• Afficher l'image d'origine

    De grandes différences entre を et に: alors que に implique un mouvement physique de tout le corps, を n'en n'implique pas. C'est le cas pour 後ろを向く (tourner la tête en arrière)

     

    Etant donné que le dernier cours sur les particules remonte à Septembre, je pense que vous avez eu largement le temps de vous familiariser avec les particules! Ainsi chacun a pu progresser à son rythme et a pu commencer à faire ses phrases... Si vous n'avez pas vu le premier article, pas de panique! Vous pourrez reprendre le dernier cours en cliquant ici.

    Juste un petit rappel en ce qui concerne la nomenclature des particules: au cours de cet article, des emplois de difficulté variée seront présentés. Un code correspondant à la difficulté sera placé devant chaque emploi: 

    (*): Basique, à savoir absolument pour former des phrases 

    (**): Emploi pour des phrases plus complexes

    Alors prêts à reprendre du service

     

    La particule de relation (の):

    •  Possessifs: (*)

    Comme nous l'avons vu dans le cours sur les pronoms, la particule の peut être utilisée pour indiquer une relation de possession entre 2 objets ou pour la création de pronoms possessifs. Attention, l'ordre de la relation est inversé par rapport au français: le schéma à suivre est PossédantのPossédé

    Exemples:

    車です。= C'est ma voiture

    です。= C'est le mien/la mienne

     

    • Relation entre deux mots: (*)

    L'emploi de la particule の ne se limite pas à la relation de possessif mais peut également remplacer la plupart des déterminants français, et ce sans déclinaison! Si vous deviez choisir un moment où sauter de joie car c'est facile, profitez de le faire maintenant, car ça n'arrive pas tous les jours.

    Exemples:

    日本語の授業 = Des cours de japonais  (relation entre deux noms)

    家のに = Devant la maison (indication d'une direction. On observera également la particule に finale pour l'indication d'une direction)

     

    • Apposition: (*)

    La particule の peut être utilisée pour indiquer des précisions sur un nom. Attention, cela ne fonctionne qu'avec de courtes propositions ne contenant pas de verbe. Pour les propositions plus longues comportant un verbe, il faudra former une proposition subordonnée, qui sera traité dans un cours ultérieur.

    Exemples:

    友達の田中さん = Mon ami Tanaka

    医者の山口先生 = Le médecin, M. Yamaguchi

     

    • Demande d'explication: (**)

    Placée en fin de phrase interrogative, la particule の indique une demande d'explication. Elle est particulièrement utilisée  dans des situations informelles. Cette forme est en effet la forme informelle de la forme -のですか, ayant le même emploi. A l'oral, on utilisera plutôt -んですか.

    Pour répondre à ce genre de question, on utilisera obligatoirement la forme en -のです (écrit) ou -んです (oral)

    Exemple:

    明日、来ないのですか? = Tu ne viens pas demain? (avec une connotation indiquant que la personne avait envie de voir son ami)

    月曜日に試験があるから、来ないんです。 = Comme j'ai un examen Lundi, je ne viens pas.

     

    • Emphase émotionnelle: (**)

    Placé en fin de phrase affirmative, la particule の peut jouer le rôle d'une emphase émotionnelle. Cette particularité est utilisée par les femmes et les enfants en bas âge.

    Exemple:

    おなかが痛いの。 = J'ai des douleurs à l'estomac

     

    La particule (に):

    • Complément d'objet indirect: (*)

    A l'instar de la particule を qui désigne un complément d'objet direct, la particule に désigne les compléments d'objets indirects.

    に本をくれました = Il m'a donné un livre

     

    • Complément circonstanciel: (*)

    に est également une particule indicatrice de complément circonstanciels de temps et de lieu. Attention: les compléments circonstanciels de manière ne s'utilisent pas avec に, mais avec で.

    Exemples:

    明日に行きます = Je viendrai demain (complément de temps)

    八時に起きます = Je me lève à 8 heures (complément de temps - heure exacte)

    毎日学校行きます = Tous les jours, je vais à l'école (complément de temps + lieu avec direction )

     

    • Notion de "par": (*)

    Cette particule peut être utilisé pour dire que l'on fait plusieurs chose dans un intervalle de temps donné (expressions de fréquence).

    Exemple: (rappel: 間 indique une durée)

    一週間二時間日本語を勉強します = En une semaine, j'étudie le japonais pendant 2h

     

    La particule (と):

    • Faire une liste (complète) de choses: (*) 

    Par opposition à la particule や qui sert à faire une liste incomplète de choses. Elle s'apparente au mot "et" français.

    Exemple:

    リンゴ魚を買いました = J'ai acheté des pommes et du poisson

     

    • Contraste: (*) 

    La particule peut être utilisée pour indiquer un contraste ou une comparaison entre deux noms, pour demander une préférence.

    Exemple:

    どちらが好きですか? = Entre les chats et les chiens, lesquels préfères-tu?

     

    • Accompagnement: (*) 

    と peut être utilisé pour indiquer un accompagnement. La particule se traduit donc par "avec". (attention, le sens est inverse au français: Accompagnateurとverbe)

    Exemple:

    田中さん市場に行きます = Je vais au marché avec M. Tanaka

     

    • Citation: (*) 

    La particule と peut être utiliser pour rapporter le discours d'une tierce personne. Elle est alors placée après les propos rapportés.

    Exemple:

    日本に行ったと言いました = Il m'a dit qu'il a été au Japon

     

    • Symbolisme: (*)

    Lorsque l'on désire employer une onomatopée en tant qu'adjectif, il suffit de lui ajouter la particule と en suffixe et le tour est joué!

    Exemple:

    狐はバラバラと歩きました = Le renard a marché en faisant beaucoup de bruit

     

    • Conditionnel: (*)

    La particule と peut se traduire par "aussitôt...", "dès que..." dans certains contextes.

    Exemples:

    ポケットを叩くとビスケットが増える = Dès que je frappe ma poche, les biscottes se multiplient

     

    La particule (や): (*)

    A l'instar de la particule と, cette particule sert à énumérer les objets. Toutefois, celle-ci à faire une énumération incomplète.

    Exemples:

    寿司や焼き鳥を食べます = J'ai mangé des sushi et des yakitori (entre autres)

     

    Je pense que vous avez beaucoup appris sur les particules aujourd'hui! Mais nous sommes loin d'en avoir fini avec elles. Les particules sont nombreuses, elles ont beaucoup d'emplois différents, mais ne vous inquiétez pas, cela viendra avec le temps. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me les poser, comme d'habitude, vous savez que je ne mords pas!

     

    Exercice: Remplir les parenthèses avec les bonnes particules 

     こちら()友達()デンコちゃんです。メール()送る()一緒()遊び()行きました。楽しくて面白かったです。一週間()二回遊び()行きます。毎日デンコちゃん()家()前で待っています。

    昨日デンコちゃん()魚()酒()買いました。デンコちゃん()犬()一匹あります。「犬()猫()どちらが好きですか」()言いました。侍猫()好き()答えました。侍猫()日本語()見る()心がドキドキする。いつもドキドキ心()読みます!

    デンコちゃん()「本当に?」()言いました。あなた()侍猫()日本語()読まない()です()

     

    Aide vocabulaire:

    送(おく)る = envoyer
    遊(あそ)びに行く = passer du bon temps
    楽(たの)しい = amusant
    面白(おもしろ)い = intéressant
    明日(あした) = demain
    魚(さかな) = poisson
    酒(さけ) = alcool
    買(か)う = acheter
    答(こた)える = répondre
    見(み)る = voir
    心(こころ) = coeur
    ドキドキ = battre (onomatopée)
    いつも = toujours
    読(よ)む = lire
    本当(ほんとう) = vraiment

    Un cookie à celui qui réussira à faire l'exercice sans faute! En attendant continuez à passer du bon temps sur Samurai Neko no Nihongo et portez vous bien!

     

    またね

    侍猫

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Le hasard n'est peut être pas la meilleure solution pour s'en sortir avec les particules...

     

    Vous voici arrivés à un tournant dans votre apprentissage du japonais. Jusqu'à présent, vous ne faisiez qu'apprendre quelques mots et expressions sans savoir réellement former de phrases complètes. Vous maîtrisez la conjugaison des temps basiques, les adjectifs et les pronoms à la perfection. Il est maintenant temps pour vous de vous aventurer dans la formation de phrases. Malheureusement, il est impossible de parler de la phrase japonaise sans traiter des particules. Mais ne vous inquiétez pas, elles ne sont pas difficiles à apprendre et s'assimileront vite au fil de votre pratique du japonais.

     

    Les particules: Qu'est-ce que c'est?

    A l'instar de nombreuses langues où chaque chose est plus ou moins rangée à sa place, les règles de placement des mots en japonais sont assez facile dans la mesure où il n'y a qu'une seule règle d'or à respecter pour former une phrase grammaticalement correcte: "La phrase doit comporter au moins un verbe qui se placera quoiqu'il arrive en fin de phrase". Bien que de nombreuses personnes aiment se poser des questions métaphysiques sur l'ordre des choses, il n'y a rien d'autre à respecter. Bien sûr, comme dans tous les pays, nos amis nippons ont une fâcheuse tendance à suivre la règle Sujet-Complément-Verbe (ce qui en fait au passage une langue SOV), mais l'ordre des propositions importe peu. Si nous nous référons à la règle précédente, cela veut dire qu'une phrase ne comportant ni sujet ni complément est donc tout à fait viable. Déroutant, non?

    Déroutant au point que les japonais ont eu l'idée de créer des particules dans le but de mieux s'y retrouver. Qu'est-ce donc qu'une particule? Ce sont des petits mots n'ayant aucune signification propre dont le rôle est de renseigner le rôle grammatical de la proposition qui la précède. Pour vous faciliter la compréhension, voici un exemple de phrase type: 

    山田さんとコンビニで色々な野菜や魚を買いました。

    La première démarche à suivre pour comprendre la phrase est de repérer les particules (que nous verrons dans ce cours):

    山田さんコンビニ色々な野菜買いました。

    Par déduction, nous avons déjà beaucoup d'informations:

    • 山田さん: même si vous ne comprenez pas ce Kanji, le さん nous informe qu'il s'agit d'un nom de personne. 
    • コンビニ : Konbini, les fameuses supérettes japonaises doivent sans doute vous dire quelque chose...
    • 色々な: Ce mot finit par な, il y a de grandes chances que ce soit un adjectif en -な! 
    • 買いました: Le verbe est conjugué au passé (-ました)

     

    Sans ne rien comprendre à la phrase, nous savons déjà que la phrase parle d'une personne en rapport avec un Konbini et que l'action se passe au passé. A la fin du cours nous reprendrons cette phrase et tenterons de la comprendre à l'aide des particules. Prêts? Alors allons y...

    Au cours de cet article, des emplois de difficulté variée seront présentés. Un code correspondant à la difficulté sera placé devant chaque emploi: 

    (*): Basique, à savoir absolument pour former des phrases 

    (**): Emploi pour des phrases plus complexes

     

    La particule (か): (*)

     La particule (か) placée en fin de phrase indique que celle-ci est une question. 

    Exemple:

    フランス人です。= Il/Elle est français(e)

    フランス人です。= Est-il/elle français(e)?

    Traditionnellement, les points d'interrogation ne sont pas utilisés en tant que marqueurs de question comme en français. Mais il arrive d'en croiser après un か. Ne vous en étonnez pas. 

     

    La particule (が):

    •  En tant que sujet grammatical: (*)

    La particule が indique tout simplement que le mot ou groupe de mots le précédant joue le rôle de sujet grammatical de la phrase, par opposition à la particule de thème (は) que nous verrons juste après. 

    Exemple: あの少女学生です。

    少女 (しょうじょ): jeune fille  学生 (がくせい): étudiant

    Traduction: Cette jeune fille (là bas) est étudiante.

    C'est la jeune fille qui est le sujet grammatical de la phrase en français comme en japonais. Pour l'instant, rien de perturbant à signaler, ces notions existent déjà en français. Elle n'est pas à confondre avec la particule de thème (は).

     

    • En accompagnement des pronoms interrogatifs: (*)

    Lors d'une question utilisant un pronom interrogatif, seule la particule (が) peut être utilisée. 

    Exemple:

    来ますか。= Qui vient?

     

    • En tant qu'emphase: (*)

    Lorsque l'on désire utiliser l'emphase, c'est à dire par exemple insister sur le fait que c'est une personne en particulier qui fait quelque chose et pas une autre, c'est la particule が qu'il faut utiliser. 

    Exemple:

    田中さん食べました = C'est M. Tanaka qui l'a mangé.

    • Dans certaines structures particulières: (*)

    Certains verbes ne s'emploient qu'avec la particule (が) au lieu de (を), c'est le cas notamment de 好き (すき) et 欲しい (ほしい).

    Exemple: 

    日本語好きです = J'aime le japonais

    自転車欲しいです = Je voudrais un vélo

    • Contraste: (**)

    La particule (が) en fin de proposition peut être utilisée pour contraster deux phrases. Dans ce cas, il pourra être traduit comme "même si..." ou "mais":

    [Proposition A]が[Proposition B] = Même si [Proposition A], [Proposition B]

    [Proposition A]が[Proposition B] =  [Proposition A] , mais [Proposition B]

    Exemple: 

    この本はとても楽しいです、高すぎます = Ce livre est vraiment amusant, mais il est trop cher

     

    • Emploi dans les propositions subordonnées: (**)

    La particule が est utilisée pour différencier le sujet des différentes propositions de la phrase. Mais nous aborderons cet aspect plus en détail dans un cours spécifique sur la formation de propositions subordonnées. 

     

    La particule de thème (は):

    Première chose importante à préciser sur cette particule est qu'elle se prononce "wa", même si elle s'écrit "ha". Pourquoi? C'est une très bonne question, je pense que cela a été décidé pour faciliter la prononciation.

     

    • En tant que thème de la phrase: (*)

     Contrairement à la particule (が), celle-ci ne se rapporte pas forcément au sujet grammatical de la phrase mais à son thème, c'est à dire de quoi l'on parle. 

    Si nous reprenons la phrase précédente, dire あの少女学生です est tout à fait exact étant donné que la jeune fille est à la fois le sujet grammatical de la phrase mais aussi le thème (c'est elle qui est au centre de la phrase). Un conseil que je vous donne pour savoir s'il est possible de mettre (は) est de se demander s'il est possible d'ajouter "En ce qui concerne...".  Dans cet exemple, cela donne: "En ce qui concerne cette jeune fille, là bas, est-elle étudiante?". Le (が) peut donc être remplacé par un (は) dans ce cas de figure. 

    Mais vous le sentez venir, il est également possible que le thème ne soit pas le sujet de la phrase. Je pense qu'un petit exemple va éclairer votre lanterne... Imaginons que nous sommes dans un restaurant, et là, votre voisin dit: コーヒ. Dans le contexte du restaurant, nous pouvons traduire cette phrase par: "Pour ma part, je vais prendre du café". 

    Essayons de remplacer maintenant (は) par (が). Cela nous donne 私がコーヒ. Qui se traduit par, vous l'aurez deviné: "Je suis un café". Un peu bizarre, non? Il n'est donc pas difficile de comprendre que si un (が) peut éventuellement se remplacer par un (は), le contraire peut vous donner des situations cocasses si le thème n'est pas également le sujet grammatical. N'hésitez donc pas à vous poser la question du: "En ce qui concerne...". Si vous pouvez le dire, vous pouvez mettre (は). 

    Il est à noter que lorsque l'on fait référence à un sujet grammatical pour une première fois, la particule (が) est utilisée. En revanche, lorsque l'on y fait une nouvelle fois référence dans son discours, la particule (は) est utilisée. Vous avez retenu? Les sujets grammaticaux sont introduits par (が) puis on y fait ensuite référence avec (は). Pour le thème en revanche, seul (は) est de mise. Je sais, c'est assez complexe mais cette nuance entre (は) et (が) est la chose la plus difficile que vous aurez à assimiler dans ce cours.

     

    • Dans les phrases à contraste: (**)

    Lorsqu'une particule (が) est déjà utilisée en tant que contraste dans la phrase, tous les sujets grammaticaux et thèmes sans exception doivent être suivis d'un (は). Il n'est pas possible d'avoir deux (が) dans une même proposition. 

    Exemple:

    この本とても楽しいです、高すぎます = Ce livre est vraiment amusant, mais il est trop cher

     

    La particule (へ): (*)

    La particule (へ) indique la direction dans laquelle on se rend. L'utilisation de cette particule permet d'insister davantage sur le mouvement que sur la destination en elle même, contrairement aux particules (に) et (を) que nous verrons ultérieurement. 

    Exemple: 日本へ行きます = Je vais au Japon

     

    La particule (を):

     Là aussi, une petite variante de prononciation est à noter: même si la particule s'écrit avec l'hiragana "wo", elle se prononce "o".

     

    • Complément d'objet direct: (*)

    En ce qui concerne cet emploi, ce n'est pas vraiment compliqué. La particule se place derrière le complément d'objet direct. Simple, non?

    Exemple: パンを食べました。= J'ai mangé du pain

    Ici, c'est le pain qui est complément d'objet direct. (rappelez vous de vos cours de CM1, cela répond à la question "je mange quoi?")

     

    • Eloignement: (*)

    La particule (を) est utilisée dans le cas d'un éloignement par rapport à un objet. Elle s'emploie avec tous les verbes du type descendre, sortir,...etc. 

    Exemple: バース降(お)りる = Je sors du bus 

     

    • Traversée, mouvement autour d'un espace: (*)

    La particule (を) s'emploie lors d'une traversée d'une zone n'étant pas le but d'un voyage. Les verbes pouvant s'apparenter à ce cas de figure sont: voyager dans, marcher dans, traverser,...etc 

    Exemple: 道(みち)歩(ある)く = Je marche sur la route

     

    • Route: (*)

    La particule (を) est utilisée avec des verbes comme marcher, courir, aller vers,...etc pour indiquer la route suivie par le mouvement. 

    Exemple: 次(つぎ)の角(かど)曲(ま)がってください = Tournez au prochain coin

    Ici le verbe 曲がる (tourner) est un verbe de mouvement impliquant une direction sans pour autant indiquer un but clair. (contrairement à une phrase du type "je vais au cinéma".

     

    Je pense que vous avez déjà appris beaucoup sur les particules aujourd'hui. Il nous reste encore de nombreuses choses à voir à ce sujet, mais je ne veux pas vous donner des migraines. Si vous arrivez à assimiler ces particules, ce sera déjà un grand pas vers la formation de phrases complètes en japonais. J'espère en tout cas que le cours vous aura plu. Comme vous vous en doutez, je vous réserve un petit exercice pour vous entraîner. Je pense qu'il est inutile de vous rappeler que je suis à votre disposition pour répondre à vos questions. 

    Exercice: remplir les parenthèses avec des particules (les bonnes de préférence).

    今日、田中さん()市場()歩きました。三個リンゴ()買いました。そして田中さん()リンゴ()食べました。そのリンゴ()おいしいです(),一個リンゴ()足りないです!誰()田中さん()リンゴ()食べます()。山田さん()知っています(),何も答えません。

    Vocabulaire:

    市場 (いちば) = marché

    リンゴ = pomme

    足(た)りる = être suffisant

    知(し)る = savoir

    答(こた)える = répondre

     

    Je n'ai plus qu'à vous souhaiter de continuer à passer du bon temps sur Samurai Neko no Nihongo. D'ici le prochain cours sur les particules, portez-vous bien!

     

    またね

    侍猫

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    6 commentaires
  • Au Japon, tout est une histoire de contexte, vous le comprendrez bien vite...

     

    Eh oui, je vous fais encore une fois de plus languir avant le tant attendu cours sur les particules, mais c'est pour la bonne cause: en effet, ce cours vous apprendra à faire des jolies phrases, je me suis alors dit qu'il pourrait être utile de vous présenter quels sont les différents types de pronoms et comment bien les utiliser. Ne nous mentons pas, nous risquons de rencontrer assez souvent (bien que beaucoup moins qu'en français) ce type de mots. Leur utilisation est cependant beaucoup plus difficile qu'en français en raison des degrés de politesse notamment. Alors êtes vous prêts pour l'embarquement? 

     

    Les pronoms personnels: 

    Souvent l'une des premières chose que l'on apprend pour de nombreuses langues, j'ai volontairement omis de vous en faire part immédiatement dans mes cours pour que vous commenciez à acquérir la logique du japonais. En effet, alors qu'en français la phrase minimale se présente sous la forme Sujet + Verbe (hormis à l'impératif), en japonais la forme Verbe seul a un sens. 

    Exemple: Je mange => 食べます

    Avez vous vu? Le sujet est parti au lavage! Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas un oubli mais tout simplement une omission. Dans la plupart des cas, les japonais chercheront à omettre le sujet (voire le complément) s'ils sont évident avec le contexte. Bien sûr, dès que le doute s'installe, le sujet et le complément sont mentionnés comme en français. Mais n'oubliez pas cette règle: si le contexte rend la chose évidente, débarrassez vous du maximum de détails "inutiles" de votre phrase. 

    Selon la nature de la question que vous posera votre interlocuteur, vous ferez le choix d'omettre la partie de votre phrase n'apportant aucune information.

    Exemple:

    パン食べましたか? (As tu mangé du pain). Voyez ici que le pronom personnel est déjà omis car c'est à VOUS qu'on pose la question. 

    En réponse, il n'y a aucun intérêt de vous mentionner en sujet étant donné que c'est à vous et à vous seul que l'on pose la question. Il est également inutile de mentionner le pain dans la réponse, il est déjà mentionné dans la question. Nous nous contenterons donc d'un simple: はい、食べました . Ici seul le verbe manger au passé est mentionné, mais nous traduirons conventionnellement en français par "Oui, j'en ai mangé". Le sujet est souvent omis en japonais, ce sera à vous de le deviner. Mais ne paniquez pas, c'est généralement facile. 

    Si je vous donne en revanche:  誰がパン食べました?(Qui a mangé le pain?)

    Il est toujours aussi inutile de mentionner le pain dans la réponse. En revanche, vous vous en doutez bien, le locuteur attend de vous que vous lui donniez une réponse! Le sujet est donc indispensable. Ici, un simple 隆文です (C'est Takafumi) suffira. 

    Avez vous compris la logique des choses? Nous allons maintenant voir ces pronoms personnels. La particularité des pronoms personnels japonais est qu'ils varient non seulement avec la personne, mais aussi avec le sexe et le degré de politesse utilisé. Mais avant d'entamer cette partie, autant vous familiariser avec deux règles fondamentales:

    • La meilleure façon de parler de soi-même, c'est de ne pas parler de soi-même. On oubliera alors de dire l'équivalent de "Je" à chaque phrase, qui vous ferait passer pour un être prétentieux imbu de sa personne. N'oubliez jamais ce vieux proverbe japonais "Le clou qui sort appelle le marteau". Alors que notre culture occidentale nous dicte voire nous impose de nous démarquer toujours plus et de nous mettre en valeur, au Japon la tendance est inverse: la bonne attitude est de ne pas se faire remarquer et s'intégrer au groupe, voire de se démarquer à plusieurs. Mais le culte du self made man, bien peu pour eux. Même si cette tendance est évidemment beaucoup moins forte qu'il y a quelques siècles, la différence entre nos deux attitudes reste importante. Il en est de même lorsque l'on parle de choses que l'on sait faire. On ne dit pas "je suis bon", mais "je ne suis pas mauvais". Et encore, lorsque vous n'êtes "pas mauvais" en français au Japon, vous avez un niveau C1. Alors faites attention à ce que vous dites...
    • La meilleure façon de parler des autres, c'est de les appeler par leur nom de famille. Une question vient alors sans doute à vous: "Je croise quelqu'un dans la rue, comment m'adresser à cette personne?!?". La réponse est donc simple, vous pouvez soit vous adresser par son titre (ex: 先生 sensei pour les enseignants et médecins; お巡りさん o mawari san pour les policiers...) ou ne rien dire du tout. C'est la meilleure façon de ne pas faire d'impair. L'utilisation de pronoms personnels, même de degré poli, est généralement vu comme une insistance trop forte sur la personne, une connotation accusatrice s'installe. Alors il vaut mieux les éviter...

    Cela vous paraîtra sans doute difficile au départ, mais c'est tout à fait normal. Le déclic viendra avec le temps, surtout si vous avez la chance de converser avec une personne venant du pays. Vous serez surpris de voir à quel point peuvent être omis les sujets!

    Nous pouvons maintenant aborder les pronoms personnels en toute sérénité:

    • 1 ère personne du singulier:

    私 (watashi): Forme polie et mixte 

    私 (watakushi): Forme très polie (hommes d'affaires par exemple)

    儂 (washi): Utilisé par les personnes agées. Comprend une connotation de supériorité sociale par rapport aux autres. (la sagesse des vieillards, tout ça...)

    僕 (boku): Forme courante, masculine

    俺 (ore): Forme familière, agressive

    おら (ora): Forme paysanne, utilisée plutôt en campagne

    あたし (atashi): Forme féminine, courante (un peu enfantine)

    あたくし (atakushi): Forme féminine, polie

    あたい (atai): Forme féminine ancienne (obsolète)

    内 (uchi): Forme utilisée pour parler de sa maison, de "chez soi"

    朕 (chin): Forme utilisée par les monarques pour s'exprimer

    拙者 (shessha): Forme utilisée par les Samouraïs

    余 (yo): Forme utilisée par les chefs d'armée

    Vous l'aurez compris, je pense que vous ne parlerez qu'avec 私... Petite anecdote amusante sur la politesse et le japonais: les japonaises sont réputées pour parler plus poliment que les japonais. Elles sont également socialement contraintes à parler plus poliment: une japonaise qui ne parle pas poliment se verra recevoir le quolibet: "tu parles comme un mec", ce qui n'est pas très sexy.

    Vous remarquerez également que les pronoms polis utilisés dans la vie courante ne se rencontre jamais dans les mangas: l'inverse est tout aussi vrai. Apprendre le japonais avec les manga n'est donc pas forcément l'idée du siècle.

     

    • 2e personne du singulier:

    あなた (anata): Forme standard plaçant une certaine distance avec le locuteur. A utiliser avec mégarde, les personnes pouvant se sentir "prise de haut"

    あんた (anta): Forme clairement impolie

    君 (kimi): Forme standard plaçant une certaine proximité avec le locuteur. A utiliser avec mégarde, les personnes pouvant se sentir agressées par la familiarité (n'utiliser qu'avec les amis proches)

    お前 (omae): Forme agressive, accusatrice

    お宅 (otaku): Ce terme peut revêtir deux aspects: 

    _ forme polie utilisée entre personnes provenant de deux entreprises différentes qui sont partenaires

    _ forme moqueuse utilisée pour désigner des geeks/nerds/fans incapables de se se rapporter à la réalité, de nationalité japonaise. Alors que le terme geek/nerd n'a pas de connotation proprement négative en Europe et aux Etats-Unis (ces termes désignant des personnes passionnées par un sujet), le terme est fortement négatif car il désigne des personnes vivant dans leur monde incapables de se confronter à la réalité (la définition n'est pas de moi, ne me jetez pas des pierres).

    Ce terme n'est pas à confondre avec les Hikkikomori, qui sont des personnes réagissant à la difficulté d'accomplir ses objectifs dans la société en s'isolant dans leur chambre en refusant tout contact avec l'extérieur et même avec leurs propres parents. Ils ne sortent que pour satisfaire leurs besoins vitaux. 

    Il ne faut pas confondre avec les Wapanese, terme désignant des étrangers (blancs) obsédés par le Japon et rejetant leur pays natal. Il est important de noter que ces personnes n'ont généralement jamais posé un pied au japon, ne savent parler que quelques vagues expressions de japonais et pratiquent souvent des arts martiaux. Certains vont même jusqu'à s'habiller continuellement en cosplay, et ce même si leur personnage préféré est de sexe différent. Il est force de noter que ces personnes sont encore plus persécutées par les japonais que les ressortissants de leur propre pays! Néanmoins, de nombreuses personnes en France ne savent guère distinguer les Wapanese. Si vous pas d'argent pour le billet, il vous reste les cours de Samurai Neko: si quelqu'un vous traite de Wapanese, claquez-lui des compteurs!

    Nous ne sommes pas les seules victimes de ce phénomène, il existe également des japonais fans de l'occident, que l'on appelle Westaboos. 

    http://i.imgur.com/hyNik.jpg

    Un Wapanese et un Westaboo

     

    Après cette grosse déviation, revenons aux pronoms:

     

    • 3e personne du singulier:

    Le pronom formel généralement utilisé est:

    彼 (kare): masculin

    彼女 (kanojo): féminin 

    Ces 3 expressions sont des expressions polies que vous pouvez utiliser dans la vie de tous les jours:

    この方 (kono kata): Terme utilisé pour désigner une personne proche de soi-même

    その方 (sono kata): Terme utilisé pour désigner une personne proche de celui à qui l'on parle

    あの方 (ano kata): Terme utilisé pour désigner une personne éloignée des 2 personnes

     

     Les deux expressions qui vont venir en revanche sont à utiliser dans un contexte intime uniquement: 

    こいつ (koitsu): Terme utilisé pour désigner une personne proche de soi-même

    そいつ (soitsu): Terme utilisé pour désigner une personne proche de celui à qui l'on parle

    • 1ère  personne du pluriel:

    Généralement, pour créer le pluriel d'une chose en japonais, on ajoute le suffixe -tachi (達). Pour la première personne du pluriel, cela donne 私たち (watashitachi). Cela peut bien sûr s'appliquer aux autres pronoms (bokutachi, oretachi...).

    • 2e personne du pluriel:

    Ici, même chose. On retombe donc sur le courant あなたたち (anatatachi). Mais comme pour la 1ère personne du pluriel, nous avons aussi kimitachi,...etc. Cependant, la forme la plus polie est あなた方. 

    • 3e personne du pluriel:

    彼達 (karetachi): Forme masculine polie

    彼女達 (kanojotachi): Forme féminine polie

    彼ら (karera): Forme masculine familière

    彼女ら (kanojora): Forme féminine familière

    Voilà pour les pronoms personnels... Cela fait déjà beaucoup de choses à dire! Passons maintenant aux pronoms possessifs.

     

    Pronoms possessifs:

    La formation de pronoms possessifs en japonais est très simple. Il suffit d'ajouter la particule の au pronom, et il devient ainsi un pronom possessif. Cela fonctionne avec tous les pronoms personnels. 

    Exemple:

    車です。= C'est ma voiture

    です。= C'est le mien/la mienne

     

    Pronoms et adjectifs démonstratifs:

    Les pronoms démonstratifs suivent une logique de placement. Elle sera illustrée sous forme d'images.

    • Désigner un lieu:

    Japanese demonstrative pronouns

    ここ (koko): désigne un lieu proche de vous

    そこ(soko): désigne un lieu proche de votre interlocuteur

    あそこ (asoko): désigne un lieu à la fois loin de vous et de votre interlocuteur.

    Pronom interrogatif associé: どこ

    Pour désigner un lieu de manière plus polie, il est possible d'utiliser こちら、そちら、あちら et leur pronom interrogatif associé どちら.

     

    Pronoms démonstratifs de lieu

    • Désigner un objet:

    これ (kore): désigne un lieu proche de vous

    それ (sore): désigne un lieu proche de votre interlocuteur

    あそれ (asore): désigne un lieu à la fois loin de vous et de votre interlocuteur.

    Pronom interrogatif associé: どれ (dore)

     

    Japanese demonstrative pronouns

     

    Pronoms démonstratifs d'objet

     

    • Désigner une personne ou un objet:

    Si vous avez suivi le cours depuis le début, vous devez vous dire que cela revient au même que de parler de quelqu'un à la troisième personne du singulier. Non? Ca ne vous paraît pas logique? Alors je vous injecte une petite piqûre de rappel:

    この方 (kono kata): Terme utilisé pour désigner une personne proche de soi-même

    その方 (sono kata): Terme utilisé pour désigner une personne proche de celui à qui l'on parle

    あの方 (ano kata): Terme utilisé pour désigner une personne éloignée des 2 personnes

    Pronom interrogatifs associés: どの方 (dono kata), 誰 (dare, qui est moins poli)

    Vous avez vu dans le titre que ce type de pronom pouvait également être utilisé pour les objets. Et là vous allez me dire "mais, on l'a déjà fait au-dessus!". Pas de panique, il existe une différence fondamentale entre les deux. Alors que celui que nous avons vu peut se traduire par "c'est où?"/"c'est là!", il est possible ici de former des adjectifs démonstratifs en l'associant à un nom qui permettront de désigner des objets avec précision.

     

    Japanese demonstrative adjectives

    Formation d'un adjectif démonstratif

    Exemple:

    このかばん (kono kaban): Ce sac à côté de moi

    そのかばん (sono kaban): Ce sac à côté de toi

    あのかばん (ano kaban): Ce sac loin (loin de nous deux)

     

    • Désigner une manière, un type de choses:

    C'est la partie la plus subtile sur les pronoms. En effet, alors que les autres pronoms ont un sens univoque, les pronoms de manière s'emploient également dans des expressions qui peuvent nous échapper au premier abord. Mais commençons d'abord par les choses simples:

    こんな (konna): à ma manière, de mon type

    そんな (sonna): à ta manière, de ton type

    あんな (anna): d'une manière différente de nous deux, d'un type différent de nous deux

    Pronom interrogatifs associés: どんな (donna)

    Pour cette partie, voici des exemples pour vous aider à comprendre:

     

    どんな歌が好きですか : Quel type de chansons aimes-tu?

    Ici どんな a le sens de "quel type"

    どんなにしますか?: Comment (de quelle manière) le faire?

    Ici どんな nous renseigne sur la manière de faire les choses.

     

    Passons maintenant aux expressions. Imaginez que vous devez aller à la gare de Tôkyô mais vous êtes en retard, vous demandez votre chemin à quelqu'un combien de temps cela prend... Et la personne vous répond: 

    そんなにありません!

    Mais qu'est ce que ça peut bien vouloir dire? Si l'on prend la phrase mot pour mot, elle ne veut en effet rien dire... Cette expression veut dire "C'est moins loin que vous le pensez". C'est l'idée qui est retranscrite par そんな.

     

    Voilà, je pense vous avoir dit tout ce qu'il y avait à savoir sur les pronoms en japonais. Je ne pensais pas dire tant de chose dans cet article, mais vous commencez à savoir qu'avec moi même lorsqu'il n'y en a plus, il y en a encore. J'espère que vous aurez appris pas mal de choses sur les pronoms aujourd'hui, en tout cas si vous avez des questions sur le contenu de l'article, n'hésitez pas à vous manifester dans les commentaires, comme d'habitude. Je ne mange personne! Voici en bonus un petit exercice qui vous permettra de vous familiariser avec les pronoms. 

     

    Exercice: Répondre aux questions en vous servant du texte entre parenthèses

    その方は誰ですか? (rep: C'est Thomas)

    サイトさんはどこに行きましたか? (rep: Il est parti faire des courses)

    先生の車はどのですか? (rep: C'est la blanche)

    あのかばんはタケオさんのですか? (rep: Non, c'est celui d'Izumi)

    どんな漫画が好きですか? (rep: libre!)

    すみません、東京の病院はどこですか? (rep: Il est en face de la gare grande et agitée. C'est moins loin que vous le pensez!)

    Aide: (car je ne suis pas inhumain!)

     行く (iku): Aller

    買い物に行く (kaimono ni iku): Aller faire des courses

    漫画 : Manga

    東京 : Tôkyô

    好く (suku): Aimer 

    病院 (byouin): Hôpital

    駅 (eki): Gare

    Le reste, vous êtes censés l'avoir vu dans les cours précédents. Si vous avez un trou, retournez y jeter un oeil!

     

    Cet article s'achève ici... J'espère que vous n'aurez pas trop de mal à faire l'exercice. Certes la dernière question est un peu plus relevée mais c'est pour votre bien, si je ne vous donnais que des choses faciles vous finiriez par vous ennuyer! Que dire de plus? Continuez à vous amuser sur le blog et surtout, d'ici la prochaine fois, portez vous bien! Le prochain article portera vraiment sur les particules, je vous en fais la promesse!

     

    またね

    侍猫

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires
  • Et vous, trouverez vous les adjectifs faciles ou difficiles?

     

    Dernièrement, je vous ai promis un cours sur les particules. Mais je viens ici avec un cours sur les adjectifs. Pourquoi? Je pensais qu'un bagage sur les adjectifs ne pourrait que desservir au cours sur les particules, nous travaillerons ainsi pendant le cours sur les particules à la fois sur les particules, mais aussi sur les conjugaisons, les adjectifs, les kanji... enfin bref, quasiment toutes les notions que nous avons vues jusqu'à présent. Ce cours sera donc un tournant dans votre apprentissage qui vous propulsera du niveau "grand débutant" au niveau "débutant"! La maîtrise des conjugaisons et des adjectifs sera indispensable pour bien comprendre le cours sur les particules. Alors si cela reste un peu flou dans votre tête, c'est le moment de retourner sur l'article sur les conjugaisons et de poser vos questions. Je considérerai ces cours comme acquis par la suite. 

    Après cette brève introduction, abordons donc le sujet des adjectifs en japonais. Nous avons déjà eu un bref aperçu des adjectifs dans le cours sur les couleurs, vous souvenez-vous? Mais ce n'était qu'un aperçu, car il existe en japonais deux types d'adjectifs, les adjectifs en -い et les adjectifs en -な qui ont chacun leurs conjugaisons respectives. Oui, en japonais, on conjugue les adjectifs! Mais n'ayez pas peur, ce n'est pas très difficile à assimiler, c'est juste une logique à avoir!

    Reconnaître les différents types d'adjectifs et les utiliser dans une phrase:

    Il existe comme je viens de le dire les adjectifs en -い et les adjectifs en -な. Mais comment les reconnaître dans une phrase pour bien les conjuguer? La plupart du temps, c'est assez simple. Les adjectifs en -い se terminent par い tandis que les adjectifs en な, vous le sentez venir, se terminent par な. Voici quelques exemples pour vous mettre en bouche:

    Adjectif en -い:  長い道 (nagai michi) = Une route longue. 

    Adjectif en -な: 簡単な授業 (kantanna jugyou) = Une chose importante 

    Vous l'avez remarqué, ils se placent toujours AVANT le nom qu'ils qualifient, contrairement au français. 

    Mais il existe des cas où les adjectifs ne sont pas placés devant le verbe. C'est là où les choses se compliquent. Si nous reprenons les exemples abordés tout à l'heure:

    道は長いです。(michi wa nagai desu) = La route est longue.

    授業は簡単です。(jugyou wa kantan desu) = Le cours est facile.

    Vous l'avez bien vu, alors que l'adjectif en -い reste inchangé, l'adjectif en -な perd sa terminaison lorsqu'il n'est pas placé avant le verbe. Nous remarquons déjà que le schisme se forme entre les deux classes d'adjectifs.  Il est donc de bon ton de vous présenter les différentes conjugaisons pour chacune d'entre elles, car vous verrez, c'est totalement différent! Ce que nous venons d'aborder est la conjugaison du présent.Voyons ce qui se passe pour les autres temps basiques...

     

    Conjuguer au présent négatif:

     

    • Pour les adjectifs en -い:

    Pour conjuguer un adjectif au présent négatif, il suffit de remplacer la terminaison -い par la terminaison -くない en forme neutre. Mais si nous voulons utiliser la forme polie, il faut la remplacer par -くありません.

    Un petit exemple pour la route?

    大きい (ookii = grand) 

    DICTIONNAIRE: 大きい犬 (le grand chien) → 大きくない犬 (le chien qui n'est pas grand)

    POLI: 大きい (grand) → 大きくありません (pas grand)   

    Pour rappel, la forme dictionnaire s'utilise généralement DANS la phrase alors que la forme polie est là pour indiquer que la phrase est à la forme polie. Il n'est donc pas très judicieux d'écrire 大きくありません犬 vu que la forme polie sera plus tard dans la phrase. Et vous savez comme moi que les japonais n'aiment pas les phrases lourdes. Il y a donc deux façons de dire que le chien est grand:

    大きくない犬です。(です rappelle que la phrase est polie, tout va bien. )

    犬は大きくありません。(ある est conjugué à la forme polie, tout va bien.)

    C'est une petite subtilité à comprendre qui est très importante dans la vie de tous les jours. Elle sera même par la suite très importante pour la formation de propositions subordonnées relatives. N'hésitez pas à poser des questions si ce n'est pas encore clair pour vous. 

     

    • Pour les adjectifs en -な:

    Pour conjuguer un adjectif au présent négatif, il suffit de remplacer la terminaison -な par la terminaison -じゃない en forme orale neutre ou じゃありません en forme orale polie. A l'écrit il est conseillé d'utiliser -ではない (plus neutre), ou mieux, -ではありません (plus poli).

    Cela paraît un peu confus, mais n'ayez crainte! Un petit exemple va vous éclairer...

    綺麗な (kireina = beau, joli)

    ORAL DICTIONNAIRE: 綺麗な歌 (une belle chanson) → 綺麗じゃない歌 (une chanson qui n'est pas belle)

    ORAL POLI: 綺麗な (beau) → 綺麗じゃありません (pas beau)

    ECRIT DICTIONNAIRE: 綺麗な歌 (une belle chanson) → 綺麗ではない歌 (une chanson qui n'est pas belle)

    ECRIT POLI: 綺麗な (beau)→ 綺麗ではありません (pas beau)

    Nous entrons là dans une des grandes difficultés du japonais dont je parlais au tout début des cours. Nous avons ici 4 manières différentes de dire strictement la même chose. Il n'y a aucune différence de traduction en français, c'est une histoire de forme orale ou écrite, et surtout une histoire de politesse. Et encore nous sommes sur de la politesse basique. Ce dont je parle ici est le strict minimum à maîtriser pour ne pas être grossier. 

    Si nous reprenons la même chose que tout à l'heure, deux manières de bien dire les choses à l'écrit: 

    綺麗ではない歌です。 

    歌は綺麗ではありません

    La chose importante est de toujours vérifier que le verbe ou adjectif final est conjugué à la forme polie, c'est essentiel. 

    C'est compliqué, mais c'est normal car nous n'en sommes qu'au démarrage. Le déclic va venir au fur et à mesure, les mêmes structures vont revenir petit à petit. 

     

    Conjuguer au passé:

     

    • Pour les adjectifs en -い:

    Pour conjuguer un adjectif au passé, il suffit de remplacer la terminaison -い par la terminaison -かった... et c'est tout!

    Prenons un exemple:

    小さい (chiisai = petit) 

    小さい子猫 (le petit chaton) → 小さかった子猫 (le chaton qui était petit)

    Ne sentez vous pas une envie qui vous vient? Une soudaine envie d'utiliser la forme passée de です, でした?N'avez vous pas envie de dire "小さい子猫でした" pour dire que le chat était petit? Ca paraît logique, on utilise la forme passée du verbe, ça reste poli... Eh bien... NON! Non, non, non, non, non, jamais! C'est une pure hérésie! Alors effacez ça immédiatement de votre mémoire! Il n'y a qu'une seule manière de conjuguer un adjectif au passé, c'est avec かった.

     

    • Pour les adjectifs en -な:

    Pour conjuguer un adjectif au passé, il suffit de remplacer な par だった (forme neutre) ou de conjuguer です au passé (forme polie). Alors vous allez me dire, Samurai Neko perd la tête, il vient de nous dire de ne surtout pas faire ce genre de choses, puis il nous dit qu'il faut le faire. Mais comme vous savez lire les titres, vous avez bien compris que pour les adjectifs en -な, cette pratique était valable!

    Un petit exemple pour vous mettre les choses au clair: 

    静かな (shizukana = calme)

    静かな部屋 (une pièce calme) → 静かだった部屋 (une pièce qui était calme)

    静かな (calme) → 静かなでした (était calme)

    だった est en quelque sorte la forme dictionnaire de です. Même si c'est grammaticalement faux de penser cela, je ne vais pas vous embrouiller avec ça maintenant. 

    Ici, écrire 静かだった部屋です est déconseillé car redondant. Mais si la phrase aurait été plus longue, cette forme est utilisable. 

    Nous préférerons donc: 静かな部屋でした。

     

    Conjuguer au passé négatif:

    Si vous avez compris le passé et le négatif, vous n'aurez sans doute aucun mal à former le passé négatif! 

     

    • Pour les adjectifs en -い:

    Pour conjuguer un adjectif au passé négatif, il suffit de remplacer le い de la terminaison -くない par la terminaison du passé -くなかった. Ce qui nous donne... -くなかった. Rien de plus.

    Un exemple?

    美味しい (oishii = délicieux)

    美味しい饂飩  (un délicieux udon) → 美味しくない饂飩 (un udon qui n'est pas bon) 

    → 美味しくなかった饂飩 (un udon qui n'était pas bon)

    Facile, non?

    • Pour les adjectifs en -な:

    Pour conjuguer un adjectif au passé négatif, il suffit de prendre la forme négative ない et la conjuguer au passé (なかった) ou de rajouter でした aux formes en ありません.

    Je m'explique avec un exemple:

    有名な (yuumeina = célèbre)

    ORAL DICTIONNAIRE: 有名な歌手 (un chanteur célèbre) → 有名じゃない歌手 (un chanteur qui n'est pas connu) → 有名じゃなかった歌手 (un chanteur qui n'était pas connu)

    ORAL POLI: 有名な (célèbre) → 有名じゃありません (pas célèbre) → 有名じゃありませんでした (n'était pas célèbre) 

    ECRIT DICTIONNAIRE: 有名な歌手 (un chanteur célèbre) →有名ではない歌手 (un chanteur qui n'est pas célèbre) → 有名ではなかった歌手 (un chanteur qui n'était pas célèbre)

    ECRIT POLI: 有名な (célèbre) → 有名ではありません (pas célèbre) → 有名ではありませんでした (n'était pas célèbre)

    Les règles sont les mêmes que pour le passé en ce qui concerne la politesse.

     

    Le cas de l'adjectif いい:

    Des vilains petits canards, nous en avons déjà vu pas mal pour les nombres et compteurs, mais il y en a aussi pour les adjectifs! Fort heureusement, il n'y en a qu'un seul. Cet adjectif signifiant "bien, bon" s'écrivait il fut un temps よい. En japonais moderne, il s'écrit いい, pourtant le négatif, le passé et le négatif passé se basent encore sur la conjugaison de よい, sinon ce ne serait pas drôle. Voici donc la conjugaison particulière de cet adjectif:

    PRESENT: いい

    PRESENT NEGATIF: よくない

    PASSE: よかった

    PASSE NEGATIF: よくなかった

    よい peut aussi s'écrire en kanji 良い.

     

    Relier plusieurs adjectifs ensemble:

    Qualifier des noms avec des adjectifs, mais que faire lorsque vous voulez qualifier un nom de plusieurs adjectifs? C'est tout l'intérêt de cette catégorie! Vous allez ainsi pouvoir faire des phrases plus naturelles et moins lourdes. Je le rappelle, les japonais n'aiment pas les phrases lourdes!

    La conjugaison des adjectifs va changer si le premier adjectif est un adjectif en -い ou en -な. Le dernier adjectif donnera le temps à toute la série d'adjectifs qui le précèdent. 

    Exemples:

    綺麗小さかった子犬です : C'est un chien qui était petit et joli

    小さくて綺麗子犬でした: C'est un chien qui était petit et joli

    Les deux phrases veulent dire la même chose, mais attention à la terminaison!

    Pour les adjectifs en -い, on remplace -い par -くて

    Pour les adjectifs en -な, on remplace -な par -で 

    Super, non?

     

    Dire que "quelque chose semble..."

    Vous sentirez un jour lors de vos échanges en japonais le besoin de dire que quelque chose semble intéressant, bon, ou mauvais... C'est justement ce que nous allons voir maintenant. 

    Pour ce faire, c'est simple, on ajoute -そう à la place de la terminaison.

    Exemple:

    面白い →  面白そう (omoshirosou = semble intéressant)

    綺麗な →  綺麗そう (kireisou = semble joli)

     

    Trop, c'est trop:

     Il est possible d'utiliser les adjectifs pour manifester l'excès de quelque chose. On utilise pour cela la forme すぎる qui se conjugue comme un verbe.

    Exemples:

    重い (omoi = lourd) 

    重すぎます = c'est trop lourd

     

    賑やかな (nigiyakana = animé)

    賑やかすぎました = c'était trop animé

     

    Je pense vous avoir dit l'essentiel sur les adjectifs. Si quelque chose ne va pas, n'hésitez pas à m'en parler dans les commentaires, je me ferai une joie d'éclairer votre lanterne! Je vous ai concocté un petit exercice pour mettre en pratique vos connaissances sur les adjectifs. Bon courage! 

    Exercice: Traduisez ces phrases

     C'était une ville animée (ville = 町 まち)

    Le chien est gentil et petit  (gentil = 親切な しんせつな)

    L'homme n'était pas en bonne santé (en bonne santé= 元気な げんきな)

    La route était trop dangereuse  (dangereux = 危ない あぶない)

    Le livre avait l'air intéressant et cher (cher = 高い たかい)

     

    J'attends vos exercices dans les commentaires, je suis là pour vous les corriger! Sur ce amusez vous bien et étudiez bien votre japonais, vous avez déjà fait un grand pas en avant avec ce cours!

     

    またね

    侍猫

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires
  • pitagora2

    Cette image vous aidera peut-être à apprendre vos déclinaisons...ou pas!

     

    Voilà maintenant pratiquement deux mois que je ne vous ai pas bassinés avec les nombres et les compteurs! Il fallait certes un certain temps pour que vous emmagasiniez autant d'informations d'un coup. Déjà deux cours ont été réalisés sur ce sujet, mais comme le dit si bien le proverbe... jamais deux sans trois! Je vais peut être me répéter en disant cela, mais ce cours n'a aucunement vocation à faire une liste exhaustive de tous les compteurs japonais. Alors pas besoin d'écrire un pamphlet contre moi dans les commentaires car je n'ai pas évoqué la présence des compteurs de sashimi. De plus, une telle liste serait à la fois très ennuyeuse à écrire pour moi, mais encore plus ennuyeuse à lire pour vous. Alors prenez votre courage à deux mains, c'est la dernière fois que je vous ennuie avec cela. Nous aborderons par la suite des sujets plus intéressants, comme les particules!

     

    Les compteurs d'animaux:

     

    • Compteur d'oiseaux et de lapins: 羽 (は)

    Ce Kanji signifiant également "aile" (Hane), nous pouvons facilement comprendre son utilisation pour compter les oiseaux. La question qui vous brûle alors les lèvres est: "mais qu'en est-il pour les lapins?". C'est une très bonne question! Est-ce parce que les lapins et les oiseaux japonais sont issus du même ancêtre commun ou tout simplement parce que c'était fun? Une question qui reste en suspsens...

    Combien? 何羽 なん (nan wa)

    La déclinaison de ce compteur peut varier selon 2 manières, notées ci-dessous (1) et (2). La manière (1) était plutôt usitée au XIXe siècle. De nos jours, les gens sont plus fainéants et ne veulent plus s'embêter, ils utilisent alors la (2). Je me demande laquelle vous allez préférer...

     

    KanjiHiragana (1)Rômaji (1)Hiragana (2)Rômaji (2)
    一羽 いちは ichiwa いちわ ichiwa
    二羽  には niwa にわ niwa
    三羽  さんば sanba さんわ sanwa
    四羽  よんは yonwa よんわ yonwa
    五羽  ごは gowa ごわ gowa
    六羽  ろっぱ roppa ろくわ rokuwa
    七羽  ななは nanawa ななわ nanawa
    八羽  はっぱ  happa はちわ hachiwa
    九羽  きゅうは kyuuwa きゅうわ kyuuwa
    十羽  じゅうは juuwa じゅうわ juuwa

    On retrouve une autre forme de déclinaison, avec:

    _ 1,2,4,5,7,9,10 sont les terminaisons régulières

    _ 6,8 sont les terminaisons non-régulières

    Mais n'oubliez pas non plus le vilain petit canard 3 qui se termine par -ba!  

     

    • Compteur de petits animaux: 匹 (ひき)

    Quand je parle de petits animaux, j'entends tous les animaux de compagnie (chien, chat...), les poissons, les insectes... 

    Combien? 何匹 なんびき (nan biki)

    La déclinaison va vous donner un petit air de déjà vu:

    KanjiHiraganaRômaji
    一匹 いっぴき ippiki
    二匹 にひき nihiki
    三匹 さんびき sanbiki
    四匹 よんひき yonhiki
    五匹 ごひき gohiki
    六匹 ろっぴき、ろくひき roppiki, rokuhiki
    七匹 ななひき nanahiki
    八匹 はっぴき、はちひき happiki, hachihiki
    九匹 きゅうひき kyuuhiki
    十匹 じゅっぴき、じっぴき juppiki, jippiki

    On retrouve une autre forme de déclinaison, avec:

    _ 2,4,5,7,9 sont les terminaisons régulières

    _ 1,6,8,10 sont les terminaisons non-régulières

    Mais n'oubliez pas non plus le vilain petit canard 3 qui se termine par -biki!  

    Dans certains cas, deux prononciations sont possibles. Celle suivant des déclinaisons est évidemment la plus littéraire des deux.

     

    • Compteur de grands animaux:  頭 (とう)

    Par opposition aux petits animaux, on parle ici du bétail, des éléphants, baleines...

    Combien? 何匹 なんとう (nan tou)

    Au niveau de la déclinaison, rien de compliqué:

    KanjiHiraganaRômaji
    一頭 いっとう ittou
    二頭 にとう nitou
    三頭 さんとう santou
    四頭 よんとう yontou
    五頭 ごとう gotou
    六頭 ろくとう rokutou
    七頭 ななとう nanatou
    八頭 はっとう hattou
    九頭 きゅうとう kyuutou
    十頭 じゅっとう juttou

     

    Les compteurs de constructions:

     

    • Compteur de bâtiments:  軒 (けん)

    Combien? 何軒 なんけん (nan ken)

    Au niveau déclinaison, c'est assez facile:

    KanjiHiraganaRômaji
    一軒 いっけん ikken
    二軒 にけん niken
    三軒 さんげん sangen
    四軒 よんけん yonken
    五軒 ごけん goken
    六軒 ろっけん rokken
    七軒 ななけん nanaken
    八軒 はっけん hakken
    九軒 きゅうけん kyuuken
    十軒 じゅっけん、じっけん jukken, jikken

    Faites toujours attention au 3, le vilain petit canard!

    • Compteur d'étages:  階 (かい)

    Attention, en Japonais, les étages ne se comptent pas de la même façon qu'en France. Le rez-de-chaussée est compté comme le premier étage!

    Combien? 何階 なんかい (nan kai)

    La déclinaison n'a rien de sorcier:

    KanjiHiraganaRômaji
    一階 いっかい ikkai
    二階 にかい nikai
    三階 さんがい sangai
    四階 よんかい yonkai
    五階 ごかい gokai
    六階 ろっかい rokkai
    七階 ななかい nanakai
    八階 はっかい hakkai
    九階 きゅうかい kyuukai
    十階 じゅっかい、じっかい jukkai, jikkai

     

    Les compteurs de durée:

    Nous avons déjà vu les jours, les mois et les années dans le cours 1. Nous allons enchaîner sur les semaines, jours, heures, minutes et secondes. (ça doit vous rappeler quelque chose non? Oui, Samurai Neko no Bangumi!)

    • Compteur de semaines:  週間 (しゅうかん)

    C'est un mot composé du Kanji 週 signifiant "semaine" et 間 signifiant "durée, intervalle". Le compteur coule maintenant de source!

    Combien? 何週間 なんしゅうかん (nan shuukan)

    La déclinaison est assez simple:

    KanjiHiraganaRômaji
    一週間 いっしゅうかん isshuukan
    二週間 にしゅうかん nishuukan
    三週間 さんしゅうかん sanshuukan
    四週間 よんしゅうかん yonshuukan
    五週間 ごしゅうかん goshuukan
    六週間 ろくしゅうかん rokushuukan
    七週間 ななしゅうかん、しちしゅうかん nanashuukan, shichishuukan
    八週間 はっしゅうかん hasshuukan
    九週間 きゅうしゅうかん kyūshuukan
    十週間 じゅっしゅうかん、じっしゅうかん  jusshuukan, jisshuukan
    • Compteur d'heures:  時間 (じかん)

    Là aussi, c'est un mot composé du Kanji 時 signifiant "heure" et 間 signifiant "durée, intervalle". Le compteur coule maintenant de source!

    Combien? 何時間 なんじかん (nan jikan)

    La déclinaison est ici aussi facile:

    KanjiHiraganaRômaji
    一時間 いちじかん ichijikan
    二時間  にじかん nijikan
    三時間  さんじかん sanjikan
    四時間  よじかん yojikan
    五時間  ごじかん gojikan
    六時間  ろくじかん rokujikan
    七時間  ななじかん、しちじかん nanajikan, shichijikan
    八時間  はちじかん hachijikan
    九時間  くじかん kujikan
    十時間  じゅうじかん juujikan
    • Compteur de minutes:  分 (ふん)

    Combien? 何時間 なんぷん (nan pun)

    Les gens qui ont participé au dernier Samurai Neko no Bangumi savent que ce compteur est très ennuyant. Vous le sentez venir, la déclinaison ne sera pas facile:

    KanjiHiraganaRōmaji
    一分 いっぷん ippun
    二分 にふん nifun
    三分 さんぷん sanpun
    四分 よんぷん yonpun
    五分 ごふん gofun
    六分 ろっぷん roppun
    七分 ななふん、しちふん nanafun, shichifun
    八分 はっぷん、はちふん happun, hachifun
    九分 きゅうふん kyuufun
    十分 じゅっぷん、じっぷん juppun, jippun

    On retrouve une autre forme de déclinaison, avec:

    _ 2,5,7,9 sont les terminaisons régulières

    _ 1,4,6,8,10 sont les terminaisons non-régulières

    • Compteur de secondes:  秒 (びょう)

    Combien? 何秒 なんびょう (nan byou)

    La déclinaison est facile, pas besoin de réfléchir:

     

    KanjiHiraganaRômaji
    一秒 いちびょう ichibyou
    二秒 にびょう nibyou
    三秒 さんびょう sanbyou
    四秒 よんびょう yonbyou
    五秒 ごびょう gobyou
    六秒 ろくびょう rokubyou
    七秒 ななびょう、しちびょう nanabyou, shichibyou
    八秒 はちびょう hachibyou
    九秒 きゅうびょう kyuubyou
    十秒 じゅうびょう juubyou

     

    Le compteur de fréquence: 回 (かい)

    Il sert à répondre à la question "combien de fois?".

    Combien? 何回 なんかい (nan kai)

    La déclinaison est facile:

    KanjiKanaRômaji
    一回 いっかい ikkai
    二回 にかい nikai
    三回 さんかい sankai
    四回 よんかい yonkai
    五回 ごかい gokai
    六回 ろっかい rokkai
    七回 ななかい nanakai
    八回 はっかい hakkai
    九回 きゅうかい kyuukai
    十回 じゅっかい、じっかい jukkai, jikkai

     

    Nombres ordinaux:

    • Numérotation:  番 (ばん)

    Ce compteur s'utilise pour désigner des objets qui sont préalablement numérotés, à contrario du compteur de classement que nous verrons tout de suite après.

    Combien? 何番 なんばん (nan ban)

    La déclinaison n'a rien de sorcier, il suffit de rajouter -ban au nombre cardinal.

    KanjiHiraganaRômaji
    一番 いちばん ichiban
    二番 にばん niban
    三番 さんばん sanban
    四番 よんばん yonban
    五番 ごばん goban
    六番 ろくばん rokuban
    七番 ななばん nanaban
    八番 はちばん hachiban
    九番 きゅうばん kyuuban
    十番 じゅうばん juuban
    • Classement:  番目 (ばんめ)

    Même si les compteurs se ressemblent, nous ne sommes pas du tout sur le même type d'utilisation. Ce compteur pourrait être utilisé dans le cadre d'une course par exemple.

    Combien? 何番目 なんばんめ (nan banme)

    Il vous suffit donc d'ajouter me au compteur de numérotation, et c'est dans la poche!

    KanjiHiraganaRômaji
    一番目 いちばんめ ichibanme
    二番目 にばんめ nibanme
    三番目 さんばんめ sanbanme
    四番目 よんばんめ yonbanme
    五番目 ごばんめ gobanme
    六番目 ろくばんめ rokubanme
    七番目 ななばんめ nanabanme
    八番目 はちばんめ hachibanme
    九番目 きゅうばんめ kyuubanme
    十番目 じゅうばんめ juubanme

     

    J'espère que ce cours sur les compteurs vous aura plu et ne vous aura pas trop découragé dans l'apprentissage de la langue japonaise. Si vous ne savez pas encore tous les compteurs, ce n'est pas grave. Comme les Kanji, leur apprentissage viendra au fil du temps. Vous risquez d'être souvent confronté aux compteurs de durée par exemple, mais moins aux compteurs de pilules! Je n'ai donné ici que la liste des compteurs les plus courants. Si vous avez des questions sur les compteurs, je reste toujours disponible pour vous répondre! J'espère que vous êtes toujours motivés pour apprendre le Japonais, car nous allons bientôt voir comment former des phrases avec les particules et les adjectifs. Super, non?

    En attendant, continuez de vous amuser et de vous instruire sur Samurai Neko no Nihongo!

     

    またね

    侍猫

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique