• Ce que vous devez savoir avant de commencer!

     

    Ce que vous devez savoir avant de commencer!

    Avant toute chose, l'apprentissage de l'écriture!

    Si vous êtes en train de lire ces lignes, c'est que vous avez entrepris d'apprendre le Japonais, bravo! Les raisons qui vous poussent tous à lire ces cours sont diverses: un voyage au japon, des motivations d'ordre professionnelles, le fait de pouvoir regarder vos animes préférés en VO non sous titrée...  Chacun a sa raison, et c'est tout à votre honneur. La chose la plus importante à savoir dans un premier lieu est que le facteur majeur qui déterminera votre réussite sera votre MOTIVATION. 

    Avant toute chose, j'ai jugé utile de faire un petit forum questions/réponses dans le but de répondre aux idées reçues de tous les nouveaux apprenants. 

    Q: Est-ce que le japonais est une langue difficile?

    R: Je ne mentirais pas ici en disant qu'effectivement, le japonais est une langue difficile... comme toute langue, oui. Rien n'est facile si on désire maîtriser le sujet avec précision. Toutefois, le japonais reste une langue plus difficile que l'anglais pour un français par exemple. Pourquoi? 

    1) L'écriture: Je ne vous apprends rien, l'écriture japonaise n'a rien à voir avec notre alphabet latin. Jetons un coup d'oeil à ce système d'écriture avec une phrase simple. 

    田中さんはマーリさんと買い物に行きました。

    Nous pouvons remarquer 3 systèmes d'écriture:

    _ Les Hiragana (ひらがな) : 田中さんはマーリさんときました

    _ Les Katakana (カタカナ) : 田中さんはマーリさんと買い物に行きました。

    _ Les Kanji (漢字) : 田中さんはマーリさんときました。

    Les Hiragana et Katakana sont des syllabaires qui ne vous poseront que peu de problèmes lors de votre apprentissage. Personnellement, j'ai appris les deux systèmes d'écriture en une soirée, et j'ai commencé à les maîtriser au bout d'un mois environ. Ce qui peut vous aider à retenir ces caractères est d'aller sur des sites japonais (comme Nikonikodouga), de regarder des vidéos, etc... Bref, d'habituer son oeil à ces systèmes d'écriture. 

    En ce qui concerne les Kanji, ils feront l'objet d'une frustration extrême. Vous en apprendrez progressivement au cours du temps, avec le vocabulaire. Il ne faudra en aucun cas s'obstiner à vouloir les apprendre en bloc! Ils feront l'objet d'une leçon complète.

    2) La grammaire: La grammaire japonaise est assez atypique vue par un français. En effet, alors que le français est une langue SVO (Sujet-Verbe-Objet), le japonais est une langue SOV (Sujet-Objet-Verbe), ce qui signifie que l'ordre de la phrase se verra forcément bien différent du français (le verbe sera toujours à la fin en japonais). Je dirais même, par expérience, qu'il est souvent même l'inverse du français! Il existe également des particules enclictiques: ce sont des caractères indiquant la fonction grammaticale du mot qui le précède. Même si leur apprentissage n'est pas difficile en soit, les confusions seront courantes au début!

    3) Discours variant selon la politesse et le sexe: Sur ce point, la langue japonaise est beaucoup plus développée que le français. Vous serez tout d'abord surpris en découvrant que plusieurs mots totalement différents veulent dire strictement la même chose, au degré de politesse près...  Il faut également tenir compte du fait que le discours masculin et féminin présenteront des différences. Donc, même s'il est tentant de dialoguer avec un correspondant du sexe opposé... Vous parlerez comme cette personne et donc pas comme vous vous devez de parler.

    La politesse est selon moi avec les kanjis le point le plus difficile de la langue japonaise. Voici un petit exemple de phrase illustrant la difficulté.

    その家は綺麗ではありませんので、入りませんでした。 
    Sono ie wa kirei dewa arimasen node, hairimasen deshita.  (forme polie)

    その家は綺麗じゃないから、入らなかった。
    Sono ie wa kirei ja nai kara, haranakatta. (forme neutre)

    Les deux phrases veulent toutes les deux dire: "Je ne suis pas entré car cette maison n'était pas propre".

    Malheureusement pour vous, les deux formes sont indispensables pour parler en japonais, vous comprendrez assez vite pourquoi lorsque nous aborderons la conjugaison.

    4) Le contexte: Le japonais est une langue dépendant fortement du contexte. Lorsque le destinataire est connu, il est jugé inutile de d'indiquer certaines précisions, comme le sujet ou l'objet de la phrase. Une phrase constituée uniquement d'un verbe est correcte en japonais. 

    Petit exemple: Prenons un dialogue en français. 

    _ Manges tu du pain? 

    _ Oui, je mange du pain. 

    Regardons maintenant la traduction en japonais :

    _ パンを食べますか? (pan wo tabemasu ka?), littéralement "pain manger?". Aucun renseignement n'est donné sur le sujet!

    _ はい、食べます。 (hai, tabemasu), littéralement "oui, manger". Aucun renseignement là encore sur le sujet. Mais il y a ici aucun renseignement sur l'objet.

    C'est tout simplement car les deux personnes sont l'une face de l'autre, il est donc jugé inutile en japonais de préciser quel est le sujet de la phrase. Le sujet sera donc la plupart du temps omis, sauf lorsqu'il y a un doute possible. 

    Toutefois, si la situation n'est pas claire au départ, il est possible d'avoir des biais dans la traduction...

    Q: Comment différencier une phrase en japonais d'une en chinois? 

    R: Vous l'avez vu, dans la langue japonaise, il existe des caractères chinois (les kanji), mais alors, comment différencier une phrase japonaise d'une phrase chinoise? C'est très simple!

    Un texte chinois est ESSENTIELLEMENT constitué de kanji.

     我在吃平果 (je mange une pomme)

    En japonais, il y a en plus des kanji des HIRAGANA et KATAKANA. (cf question 1)

    リンゴを食べます (je mange une pomme)

    C'est radicalement différent! Je pense qu'il y a peu de risque de confusion. 

    Q: J'ai pourtant entendu dire que le japonais était plus simple pour les français, c'est donc une légende?

    R: Oui et non. A vrai dire, le principal avantage que nous avons sur des apprenants anglais par exemple , est que tous les sons existant en japonais existent déjà dans la langue française. Il n'y a donc pas de difficultés à l'oral.  (cf question suivante). En revanche, pour le reste, nous n'avons pas vraiment d'avantage...

    Q: Est-ce que la prononciation est difficile? 

    R: Pas du tout! Tout se prononce de la même façon en japonais et en japonais à quelques exceptions près...

    _ U se dit "ou"
    _ OU se dit "ô" (o long)
    _ Les R sont roulés (ce n'est ni un R ni un L)
    _ JI se dit "dji" comme dans jean
    _ CHI se dit "tchi" comme dans chicken
    _ SHI se dit "chi" comme dans chien
    _ Les H sont toujours aspirés 
    _ Les F sont aspirés, un mélange entre un F et un H
    _ Les U en fin de phrase ne se prononcent pas (lettre muette)  ex: tabemasu se dit tabemass'
    _ Les N sont accentués (ex: pan se dit "panne")
    _ Les N devant les P se disent M  (ex: senpai qui s'écrit senpai mais se dit sempai)

    C'est relativement facile, non?

    Q: Comment écrire en japonais avec mon ordinateur? (Windows)

    Aller dans démarrer, puis panneau de configuration, choisir "Horloge, langue et région" puis cliquer sur "modifier les claviers et autres méthodes d'entrée".  Dans l'onglet "claviers et langues", cliquer sur "modifier les claviers". Dans la liste, trouver "Japonais (Japon)", et cliquer sur ajouter. Prendre soin d'ajouter l'IME. C'est avec cet outil qu'il sera possible d'entrer des caractères japonais sur l'ordinateur. 

    NB: Le clavier est en QWERTY. 

    Par la même occasion, installer le clavier japonais mettra fin aux problèmes de lecture des caractères d'extrême orient. 

    Q: Puis-je réussir mon apprentissage du japonais en utilisant uniquement les româji (caractères latins)? 

    R: Je conçois que l'apprentissage de l'écriture n'est pas chose simple... D'ailleurs, certaines personnes essayent de zapper cet aspect de la langue en pensant pouvoir quand même se débrouiller lors d'un voyage. Malheureusement, je suis au regret de vous annoncer que si vous faites l'impasse sur l'écriture, vous n'arriverez jamais à rien en japonais! Je le dis un peu violemment, mais je m'explique... Voici plusieurs raisons vous motivant à vous débarrasser des româji au plus vite: 

    1) Aucun japonais n'utilise les rômaji pour parler japonais! (uniquement les panneaux des grandes villes indiquant les localités). Vous serez donc incapable de lire tout texte en japonais. C'est malheureux d'être illettré, non?

    2) C'est faire l'impasse sur la non univocité des kanji. 

    ex:  置きます et 起きますse disent tous les deux "Okimasu". Mais l'un signifie "poser" et l'autre "se lever". Diantre! Si j'écris en româji, seul le contexte pourra me sauver! (c'est d'ailleurs aussi vrai pour ceux qui écrivent uniquement en hiragana, mais comme je l'ai dit tout à l'heure, l'apprentissage des kanjis est progressif). 

    En résumé : c'est la chose à ne pas faire! 
    Faites passer le message à vos amis! ^^

     

     

    Je pense avoir répondu aux interrogations que se posent les gens avant de commencer leur apprentissage. Si vous avez des questions sur le contenu de l'article ou des interrogations supplémentaires, n'hésitez pas à les mentionner dans les commentaires. Je me ferais un plaisir de vous répondre!

     

    Vous êtes maintenant fins prêts pour commencer à entrer dans le vif du sujet!! Rendez vous au prochain cours, qui portera sur les hiragana! 

     

    またね

    侍猫

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Mai 2016 à 07:08

    Woaaaaw c'est tellement bien fait ! *_* Bravo ces cours sont justes parfaits, précis, clairs et synthétiques ! Je crois que je vais apprendre le japonais. C'est tellement gratifiant d'apprendre une langue :)

      • Mercredi 25 Mai 2016 à 23:31

        Bonsoir Mielsa,

        Merci beaucoup pour ces éloges! Je suis heureux que ces cours te plaisent et t'ont donné envie d'apprendre le Japonais! L'apprentissage de cette langue est en effet très intéressant. Toutefois, ce n'est pas tout simple non plus, alors si tu as des questions sur un point, n'hésite pas à les poster sur le blog. Je me ferais un plaisir de te répondre aussi rapidement que possible.  ^^

      • Mercredi 25 Mai 2016 à 23:52

        pas de problème merci ;)

    2
    Lundi 23 Janvier à 15:02

    je suis permis de ton donner le lien de ton blog a quelqu'un essaye d'apprendre le japonais .

     

     

      • Lundi 23 Janvier à 22:52

        Super! Qu'elle n'hésite pas à poser des questions si elle en sent le besoin ^^

      • Lundi 23 Janvier à 23:37

        je lui ai dit . 

        j'ai lu attentivement ton article malgrès mon état fébrile  .

         j'ai trouver une similitude dans la pronciation du  U  avec l'allemand " j'avais essayé d'apprendre l'allemand le cd était bien trop compliqué pour moi et j'ai abandonner  " 

        en allemand comme en japonnais le U  se prenonce OU  sauf qu'en alemand le Ü  avec le tremas je prenonce U . 

        le japonais est une langue assez jolie a ecoute  ,je suis habituée a son des voix des doubleurs des animes " oubli le terne jponais " 

      • Mardi 24 Janvier à 11:14

        Tout d'abord, je te souhaite un bon rétablissement, j'espère que ce n'est pas grave.

        C'est vrai! Ayant fait allemand LV2 et ayant passé un stage de 4 mois là bas, ça va pour moi mais c'est vrai que ce n'est pas une langue facile à apprendre, notamment d'un point de vue grammatical. (beaucoup d'exceptions, et aussi les déclinaisons qui sont difficiles). Je n'avais encore jamais fait le rapprochement entre le U allemand et japonais mais c'est vrai qu'il y a quelques ressemblances, même si par expérience je trouve que le u japonais est un peu un mélange entre le u japonais et le e français au final. 

        Oui, c'est une très jolie langue à écouter. Ensuite, je ne peux pas nier que la langue est plus difficile à apprendre pour un français que des langues comme l'anglais, l'allemand et l'espagnol. Des études on été faites sur le temps moyen pour atteindre un certain niveau, pour 23 semaines d'apprentissage d'anglais ou d'espagnol, il faut 30 semaines d'apprentissage d'allemand et... 88 semaines d'apprentissage de japonais!! Mais ne désespérez pas, avec de la motivation, rien n'est impossible!

    3
    Mardi 24 Janvier à 20:42

    merci , c'est pas grave un état grippal j'ai des medos.

    l'espagnol a l'air plus facile pour un français ,l'anglais j'étais plus une obligation en lv1 il y avait que ça choisir au collégue 

    appris sans vraiment le vouloir donc a contre coeur et j'etais pas motive .

    je pense quand t'es motivé et t'as une méthode adapté a des besoins tu peux apprendre n'importe quelle langue les plus faciles pour nos les français sont celle qui partage notre alphabet .

    pour l'allemand il avait commencer par des trucs hyper rasoirs et ennuyeux trop compliqué le cd a été remis dans son emballage , par contre trouvé  sur youtube quelque leçons sympas et ludique ,

    .

    le plus important c'est que les leçons soit pas trop indigeste il  vaux que ça soit un peux amusant et aller a son rythme.

    4
    Vendredi 22 Septembre à 00:06

    Personnellement, je serais tentée de dire que les apprenants français un petit avantage sur les anglais : le japonais est une langue de nuances. En tant que lectrice en tous cas, je trouve qu'une traduction en français peut rendre une plus grande palette de choses et permet de mieux traduire les "détours" que peut prendre la langue japonaise. Après je ne suis ni experte en japonais ni en traductologie, c'est juste un sentiment que j'ai et il est peut-être erroné.

      • Samedi 30 Septembre à 03:11

        Il est vrai qu'il est plus simple pour un français d'apprendre la langue japonaise. Nous avons plus de détours, de nuances... comme tu l'as dit. Néanmoins, la traduction du japonais reste difficile quelque soit la langue en raison de la prédominance du contexte dans la phrase, des omissions et des sous-entendus qui sont parfois difficile à expliquer à des français même pour un japonais natif! Au bout d'un certain temps, pour certaines structures, même si l'on voit ce que le locuteur veut dire, il est parfois très ardu voire impossible de retranscrire certaines structures. Je pense par exemple à la forme en んです. Ensuite, nous pouvons toujours dire que ce coté mystérieux fait partie des nombreux charmes de la langue japonaise.

        Pour un anglophone, les langues les plus difficiles à apprendre sont le japonais, le coréen, le chinois et l'arabe (2200h de travail pour atteindre un niveau correct), contre 600h pour apprendre le français. Si le temps est peut-être légèrement réduit pour le français, le japonais est paradoxalement l'une des langues les plus faciles à commencer mais l'une des plus difficiles à maîtriser. On ne compte plus le nombre de personnes qui se lancent dans le japonais mais se retrouvent vite découragés face aux systèmes d'écritures complexes et à la grammaire atypique! Mais comme pour toute langue, l'un des facteurs clés est la mo-ti-va-tion. Si le Japon vous passionne, vous ne vous découragerez pas... ou du moins vous aurez moins de risques de vous décourager.

        Je suis moi-même en train de traverser ce moment où les choses commencent à se compliquer fortement. Mais c'est aussi un moment où l'on apprend beaucoup et où l'on gagne vraiment en termes de richesse de langage. Alors il faut se retrousser les manches et bien prendre son temps pour apprendre. Ce n'est pas une course, n'oubliez pas. L'entraînement est la clé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :