faire une liste (complète) de choses: (*) 

    Par opposition à la particule や qui sert à faire une liste incomplète de choses. Elle s'apparente au mot "et" français.

    Exemple:

    リンゴ魚を買いました = J'ai acheté des pommes et du poisson

     

    • Contraste: (*) 

    La particule peut être utilisée pour indiquer un contraste ou une comparaison entre deux noms, pour demander une préférence.

    Exemple:

    どちらが好きですか? = Entre les chats et les chiens, lesquels préfères-tu?

     

    • Accompagnement: (*) 

    と peut être utilisé pour indiquer un accompagnement. La particule se traduit donc par "avec". (attention, le sens est inverse au français: Accompagnateurとverbe)

    Exemple:

    田中さん市場に行きます = Je vais au marché avec M. Tanaka

     

    • Citation: (*) 

    La particule と peut être utiliser pour rapporter le discours d'une tierce personne. Elle est alors placée après les propos rapportés.

    Exemple:

    日本に行ったと言いました = Il m'a dit qu'il a été au Japon

     

    • Symbolisme: (*)

    Lorsque l'on désire employer une onomatopée en tant qu'adjectif, il suffit de lui ajouter la particule と en suffixe et le tour est joué!

    Exemple:

    狐はバラバラと歩きました = Le renard a marché en faisant beaucoup de bruit

     

    • Conditionnel: (*)

    La particule と peut se traduire par "aussitôt...", "dès que..." dans certains contextes.

    Exemples:

    ポケットを叩くとビスケットが増える = Dès que je frappe ma poche, les biscottes se multiplient

     

    La particule (や): (*)

    A l'instar de la particule と, cette particule sert à énumérer les objets. Toutefois, celle-ci à faire une énumération incomplète.

    Exemples:

    寿司や焼き鳥を食べます = J'ai mangé des sushi et des yakitori (entre autres)

     

    Je pense que vous avez beaucoup appris sur les particules aujourd'hui! Mais nous sommes loin d'en avoir fini avec elles. Les particules sont nombreuses, elles ont beaucoup d'emplois différents, mais ne vous inquiétez pas, cela viendra avec le temps. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me les poser, comme d'habitude, vous savez que je ne mords pas!

     

    Exercice: Remplir les parenthèses avec les bonnes particules 

     こちら()友達()デンコちゃんです。メール()送る()一緒()遊び()行きました。楽しくて面白かったです。一週間()二回遊び()行きます。毎日デンコちゃん()家()前で待っています。

    昨日デンコちゃん()魚()酒()買いました。デンコちゃん()犬()一匹あります。「犬()猫()どちらが好きですか」()言いました。侍猫()好き()答えました。侍猫()日本語()見る()心がドキドキする。いつもドキドキ心()読みます!

    デンコちゃん()「本当に?」()言いました。あなた()侍猫()日本語()読まない()です()

     

    Aide vocabulaire:

    送(おく)る = envoyer
    遊(あそ)びに行く = passer du bon temps
    楽(たの)しい = amusant
    面白(おもしろ)い = intéressant
    明日(あした) = demain
    魚(さかな) = poisson
    酒(さけ) = alcool
    買(か)う = acheter
    答(こた)える = répondre
    見(み)る = voir
    心(こころ) = coeur
    ドキドキ = battre (onomatopée)
    いつも = toujours
    読(よ)む = lire
    本当(ほんとう) = vraiment

    Un cookie à celui qui réussira à faire l'exercice sans faute! En attendant continuez à passer du bon temps sur Samurai Neko no Nihongo et portez vous bien!

     

    またね

    侍猫

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Le hasard n'est peut être pas la meilleure solution pour s'en sortir avec les particules...

     

    Vous voici arrivés à un tournant dans votre apprentissage du japonais. Jusqu'à présent, vous ne faisiez qu'apprendre quelques mots et expressions sans savoir réellement former de phrases complètes. Vous maîtrisez la conjugaison des temps basiques, les adjectifs et les pronoms à la perfection. Il est maintenant temps pour vous de vous aventurer dans la formation de phrases. Malheureusement, il est impossible de parler de la phrase japonaise sans traiter des particules. Mais ne vous inquiétez pas, elles ne sont pas difficiles à apprendre et s'assimileront vite au fil de votre pratique du japonais.

     

    Les particules: Qu'est-ce que c'est?

    A l'instar de nombreuses langues où chaque chose est plus ou moins rangée à sa place, les règles de placement des mots en japonais sont assez facile dans la mesure où il n'y a qu'une seule règle d'or à respecter pour former une phrase grammaticalement correcte: "La phrase doit comporter au moins un verbe qui se placera quoiqu'il arrive en fin de phrase". Bien que de nombreuses personnes aiment se poser des questions métaphysiques sur l'ordre des choses, il n'y a rien d'autre à respecter. Bien sûr, comme dans tous les pays, nos amis nippons ont une fâcheuse tendance à suivre la règle Sujet-Complément-Verbe (ce qui en fait au passage une langue SOV), mais l'ordre des propositions importe peu. Si nous nous référons à la règle précédente, cela veut dire qu'une phrase ne comportant ni sujet ni complément est donc tout à fait viable. Déroutant, non?

    Déroutant au point que les japonais ont eu l'idée de créer des particules dans le but de mieux s'y retrouver. Qu'est-ce donc qu'une particule? Ce sont des petits mots n'ayant aucune signification propre dont le rôle est de renseigner le rôle grammatical de la proposition qui la précède. Pour vous faciliter la compréhension, voici un exemple de phrase type: 

    山田さんとコンビニで色々な野菜や魚を買いました。

    La première démarche à suivre pour comprendre la phrase est de repérer les particules (que nous verrons dans ce cours):

    山田さんコンビニ色々な野菜買いました。

    Par déduction, nous avons déjà beaucoup d'informations:

    • 山田さん: même si vous ne comprenez pas ce Kanji, le さん nous informe qu'il s'agit d'un nom de personne. 
    • コンビニ : Konbini, les fameuses supérettes japonaises doivent sans doute vous dire quelque chose...
    • 色々な: Ce mot finit par な, il y a de grandes chances que ce soit un adjectif en -な! 
    • 買いました: Le verbe est conjugué au passé (-ました)

     

    Sans ne rien comprendre à la phrase, nous savons déjà que la phrase parle d'une personne en rapport avec un Konbini et que l'action se passe au passé. A la fin du cours nous reprendrons cette phrase et tenterons de la comprendre à l'aide des particules. Prêts? Alors allons y...

    Au cours de cet article, des emplois de difficulté variée seront présentés. Un code correspondant à la difficulté sera placé devant chaque emploi: 

    (*): Basique, à savoir absolument pour former des phrases 

    (**): Emploi pour des phrases plus complexes

     

    La particule (か): (*)

     La particule (か) placée en fin de phrase indique que celle-ci est une question. 

    Exemple:

    フランス人です。= Il/Elle est français(e)

    フランス人です。= Est-il/elle français(e)?

    Traditionnellement, les points d'interrogation ne sont pas utilisés en tant que marqueurs de question comme en français. Mais il arrive d'en croiser après un か. Ne vous en étonnez pas. 

     

    La particule (が):

    •  En tant que sujet grammatical: (*)

    La particule が indique tout simplement que le mot ou groupe de mots le précédant joue le rôle de sujet grammatical de la phrase, par opposition à la particule de thème (は) que nous verrons juste après. 

    Exemple: あの少女学生です。

    少女 (しょうじょ): jeune fille  学生 (がくせい): étudiant

    Traduction: Cette jeune fille (là bas) est étudiante.

    C'est la jeune fille qui est le sujet grammatical de la phrase en français comme en japonais. Pour l'instant, rien de perturbant à signaler, ces notions existent déjà en français. Elle n'est pas à confondre avec la particule de thème (は).

     

    • En accompagnement des pronoms interrogatifs: (*)

    Lors d'une question utilisant un pronom interrogatif, seule la particule (が) peut être utilisée. 

    Exemple:

    来ますか。= Qui vient?

     

    • En tant qu'emphase: (*)

    Lorsque l'on désire utiliser l'emphase, c'est à dire par exemple insister sur le fait que c'est une personne en particulier qui fait quelque chose et pas une autre, c'est la particule が qu'il faut utiliser. 

    Exemple:

    田中さん食べました = C'est M. Tanaka qui l'a mangé.

    • Dans certaines structures particulières: (*)

    Certains verbes ne s'emploient qu'avec la particule (が) au lieu de (を), c'est le cas notamment de 好き (すき) et 欲しい (ほしい).

    Exemple: 

    日本語好きです = J'aime le japonais

    自転車欲しいです = Je voudrais un vélo

    • Contraste: (**)

    La particule (が) en fin de proposition peut être utilisée pour contraster deux phrases. Dans ce cas, il pourra être traduit comme "même si..." ou "mais":

    [Proposition A]が[Proposition B] = Même si [Proposition A], [Proposition B]

    [Proposition A]が[Proposition B] =  [Proposition A] , mais [Proposition B]

    Exemple: 

    この本はとても楽しいです、高すぎます = Ce livre est vraiment amusant, mais il est trop cher

     

    • Emploi dans les propositions subordonnées: (**)

    La particule が est utilisée pour différencier le sujet des différentes propositions de la phrase. Mais nous aborderons cet aspect plus en détail dans un cours spécifique sur la formation de propositions subordonnées. 

     

    La particule de thème (は):

    Première chose importante à préciser sur cette particule est qu'elle se prononce "wa", même si elle s'écrit "ha". Pourquoi? C'est une très bonne question, je pense que cela a été décidé pour faciliter la prononciation.

     

    • En tant que thème de la phrase: (*)

     Contrairement à la particule (が), celle-ci ne se rapporte pas forcément au sujet grammatical de la phrase mais à son thème, c'est à dire de quoi l'on parle. 

    Si nous reprenons la phrase précédente, dire あの少女学生です est tout à fait exact étant donné que la jeune fille est à la fois le sujet grammatical de la phrase mais aussi le thème (c'est elle qui est au centre de la phrase). Un conseil que je vous donne pour savoir s'il est possible de mettre (は) est de se demander s'il est possible d'ajouter "En ce qui concerne...".  Dans cet exemple, cela donne: "En ce qui concerne cette jeune fille, là bas, est-elle étudiante?". Le (が) peut donc être remplacé par un (は) dans ce cas de figure. 

    Mais vous le sentez venir, il est également possible que le thème ne soit pas le sujet de la phrase. Je pense qu'un petit exemple va éclairer votre lanterne... Imaginons que nous sommes dans un restaurant, et là, votre voisin dit: コーヒ. Dans le contexte du restaurant, nous pouvons traduire cette phrase par: "Pour ma part, je vais prendre du café". 

    Essayons de remplacer maintenant (は) par (が). Cela nous donne 私がコーヒ. Qui se traduit par, vous l'aurez deviné: "Je suis un café". Un peu bizarre, non? Il n'est donc pas difficile de comprendre que si un (が) peut éventuellement se remplacer par un (は), le contraire peut vous donner des situations cocasses si le thème n'est pas également le sujet grammatical. N'hésitez donc pas à vous poser la question du: "En ce qui concerne...". Si vous pouvez le dire, vous pouvez mettre (は). 

    Il est à noter que lorsque l'on fait référence à un sujet grammatical pour une première fois, la particule (が) est utilisée. En revanche, lorsque l'on y fait une nouvelle fois référence dans son discours, la particule (は) est utilisée. Vous avez retenu? Les sujets grammaticaux sont introduits par (が) puis on y fait ensuite référence avec (は). Pour le thème en revanche, seul (は) est de mise. Je sais, c'est assez complexe mais cette nuance entre (は) et (が) est la chose la plus difficile que vous aurez à assimiler dans ce cours.

     

    • Dans les phrases à contraste: (**)

    Lorsqu'une particule (が) est déjà utilisée en tant que contraste dans la phrase, tous les sujets grammaticaux et thèmes sans exception doivent être suivis d'un (は). Il n'est pas possible d'avoir deux (が) dans une même proposition. 

    Exemple:

    この本とても楽しいです、高すぎます = Ce livre est vraiment amusant, mais il est trop cher

     

    La particule (へ): (*)

    La particule (へ) indique la direction dans laquelle on se rend. L'utilisation de cette particule permet d'insister davantage sur le mouvement que sur la destination en elle même, contrairement aux particules (に) et (を) que nous verrons ultérieurement. 

    Exemple: 日本へ行きます = Je vais au Japon

     

    La particule (を):

     Là aussi, une petite variante de prononciation est à noter: même si la particule s'écrit avec l'hiragana "wo", elle se prononce "o".

     

    • Complément d'objet direct: (*)

    En ce qui concerne cet emploi, ce n'est pas vraiment compliqué. La particule se place derrière le complément d'objet direct. Simple, non?

    Exemple: パンを食べました。= J'ai mangé du pain

    Ici, c'est le pain qui est complément d'objet direct. (rappelez vous de vos cours de CM1, cela répond à la question "je mange quoi?")

     

    • Eloignement: (*)

    La particule (を) est utilisée dans le cas d'un éloignement par rapport à un objet. Elle s'emploie avec tous les verbes du type descendre, sortir,...etc. 

    Exemple: バース降(お)りる = Je sors du bus 

     

    • Traversée, mouvement autour d'un espace: (*)

    La particule (を) s'emploie lors d'une traversée d'une zone n'étant pas le but d'un voyage. Les verbes pouvant s'apparenter à ce cas de figure sont: voyager dans, marcher dans, traverser,...etc 

    Exemple: 道(みち)歩(ある)く = Je marche sur la route

     

    • Route: (*)

    La particule (を) est utilisée avec des verbes comme marcher, courir, aller vers,...etc pour indiquer la route suivie par le mouvement. 

    Exemple: 次(つぎ)の角(かど)曲(ま)がってください = Tournez au prochain coin

    Ici le verbe 曲がる (tourner) est un verbe de mouvement impliquant une direction sans pour autant indiquer un but clair. (contrairement à une phrase du type "je vais au cinéma".

     

    Je pense que vous avez déjà appris beaucoup sur les particules aujourd'hui. Il nous reste encore de nombreuses choses à voir à ce sujet, mais je ne veux pas vous donner des migraines. Si vous arrivez à assimiler ces particules, ce sera déjà un grand pas vers la formation de phrases complètes en japonais. J'espère en tout cas que le cours vous aura plu. Comme vous vous en doutez, je vous réserve un petit exercice pour vous entraîner. Je pense qu'il est inutile de vous rappeler que je suis à votre disposition pour répondre à vos questions. 

    Exercice: remplir les parenthèses avec des particules (les bonnes de préférence).

    今日、田中さん()市場()歩きました。三個リンゴ()買いました。そして田中さん()リンゴ()食べました。そのリンゴ()おいしいです(),一個リンゴ()足りないです!誰()田中さん()リンゴ()食べます()。山田さん()知っています(),何も答えません。

    Vocabulaire:

    市場 (いちば) = marché

    リンゴ = pomme

    足(た)りる = être suffisant

    知(し)る = savoir

    答(こた)える = répondre

     

    Je n'ai plus qu'à vous souhaiter de continuer à passer du bon temps sur Samurai Neko no Nihongo. D'ici le prochain cours sur les particules, portez-vous bien!

     

    またね

    侍猫

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    6 commentaires
  • Au Japon, tout est une histoire de contexte, vous le comprendrez bien vite...

     

    Eh oui, je vous fais encore une fois de plus languir avant le tant attendu cours sur les particules, mais c'est pour la bonne cause: en effet, ce cours vous apprendra à faire des jolies phrases, je me suis alors dit qu'il pourrait être utile de vous présenter quels sont les différents types de pronoms et comment bien les utiliser. Ne nous mentons pas, nous risquons de rencontrer assez souvent (bien que beaucoup moins qu'en français) ce type de mots. Leur utilisation est cependant beaucoup plus difficile qu'en français en raison des degrés de politesse notamment. Alors êtes vous prêts pour l'embarquement? 

     

    Les pronoms personnels: 

    Souvent l'une des premières chose que l'on apprend pour de nombreuses langues, j'ai volontairement omis de vous en faire part immédiatement dans mes cours pour que vous commenciez à acquérir la logique du japonais. En effet, alors qu'en français la phrase minimale se présente sous la forme Sujet + Verbe (hormis à l'impératif), en japonais la forme Verbe seul a un sens. 

    Exemple: Je mange => 食べます

    Avez vous vu? Le sujet est parti au lavage! Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas un oubli mais tout simplement une omission. Dans la plupart des cas, les japonais chercheront à omettre le sujet (voire le complément) s'ils sont évident avec le contexte. Bien sûr, dès que le doute s'installe, le sujet et le complément sont mentionnés comme en français. Mais n'oubliez pas cette règle: si le contexte rend la chose évidente, débarrassez vous du maximum de détails "inutiles" de votre phrase. 

    Selon la nature de la question que vous posera votre interlocuteur, vous ferez le choix d'omettre la partie de votre phrase n'apportant aucune information.

    Exemple:

    パン食べましたか? (As tu mangé du pain). Voyez ici que le pronom personnel est déjà omis car c'est à VOUS qu'on pose la question. 

    En réponse, il n'y a aucun intérêt de vous mentionner en sujet étant donné que c'est à vous et à vous seul que l'on pose la question. Il est également inutile de mentionner le pain dans la réponse, il est déjà mentionné dans la question. Nous nous contenterons donc d'un simple: はい、食べました . Ici seul le verbe manger au passé est mentionné, mais nous traduirons conventionnellement en français par "Oui, j'en ai mangé". Le sujet est souvent omis en japonais, ce sera à vous de le deviner. Mais ne paniquez pas, c'est généralement facile. 

    Si je vous donne en revanche:  誰がパン食べました?(Qui a mangé le pain?)

    Il est toujours aussi inutile de mentionner le pain dans la réponse. En revanche, vous vous en doutez bien, le locuteur attend de vous que vous lui donniez une réponse! Le sujet est donc indispensable. Ici, un simple 隆文です (C'est Takafumi) suffira. 

    Avez vous compris la logique des choses? Nous allons maintenant voir ces pronoms personnels. La particularité des pronoms personnels japonais est qu'ils varient non seulement avec la personne, mais aussi avec le sexe et le degré de politesse utilisé. Mais avant d'entamer cette partie, autant vous familiariser avec deux règles fondamentales:

    • La meilleure façon de parler de soi-même, c'est de ne pas parler de soi-même. On oubliera alors de dire l'équivalent de "Je" à chaque phrase, qui vous ferait passer pour un être prétentieux imbu de sa personne. N'oubliez jamais ce vieux proverbe japonais "Le clou qui sort appelle le marteau". Alors que notre culture occidentale nous dicte voire nous impose de nous démarquer toujours plus et de nous mettre en valeur, au Japon la tendance est inverse: la bonne attitude est de ne pas se faire remarquer et s'intégrer au groupe, voire de se démarquer à plusieurs. Mais le culte du self made man, bien peu pour eux. Même si cette tendance est évidemment beaucoup moins forte qu'il y a quelques siècles, la différence entre nos deux attitudes reste importante. Il en est de même lorsque l'on parle de choses que l'on sait faire. On ne dit pas "je suis bon", mais "je ne suis pas mauvais". Et encore, lorsque vous n'êtes "pas mauvais" en français au Japon, vous avez un niveau C1. Alors faites attention à ce que vous dites...
    • La meilleure façon de parler des autres, c'est de les appeler par leur nom de famille. Une question vient alors sans doute à vous: "Je croise quelqu'un dans la rue, comment m'adresser à cette personne?!?". La réponse est donc simple, vous pouvez soit vous adresser par son titre (ex: 先生 sensei pour les enseignants et médecins; お巡りさん o mawari san pour les policiers...) ou ne rien dire du tout. C'est la meilleure façon de ne pas faire d'impair. L'utilisation de pronoms personnels, même de degré poli, est généralement vu comme une insistance trop forte sur la personne, une connotation accusatrice s'installe. Alors il vaut mieux les éviter...

    Cela vous paraîtra sans doute difficile au départ, mais c'est tout à fait normal. Le déclic viendra avec le temps, surtout si vous avez la chance de converser avec une personne venant du pays. Vous serez surpris de voir à quel point peuvent être omis les sujets!

    Nous pouvons maintenant aborder les pronoms personnels en toute sérénité:

    • 1 ère personne du singulier:

    私 (watashi): Forme polie et mixte 

    私 (watakushi): Forme très polie (hommes d'affaires par exemple)

    儂 (washi): Utilisé par les personnes agées. Comprend une connotation de supériorité sociale par rapport aux autres. (la sagesse des vieillards, tout ça...)

    僕 (boku): Forme courante, masculine

    俺 (ore): Forme familière, agressive

    おら (ora): Forme paysanne, utilisée plutôt en campagne

    あたし (atashi): Forme féminine, courante (un peu enfantine)

    あたくし (atakushi): Forme féminine, polie

    あたい (atai): Forme féminine ancienne (obsolète)

    内 (uchi): Forme utilisée pour parler de sa maison, de "chez soi"

    朕 (chin): Forme utilisée par les monarques pour s'exprimer

    拙者 (shessha): Forme utilisée par les Samouraïs

    余 (yo): Forme utilisée par les chefs d'armée

    Vous l'aurez compris, je pense que vous ne parlerez qu'avec 私... Petite anecdote amusante sur la politesse et le japonais: les japonaises sont réputées pour parler plus poliment que les japonais. Elles sont également socialement contraintes à parler plus poliment: une japonaise qui ne parle pas poliment se verra recevoir le quolibet: "tu parles comme un mec", ce qui n'est pas très sexy.

    Vous remarquerez également que les pronoms polis utilisés dans la vie courante ne se rencontre jamais dans les mangas: l'inverse est tout aussi vrai. Apprendre le japonais avec les manga n'est donc pas forcément l'idée du siècle.

     

    • 2e personne du singulier:

    あなた (anata): Forme standard plaçant une certaine distance avec le locuteur. A utiliser avec mégarde, les personnes pouvant se sentir "prise de haut"

    あんた (anta): Forme clairement impolie

    君 (kimi): Forme standard plaçant une certaine proximité avec le locuteur. A utiliser avec mégarde, les personnes pouvant se sentir agressées par la familiarité (n'utiliser qu'avec les amis proches)

    お前 (omae): Forme agressive, accusatrice

    お宅 (otaku): Ce terme peut revêtir deux aspects: 

    _ forme polie utilisée entre personnes provenant de deux entreprises différentes qui sont partenaires

    _ forme moqueuse utilisée pour désigner des geeks/nerds/fans incapables de se se rapporter à la réalité, de nationalité japonaise. Alors que le terme geek/nerd n'a pas de connotation proprement négative en Europe et aux Etats-Unis (ces termes désignant des personnes passionnées par un sujet), le terme est fortement négatif car il désigne des personnes vivant dans leur monde incapables de se confronter à la réalité (la définition n'est pas de moi, ne me jetez pas des pierres).

    Ce terme n'est pas à confondre avec les Hikkikomori, qui sont des personnes réagissant à la difficulté d'accomplir ses objectifs dans la société en s'isolant dans leur chambre en refusant tout contact avec l'extérieur et même avec leurs propres parents. Ils ne sortent que pour satisfaire leurs besoins vitaux. 

    Il ne faut pas confondre avec les Wapanese, terme désignant des étrangers (blancs) obsédés par le Japon et rejetant leur pays natal. Il est important de noter que ces personnes n'ont généralement jamais posé un pied au japon, ne savent parler que quelques vagues expressions de japonais et pratiquent souvent des arts martiaux. Certains vont même jusqu'à s'habiller continuellement en cosplay, et ce même si leur personnage préféré est de sexe différent. Il est force de noter que ces personnes sont encore plus persécutées par les japonais que les ressortissants de leur propre pays! Néanmoins, de nombreuses personnes en France ne savent guère distinguer les Wapanese. Si vous pas d'argent pour le billet, il vous reste les cours de Samurai Neko: si quelqu'un vous traite de Wapanese, claquez-lui des compteurs!

    Nous ne sommes pas les seules victimes de ce phénomène, il existe également des japonais fans de l'occident, que l'on appelle Westaboos. 

    http://i.imgur.com/hyNik.jpg

    Un Wapanese et un Westaboo

     

    Après cette grosse déviation, revenons aux pronoms:

     

    • 3e personne du singulier:

    Le pronom formel généralement utilisé est:

    彼 (kare): masculin

    彼女 (kanojo): féminin 

    Ces 3 expressions sont des expressions polies que vous pouvez utiliser dans la vie de tous les jours:

    この方 (kono kata): Terme utilisé pour désigner une personne proche de soi-même

    その方 (sono kata): Terme utilisé pour désigner une personne proche de celui à qui l'on parle

    あの方 (ano kata): Terme utilisé pour désigner une personne éloignée des 2 personnes

     

     Les deux expressions qui vont venir en revanche sont à utiliser dans un contexte intime uniquement: 

    こいつ (koitsu): Terme utilisé pour désigner une personne proche de soi-même

    そいつ (soitsu): Terme utilisé pour désigner une personne proche de celui à qui l'on parle

    • 1ère  personne du pluriel:

    Généralement, pour créer le pluriel d'une chose en japonais, on ajoute le suffixe -tachi (達). Pour la première personne du pluriel, cela donne 私たち (watashitachi). Cela peut bien sûr s'appliquer aux autres pronoms (bokutachi, oretachi...).

    • 2e personne du pluriel:

    Ici, même chose. On retombe donc sur le courant あなたたち (anatatachi). Mais comme pour la 1ère personne du pluriel, nous avons aussi kimitachi,...etc. Cependant, la forme la plus polie est あなた方. 

    • 3e personne du pluriel:

    彼達 (karetachi): Forme masculine polie

    彼女達 (kanojotachi): Forme féminine polie

    彼ら (karera): Forme masculine familière

    彼女ら (kanojora): Forme féminine familière

    Voilà pour les pronoms personnels... Cela fait déjà beaucoup de choses à dire! Passons maintenant aux pronoms possessifs.

     

    Pronoms possessifs:

    La formation de pronoms possessifs en japonais est très simple. Il suffit d'ajouter la particule の au pronom, et il devient ainsi un pronom possessif. Cela fonctionne avec tous les pronoms personnels. 

    Exemple:

    車です。= C'est ma voiture

    です。= C'est le mien/la mienne

     

    Pronoms et adjectifs démonstratifs:

    Les pronoms démonstratifs suivent une logique de placement. Elle sera illustrée sous forme d'images.

    • Désigner un lieu:

    Japanese demonstrative pronouns

    ここ (koko): désigne un lieu proche de vous

    そこ(soko): désigne un lieu proche de votre interlocuteur

    あそこ (asoko): désigne un lieu à la fois loin de vous et de votre interlocuteur.

    Pronom interrogatif associé: どこ

    Pour désigner un lieu de manière plus polie, il est possible d'utiliser こちら、そちら、あちら et leur pronom interrogatif associé どちら.

     

    Pronoms démonstratifs de lieu

    • Désigner un objet:

    これ (kore): désigne un lieu proche de vous

    それ (sore): désigne un lieu proche de votre interlocuteur

    あそれ (asore): désigne un lieu à la fois loin de vous et de votre interlocuteur.

    Pronom interrogatif associé: どれ (dore)

     

    Japanese demonstrative pronouns

     

    Pronoms démonstratifs d'objet

     

    • Désigner une personne ou un objet:

    Si vous avez suivi le cours depuis le début, vous devez vous dire que cela revient au même que de parler de quelqu'un à la troisième personne du singulier. Non? Ca ne vous paraît pas logique? Alors je vous injecte une petite piqûre de rappel:

    この方 (kono kata): Terme utilisé pour désigner une personne proche de soi-même

    その方 (sono kata): Terme utilisé pour désigner une personne proche de celui à qui l'on parle

    あの方 (ano kata): Terme utilisé pour désigner une personne éloignée des 2 personnes

    Pronom interrogatifs associés: どの方 (dono kata), 誰 (dare, qui est moins poli)

    Vous avez vu dans le titre que ce type de pronom pouvait également être utilisé pour les objets. Et là vous allez me dire "mais, on l'a déjà fait au-dessus!". Pas de panique, il existe une différence fondamentale entre les deux. Alors que celui que nous avons vu peut se traduire par "c'est où?"/"c'est là!", il est possible ici de former des adjectifs démonstratifs en l'associant à un nom qui permettront de désigner des objets avec précision.

     

    Japanese demonstrative adjectives

    Formation d'un adjectif démonstratif

    Exemple:

    このかばん (kono kaban): Ce sac à côté de moi

    そのかばん (sono kaban): Ce sac à côté de toi

    あのかばん (ano kaban): Ce sac loin (loin de nous deux)

     

    • Désigner une manière, un type de choses:

    C'est la partie la plus subtile sur les pronoms. En effet, alors que les autres pronoms ont un sens univoque, les pronoms de manière s'emploient également dans des expressions qui peuvent nous échapper au premier abord. Mais commençons d'abord par les choses simples:

    こんな (konna): à ma manière, de mon type

    そんな (sonna): à ta manière, de ton type

    あんな (anna): d'une manière différente de nous deux, d'un type différent de nous deux

    Pronom interrogatifs associés: どんな (donna)

    Pour cette partie, voici des exemples pour vous aider à comprendre:

     

    どんな歌が好きですか : Quel type de chansons aimes-tu?

    Ici どんな a le sens de "quel type"

    どんなにしますか?: Comment (de quelle manière) le faire?

    Ici どんな nous renseigne sur la manière de faire les choses.

     

    Passons maintenant aux expressions. Imaginez que vous devez aller à la gare de Tôkyô mais vous êtes en retard, vous demandez votre chemin à quelqu'un combien de temps cela prend... Et la personne vous répond: 

    そんなにありません!

    Mais qu'est ce que ça peut bien vouloir dire? Si l'on prend la phrase mot pour mot, elle ne veut en effet rien dire... Cette expression veut dire "C'est moins loin que vous le pensez". C'est l'idée qui est retranscrite par そんな.

     

    Voilà, je pense vous avoir dit tout ce qu'il y avait à savoir sur les pronoms en japonais. Je ne pensais pas dire tant de chose dans cet article, mais vous commencez à savoir qu'avec moi même lorsqu'il n'y en a plus, il y en a encore. J'espère que vous aurez appris pas mal de choses sur les pronoms aujourd'hui, en tout cas si vous avez des questions sur le contenu de l'article, n'hésitez pas à vous manifester dans les commentaires, comme d'habitude. Je ne mange personne! Voici en bonus un petit exercice qui vous permettra de vous familiariser avec les pronoms. 

     

    Exercice: Répondre aux questions en vous servant du texte entre parenthèses

    その方は誰ですか? (rep: C'est Thomas)

    サイトさんはどこに行きましたか? (rep: Il est parti faire des courses)

    先生の車はどのですか? (rep: C'est la blanche)

    あのかばんはタケオさんのですか? (rep: Non, c'est celui d'Izumi)

    どんな漫画が好きですか? (rep: libre!)

    すみません、東京の病院はどこですか? (rep: Il est en face de la gare grande et agitée. C'est moins loin que vous le pensez!)

    Aide: (car je ne suis pas inhumain!)

     行く (iku): Aller

    買い物に行く (kaimono ni iku): Aller faire des courses

    漫画 : Manga

    東京 : Tôkyô

    好く (suku): Aimer 

    病院 (byouin): Hôpital

    駅 (eki): Gare

    Le reste, vous êtes censés l'avoir vu dans les cours précédents. Si vous avez un trou, retournez y jeter un oeil!

     

    Cet article s'achève ici... J'espère que vous n'aurez pas trop de mal à faire l'exercice. Certes la dernière question est un peu plus relevée mais c'est pour votre bien, si je ne vous donnais que des choses faciles vous finiriez par vous ennuyer! Que dire de plus? Continuez à vous amuser sur le blog et surtout, d'ici la prochaine fois, portez vous bien! Le prochain article portera vraiment sur les particules, je vous en fais la promesse!

     

    またね

    侍猫

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique