• Hommage à Wowaka

     

    Le 05 Avril 2019, c'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Wowaka d'une insuffisance cardiaque à l'âge de 31 ans. Célèbre compositeur Vocaloid et chanteur/guitariste du groupe Hitorie, il aura marqué toute une génération par son œuvre musicale. Je ne pense pas vraiment me tromper en disant que tout fan de Vocaloid qui se respecte aura difficilement pu passer à côté des chansons de Wowaka. Pour ma part, j'ai découvert sa musique dans un Nikonikoranking avec World's End Dancehall, un soir de décembre 2010, et j'ai tout de suite accroché tant à son style musical, qu'au style graphique unique des illustrations de ses vidéos. Nous avons chacun notre petite histoire avec ses chansons...

    Si j'écris aujourd'hui cet article, c'est pour rendre hommage à ce grand nom de la musique Vocaloidienne qu'est Wowaka.

     

    Biographie de Wowaka:

    • Les débuts (2009-2010):

    Wowaka est né le 4 Novembre 1987 à Kagoshima. Ses premiers pas dans le monde de la musique commencèrent lors de ses années collège, et il commença à jouer en troisième année de lycée (l'équivalent de l'année de terminale en France), où il était guitariste d'un groupe de rock dans son école. Même si les oeuves de Wowaka sont marquées par un style électronique, il était plutôt porté vers la musique rock avec des groupes comme ROCKIN'ON ou POLYSICS dans sa jeunesse.

    Son premier contact avec Vocaloid fut en décembre 2008, lorsqu'il écouta Last Night, Good Night de livetune. Il fut alors surpris d'apprendre que la chanson n'était l’œuvre que d'une seule personne. La chanson était belle, et la voix aussi. En y regardant de plus près, il comprit qu'Hatsune Miku n'était pas une personne de chair et de sang mais bien un personnage incarné par une voicebank d'un logiciel de synthèse vocale: Vocaloid 2. Mais ce qui rend Hatsune Miku unique est bel et bien sa voix, qui a charmé l'artiste. Il pensait au départ qu'il existait une sorte de "comité de compositeurs pour Hatsune Miku", mais se rendit vite compte qu'il n'en était rien... Juste des individus venant des 4 coins du Japon, se débrouillant eux-mêmes pour créer leurs chansons! Vocaloid a tenté plus d'un producteur à l'époque par sa "facilité": il  suffisait en effet de savoir utiliser un DAW (Digital Audio Workstation, tels que Presonus ou Ableton...etc) et le logiciel Vocaloid 2.

    La période précédant l'arrivée de Wowaka dans le monde de Vocaloid marqua l'arrivée de nombreux pionniers, entre autres:

    - DECO*27 (Boku mitai na kimi, kimi mitai na boku - Oct. 2008)

    - Hachi (O Hime sama wa denshi oto de nemuru - Mai 2009)

    La concurrence était rude entre les producteurs. Le fait qu'ils utilisaient tous Hatsune Miku rendaient les choses particulières. Il ne s'agissait pas seulement de musique, mais aussi de savoir retirer le meilleur de Miku. Dans son interview du 22 août 2017 avec DECO*27, il déclare:

    Alors que je n'étais qu'un étudiant, j'ai senti une aura de lumière dans les chansons de DECO*27 et pensais "Je vais me battre avec mon propre style, et devenir encore plus célèbre que ce mec!"

    C'est ainsi que le 11 Mai 2009; après avoir quitté le groupe dans lequel il était; que Wowaka publia sa première chanson Vocaloid, グレーゾーンにて (Gray zone ni te , signifiant "Dans la zone grise") sur Nikonikodouga.  Cette chanson lui valut d'entrer au Vocaloid Dendou (vidéos comptabilisant plus de 100000 vues). Il est alors connu à l'époque sous le nom de 現実逃避P, qui signifie: "Echapper à la réalité". Il a choisi se nom alors qu'il était encore un étudiant en pleine période d'examens, et se disait: "c'est bien d'avoir un échappatoire à la réalité!"

    Wowaka justifie le style de ses vidéos en expliquant qu'il voulait que les gens se concentrent en premier lieu sur la musique. De plus, il voulait montrer une certaine individualité avec ce style, et pensait qu'il valait mieux mettre une image que faire une vidéo qui ne serait pas tout à fait en phase avec les paroles.

    グレーゾーンにて (Gray zone ni te)

    試験前の自分の気持ちそのままの歌ですw
                                                ――Wowaka

    "C'est la chanson qui retranscrit le sentiment que j'ai avant les examens lol"

     

    Le 24 Mai 2009, il enchaîne avec テノヒラ (Tenohira, signifiant "Paume de la main"), qui entra également au Vocaloid Dendou. Dans cette chanson, Wowaka évoque l'idée d'un être aimé disparu pour qui il a toujours des sentiments forts: "Dans ce quotidien où je ne fais que penser à la paume de ta main, j'ai envie de pleurer". Il est d'ailleurs difficile de savoir si cette personne est encore vivante.

     

    テノヒラ (Tenohira)

    いなくなってしまったひとへ。
                         ――Wowaka

    "A ceux qui sont partis."

     

    Le 07 Juin 2009, Wowaka publie ラインアート (Line art, signifiant "dessin au trait").

    ラインアート (Line art)

    っぽい曲を作ろうとしたらこんなんなっちゃいました。大好き!
                                                                                      ――Wowaka
    "Voilà que ça a donné quand j'ai essayé de faire une chanson estivale! J'adore l'été!"

     

    Le 16 Juin 2009, c'est とおせんぼ (Toosenbo, signifiant "je te barre la route" qui explosa les records établis par l'artiste en entrant au Vocaloid Densetsu (plus de 10000000 vues). Le mot 通せんぼ vient de 通すqui signifie "passer" et de 坊 qui veut dire "enfant". C'est d'ailleurs un mot enfantin pour dire "barrer la route".

    とおせんぼ  (Toosenbo)

    勢いで作ってしまったツンデレテーマ的な。
                                                  ――Wowaka

    "Créé dans un élan, le thème des Tsundere."

     

    Le 13 Juillet 2009, Wowaka enchaîna avec 僕のサイウ (Boku no sainou, qui signifie "Mon talent") qui entra également au Vocaloid Dendou. Ici, face aux jours normaux révolus et aux gens ordinaires, une volonté de "se remplacer" apparaît, mais cela rend triste quelqu'un.

    僕のサイウ (Boku no sainou)

                                                 ふつうって、良いよね!「ふつう」を想う歌です。                                        
                                                               ――Wowaka
    "La normalité vous dites, c'est bien! C'est une chanson qui fait penser à "La normalité""

     

    Le 30 Août 2009, il publia 裏表ラバーズ (Ura omote lovers, qui signifie "Amoureux opposés"), qui entra également au Vocaloid Densetsu. Lors de son interview du 13 Février 2010, Wowaka souligne le fait qu'il désirait créer une chanson impossible à chanter pour un humain. Cependant, contre toute attente, quelques jours après la publication de sa vidéo, les covers se sont multipliés sur Nikoniko Douga!

    L'interprétation la plus commune de la chanson est la description de la confusion d'une fille amoureuse ou le chaos de la vie d'une fille tombée enceinte. Elle serait tombée amoureuse d'un homme qui l'utilise juste pour le sexe. Après s'être rendu compte qu'elle était enceinte, il la quitte et cette dernière essaye de combler le vide avec d'autres personnes.

    Néanmoins, certaines rumeurs attestent que Wowaka n'est pas d'accord avec cette interprétation et qu'Ura Omote Lovers ne traite que du dilemne amoureux.

    裏表ラバーズ (Ura omote lovers)

    最初から最後までまくし立ててるのでだいぶやかましくなっております。
                                                                                 ――Wowaka
    "Comme elle parle du début à la fin, ça devient un peu bruyant"

                                                                           

    Le 23 Octobre 2009, il enchaina avec ずれていく (Zureteiku, qui signifie "Déphasé"), qui entra également au Vocaloid Densetsu. Nous avons affaire ici à une Miku qui dit qu'un corps a disparu et qu'elle va s'enfuir entretemps. Elle semble totalement déphasée et essaye de se mettre en phase, en vain. Cette chanson pourrait signifier qu'une personne fait des choses simples que les gens ne comprennent pas et pensent que la personne fait mal. A force d'être continuellement mal comprise, Miku commence à essayer de faire comme les autres mais les gens ne font que la questionner encore plus. Elle finit par abandonner car elle est incomprise peu importe si elle fait les choses bien ou mal.

    ずれていく  (Zureteiku)

                               行きっぱなしで帰ってこない、そんな感じの短い曲です。                                                        
                                     ――Wowaka

    "C'est une courte chanson qui donne le sentiment que cela continue d'avancer sans revenir"

     

    Le 02 Décembre 2009, Wowaka publia 積み木の人形 (Tsumiki no ningyou, qui signifie "Poupée de blocs de construction"), qui entra au Vocaloid Dendou. Bien que l'interprétation est difficile, un certain sentiment de solitude émane de cette chanson.

     積み木の人形 (Tsumiki no ningyou)

    ■8作です。人形が踊ってるイメージで作りました。
                                                             ――Wowaka

    "C'est ma huitième chanson. Je l'ai faite avec l'image d'une poupée qui danse."

     

    Le 14 Février 2010, il enchaina avec  ローリンガール (Rolling girl, qui signifie "Fille qui roule"), qui entra au Vocaloid Densetsu. Même si les paroles sont plutôt vagues, la chanson parle d'une fille aux rêves lointains qui ne fait que constamment être en échec, où l'échec est comparé à "rouler. Même si son but est lointain et qu'elle préfèrerait plutôt stopper sa respiration, elle finit par être confortée par quelqu'un.  

     ローリンガール  

    ■9作です。今度は転がる話。
    ひさしぶり?のバンドサウンドです
                                         ――Wowaka

    " C'est ma neuvième chanson. C'est une histoire qui roule en ce moment.
    Cela faisait un long moment? C'est le son de la bande"

     

    Le 18 Mai 2010, Wowaka publia   ワールズエンド・ダンスホール (World's end dancehall, qui signifie "Salle de danse de la fin du monde"), qui entra également au Vocaloid Densetsu. C'est l'une des chansons les plus notables de sa carrière. Les paroles sont vagues et ouvertes à une grande variété d'interprétations.

     

    ワールズエンド・ダンスホール (World's end dancehall)

    ■10作です。狭い部屋で踊れるような曲を作りたくてがんばりました。
    ルカさんもよろしくお願いします
                                                                                           ――Wowaka

    "■ C'est ma dixième chanson. J'ai fait de mon mieux pour faire une chanson que je pourrais danser dans une petite pièce.
    ■ Luka, aussi, ravi de faire ta connaissance"

     

    •  Moments difficiles (2011):

      

    Le 02 Mai 2011, Wowaka publia  アンハッピーリフレイン  (Unhappy refrain qui signifie "Refrain malheureux"), qui entra au Vocaloid Densetsu.L'album du même nom, datant du 18 Mai 2011, a été le premier a être labellisé BALLOOM. Ce label a été créé indépendamment par plusieurs producteurs Vocaloid (Agoaniki, Fullkawa Honpo, Sukoppu, Nanou, Toku P, Wowaka et Kenshi Yonezu).

    Malgré ce succès, elle fut l'une de ses dernières chansons Vocaloid. Elle fut suivie d'une période noire pour l'artiste. Après avoir réalisé Unhappy refrain, il commença à se dire qu'il avait fait plus ou moins le tour de la sensation de poster des chansons Vocaloid.

     

    アンハッピーリフレイン   

    ■おっぶりのです。
    ■2011.05.18 発売の表題曲です。
                               ――Wowaka

    "■ Bonjour, cela faisait longtemps.
    ■ C'est le titre en tête d'affiche de l'album du 18/05/2011."

     

    Lors de cette période, Wowaka ressentit que quelque chose avait changé en lui. Il avait l'impression de brasser du vent, même si ses chansons allaient être écoutés sur la scène Vocaloid. Dans son interview du 22 août 2017 avec DECO*27, il déclare:

    Mes chansons commençaient à faire leur bout de chemin, mais qu'étais-je en train de faire? Assez vite, je pensai: "Peut être que chanter avec mon corps en chair et en os était le seul moyen de me sauver?". C'est une des choses qui me poussa à fonder Hitorie. Ce n'est pas que je regardais la scène Vocaloid objectivement, mais je me sentais plutôt comme un aveugle: "Moi, moi, moi...et moi??"

    Avec ce train de pensée, sa vie sociale commença a en pâtir sérieusement:

    Oh, c'était vraiment mauvais. Lorsque j'ai commencé à penser ainsi, je n'ai pas eu de vie sociale pendant presque une demi année.... Je me faisais livrer des plats et je buvais, et c'est tout. Je pensais: "ce serait vraiment mauvais de rester ainsi", donc j'ai commencé à parler aux gens qui font maintenant partie de mon groupe Hitorie.

     Cette période a en quelque sorte traumatisé Wowaka. Comme lui, beaucoup de personnes ayant voulu s'exprimer par le biais de Miku sur la scène Vocaloid ont assisté à l’explosion de cette même scène aux alentours de 2010-2011. Alors qu'il se sentait parfaitement à l'aise sur la scène Vocaloid, il eut petit à petit le sentiment que les choses n'étaient pas réellement comme il l'avait imaginé. De plus en plus, il se disait que le public se contenterait juste d'une chanson wowakaesque comme les autres, avec un tempo rapide.

    Les gens qui ont vu la scène Vocaloid en éclatement sont venus en se disant uniquement "je veux être célèbre, je veux plus de vues!". Et même si c'est tout à fait compréhensible, leurs chansons n'étaient pas imprégnées du même sentiment d'amour envers Miku et la culture Vocaloid que celles créés par les pionniers. Et c'est cette perte de sens qui qui attrista beaucoup Wowaka:

    J'ai eu l'impression qu'une partie de moi-même était perdue, et à ce moment là, je ne pouvais pas digérer le terme "Wowakaesque" positivement. Toute ma musique a été faite en tant que Wowaka uniquement car j'aimais ça, donc être remercié avec ce genre de choses était vraiment, vraiment triste. Cela m'a beaucoup fatigué.

    En conséquence, Wowaka, prit quelque peu de distance avec la scène Vocaloid pour se protéger. Néanmoins, même s'il a arrêté de poster des chansons, ce dernier continuait à regarder régulièrement des chansons Vocaloid, content de voir que des gens continuaient à protéger la scène qu'il avait aimé. Selon lui, DECO*27 restait l'une des plus grandes inspirations sur cette scène et le louait pour sa volonté de donner du sens à scène Vocaloid et à sensibiliser les jeunes compositeurs sur la Culture Vocaloid, même si lui-aussi s'est retiré partiellement de la scène de 2012 à 2016.

     

    •  Wowaka au sein d'Hitorie (2012-2019):

     En 2012, Wowaka fonde le groupe de rock Hitori Atelier, qui sera ensuite renommé en Hitorie après l'arrivée de Shinoda. Après un an, ils signèrent leur propre sous-label "Hinchijo Records" chez Sony Music. Ils devinrent rapidement populaires après avoir joué dans un des plus grands festivals japonais pour la nouvelle année: COUNTDOWN JAPAN 13/14 et sortirent leur premier grand album; du nom de WONDER and WONDER, en 2014.

    Je vous invite à aller voir la discographie du groupe sur leur site officiel, cela vaut le détour!

     
    De gauche à droite: Igarashi (basse) - Wowaka (chant et guitare) - Shinoda (guitare) - Yumao (batterie)

     

    En jetant un œil aux différentes chansons du groupe, j'ai été surpris de voir que certaines personnes s'étaient amusées à faire des covers de ses chansons avec Miku en utilisant un style graphique très similaire à celui qu'utilisait Wowaka dans ses vidéos Vocaloid. Voici un petit exemple avec アンチテーゼ・ジャンクガール (Anthitesis Junk girl):

    Même après sa période vocaloid, le souvenir subsiste!

     

     

    • Dernier retour vers Vocaloid (2017):

    Après une période de 6 ans sans avoir produit de nouvelle chanson Vocaloid, c'est à l'occasion du 10e anniversaire de Miku que Wowaka fit un dernier retour sur la scène Vocaloid, avec アンノウン・マザーグース (Unknown mother goose, signifiant "Maman Oie inconnue"). Même après avoir quitté le monde Vocaloid il y a quelques années, l'artiste avait mentionné plusieurs fois son envie de faire une nouvelle chanson Vocaloid, même s'il n'en avait pas fait. C'est l'évènement de l'écriture de la compilation Re:Start pour les 10 ans de Miku; à laquelle de nombreux producteurs Vocaloid ont participé; qui l'a poussé à écrire. Même si revenir sur la scène Vocaloid de façon durable n'était pas du tout dans ses projets, il ne manqua pas d'exprimer l'amour qu'il avait pour cette scène. D'ailleurs, c'est la première de ses ses chansons qui a pour thème l'amour:

    J'ai entendu que le thème de cette compilation était la gratitude, mais personnellement, j'ai fait une chanson ayant pour thème l'amour. C'est un peu embarrassant à dire, mais c'est la première chanson que j'ai faite qui tourne autour de l'amour. En 10 ans, je n'y ai même pas pensé une seule seconde lorsque je postais mes chansons, mais peu importe comment vous voyez ça, Hatsune Miku est celle qui m'a fait débuter dans la musique. Miku est un peu une sorte de figure maternelle pour moi.

     

    アンノウン・マザーグース (Unknown mother goose)

    ■おひさしぶりです、wowakaです。
                                  ――Wowaka

    "Ca fait longtemps, c'est Wowaka"

     

     J'espère que cette biographie en l'honneur de Wowaka vous aura plue. Par ce modeste hommage, j'ai cherché à vous en faire savoir plus sur ce grand musicien qui a marqué tant la scène Vocaloid que la musique japonaise en général, à vous aider à vous remémorer les moments que vous avez vécus en écoutant ses chansons, à vous rappeler de l'inspiration qu'elles vous ont apportées... Et pour ceux et celles qui ne connaissaient pas Wowaka, j'espère vous avoir fait découvir un style musical qui vous plaira.

    Pour ma part, la musique de Wowaka me rappelle de nombreux souvenirs, c'est dans cette période que j'ai commencé à m'intéresser à Nikonikodouga, mais aussi à me mettre sérieusement à apprendre le japonais. D'ailleurs, un sentiment bizarre s'empare de moi lorsque je me rends compte de ce que j'arrive à comprendre par rapport à avant... Malgré tout, les paroles de ses chansons restent souvent plus ou moins floues et c'est apparemment volontaire. Wowaka disait aimer laisser l'interprétation libre, et s'amusait de voir les gens lui envoyer des mails pour lui demander si leur interprétation était bonne...

    La nouvelle du décès de Wowaka a été un peu comme un électrochoc pour moi... j'avoue m'être senti un peu vide toute la semaine, et je me suis dit qu'il fallait que je fasse un article pour lui rendre hommage. Je ne compte plus les heures passées à écrire cet article, à chercher partout des informations sur la vie de Wowaka, à étudier les paroles de ses chansons... cela doit faire à peu près 16 heures en tout maintenant? Mais cela en valait largement la peine. Mais ce n'est pas tout. En plus de cet article, les membres du Bangumi et moi-même avons réalisé des productions pour lui rendre hommage.

     

    Hommage à Wowaka de la part du Bangumi:

     

    https://cdn.discordapp.com/attachments/282283449052692481/565206475216125952/Worlds_end_dance_hall_rip.png

    Hommage de Curry (World's End Dancehall)

     

    https://cdn.discordapp.com/attachments/427968760104878121/566034897769332751/miku.png

    Hommage de Mion (Rolling Girl)

     

    Hommage de Samurai Neko (Boku no sainou)

     

     

    君の手の平を思うだけの日常で,泣きたい。
    会いたい。

    侍猫

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Related image

    Hatsune Miku arrive enfin en Europe! Que d'émotion pour les fans de vocaloid!

     

    Samurai Neko revient de loin, pour vous parler d'un événement exceptionnel pour tous les fans de Vocaloid: La Miku Expo. Pour les gens ne connaissant pas les fameux chanteurs virtuels, c'est ici que cela se passe. Parmi vous se trouvent peut être certains des fans de vocaloid les plus aguerris, ayant suivi la diva Hatsune Miku depuis ses débuts, en 2007, alors que les plus jeunes d'entre vous ne connaissent peut être ce phénomène musical que depuis quelques années. Mais peu importe votre ancienneté vocaloidienne, cet article vous concerne: vous connaissez peut être les vidéos sur internet, nous allons aujourd'hui revenir sur la montée en puissance du phénomène pour arriver au sujet brûlant: le live du 1er décembre 2018 qui a eu lieu à Paris, à l'occasion de la Miku Expo!

     

    Vocaloid: La montée du succès...au Japon 

    Quand avez-vous commencé à écouter du Vocaloid? Quelle a été votre première chanson Vocaloid? Pour ma part, tout a commencé en Juin 2010, soit 3 ans après la sortie de la célébrissime diva au Japon. Mes premières chansons? Po pi po (oui, po pi po était la première chanson, sans rire!), Ievan polkka, Hope, Melt, ... Comme pour moi, vous avez sans doute commencé par connaître le phénomène derrière les pas d'Hatsune Miku. Mais je ne vous apprends désormais plus rien en vous disant qu'elle est accompagnée par de très nombreux amis. Je ne vais pas faire l'affront de vous les représenter (tout est dans l'article mentionné plus haut). C'est ainsi de fil en aiguille que j'ai pu connaître les autres vocaloid tels que Rin, Len, Luka et Gumi. Si ces derniers avaient déjà le vent en poupe au pays du soleil levant en 2010, en France... comment dire? Les choses étaient bien différentes. Rétrospective du drame...

    21 Octobre 2010. Cette journée de cours s'était pourtant pas si mal passée, ou peut être qu'elle s'était mal passée, au final, plus personne ne s'en souvient à vrai dire. Le soir tombait sur la France, quand là, quelqu'un allume la télévision, zappe sur Canal + lors du Grand Journal. Alors que vous êtes en train de manger tranquillement votre plat, que voyez-vous? Une chronique sur Hatsune Miku, votre chanteuse préférée? Vos yeux pétillent, vous bougez sur votre chaise, Miku serait-elle enfin reconnue en France? Et là, mes chers lecteurs, ce fut une génération de fans de Vocaloid qui se sont mis à détester le Grand Journal. Pourquoi? Zoom sur la chronique de Tania...

    En réalité, je ne suis pas le genre de personnes à tirer sur l'ambulance, mais il existe des cas de force majeure où contre toute attente, en plus de tirer sur l'ambulance, on prend bien soin d'achever l'ambulancier avec une pelle, juste par mesure de sécurité. Ce cas en fait partie. Enfin, trêve de plaisanterie: il est maintenant temps pour vous de visionner l'incroyable prestation de Tania, chroniqueuse au Grand Journal.

    0:29 Vous allez voir ici, Miku devant sa horde de fans...

    > C'est à ce moment précis (la chronique n'aura pas duré longtemps...) que vous vous rendez compte que les choses ne se passeront pas comme dans vos rêves les plus fous. Car, fan de vocaloid que vous êtes, avez immédiatement remarqué que ce n'était pas Hatsune Miku, mais Megurine Luka, pardi! Peut être n'était-ce qu'une bourde de la régie, s'étant trompée d'image...vous avez encore une once d'espoir...

    0:34 Un pas de plus vers l'apocalypse
    > Vous y aurez au moins cru, l'espace d'un instant. 

    0:51 On est musicalement plus proches de Bébé Lily et de René la Taupe
    >Eh bien oui, voyons, regardez, j'ai pris les 4 premières secondes de Po Pi Po, les japonais sont bizarres, à acclamer ça, vous avez vu? Une jolie démonstration de Japan Bashing de derrière les fagots. Pour rappel, pour ceux qui ont eu la chance de ne pas connaître ces deux formidables chanteurs virtuels, Samurai Neko vous donne à contrecœur, un aperçu de qui étaient Bébé Lily et René la Taupe, dont le refrain vous donnera des...souvenirs. 

    Consternant, non? Vous venez d'apprendre qu'il y a un concert d'Hatsune Miku, au Japon, mais vos espoirs de voir un tel phénomène arriver en France sont en train de fondre comme neige au soleil... Si cela peut vous rassurer, Tania, réputée pour ses sujets bien rodés et documentés, a mystérieusement disparu des écrans peu après cette prestation. Elle a désormais fait carrière dans la maroquinerie. Je me demande bien pourquoi. Mais oublions ces noirs instants de la télévision française pour nous concentrer sur l'important: quel était ce fameux live?

    22 Août 2009: Le premier Live de Miku

    Même si nous, français, n'avons été au courant des premiers pas de la diva aux cheveux verts qu'en 2010, le premier concert avait eu lieu bien avant, à l'occasion de l'Animelo Summer Live à Saitama. Pour la petite histoire, l'Animelo Summer Live est le plus grand festival de musique d'anime du Japon, qui a lieu chaque été depuis 2005. Miku n'était donc qu'une star parmi tant d'autres à intervenir, mais cet événement était bel et bien annonciateur du succès futur de la diva sur scène. En effet, elle réalisa sa première performance à l'étranger le 21 Novembre 2009 à Singapour, à l'occasion de l'Anime Festival Asia. Rien que pour vos beaux yeux, j'ai retrouvé un extrait du premier concert, ici la chanson Romeo & Cindrella

     Les graphismes ont bien changé depuis le temps... Mais les classiques restent!

     

    9 Mars 2010: Le premier Live de Miku en solo

    Alors que jusqu'à présent, notre amie Miku n'avait fait que de brèves apparitions dans des conventions anime au Japon et à Singapour, il était désormais temps pour elle et ses amis de se produire sur scène dans un événement 100% Vocaloid. Ce fut le cas du Miku no Hi Kanshasai 39's Giving day, à Tokyo (Odaiba). Pour la petite anecdote, 39 renvoie à 三 (3) qui peut se dire "mi" et 九 (9) qui peut se dire "ku". Ce jeu de mot est d'ailleurs fortement utilisé dans de nombreuses vidéos. Le concert a été réalisé en guise de promotion au jeu vidéo Project Diva 2nd (pour les gens qui ne connaissent pas le jeu, j'ai publié un article sur une de ses suites, project diva X, ici). En voici un extrait, avec la chanson Electric Angel

    L'effet Miku n'a ensuite cessé de croître et les concerts se sont multipliés un peu partout dans le monde... sauf en Europe. Ce fut le cas du Live Mikunopolis du 2 Juillet 2011 à Los Angeles, qui fut le premier live aux Etats-Unis, puis du Hatsune Miku Live party 2012 à Taiwan. 


    En l'espace de quelques années, l'hologramme de Miku a bien évolué!

     

    12 - 13 - 15  Novembre 2013:  The End, Première apparition de Miku en France

    Longtemps, Longtemps le fan de Vocaloid a traversé le désert pour voir Miku en France. Un beau jour, quelqu'un a entendu leurs prières et a fait venir l'Opera Miku: The End à Paris. Les français ont été les premiers servis après le Japon. Le fait que Louis Vuitton ait designé le costume de Miku pour l'occasion n'y est sans doute pas étranger. Les boutades ridicules de Tania on ainsi été troquées contre des applaudissements: un premier succès pour Miku! 

    En tant que grand fan de Miku, je n'ai pas pu faire sans y aller, bien sûr, et je n'ai pas été déçu. Keiichiro Shibuya nous transporte dans un univers unique, où l'on découvre Miku accompagnée d'un compagnon étrange, lui donnant la réplique pendant toute l’œuvre. Dès les premiers instants, une atmosphère étrange, pesante, même apocalyptique s'offre à nous lors du réveil de Miku. Face à une Miku en pleine crise existentielle, on se sent à la fois désarmé, touché, triste...  Décrire cette expérience serait vraiment difficile. De plus, j'ai pu remarquer en discutant avec les personnes ayant visionné l'Opéra que chacun avait plus ou moins son interprétation propre de l'histoire. Il vous faudra peut être même le visionner en deux fois avant de saisir certains détails. Cela dépend du vécu de chacun. Aussi, je serais intéressé de connaître votre avis sur The End.

    Pour les malchanceux n'ayant pas eu l'occasion de voir cet évènement, tout n'est pas encore perdu: Samurai Neko a pensé à vous. Même si vous ne vivrez jamais hélas l'expérience à 100%, il vous reste toujours la possibilité de regarder la vidéo sur Youtube.

    Dépaysement garanti avec l'Opéra The End!

    Mais j'entends déjà des voix médisantes s'élever au loin. Depuis le début de l'article, nous sommes en train de faire l'historique des apparitions de Miku et sa bande en concert à travers le monde, mais je parle ici d'un Opéra? Patience, chers lecteurs, car ce premier grand pas n'était que l'aube d'un déferlement musical à travers le monde, incarné par la Miku Expo.

     

    28-29 Mai 2014: Première Miku Expo à Jakarta

     L'année 2014 marque la naissance de la Miku Expo, une tournée mondiale organisée par Crypton Future Media, apportant avec elle de nombreux évènements associés (expositions, ateliers...) où les fans de vocaloid, peu importe leur milieu, peuvent se rencontrer et partager les aspects variés de la pop culture Hatsune Miku. Deux autres tournées ont eu lieu la même année, en Octobre, à New York et Los Angeles.

    Chaque année, Miku sillonne le monde d'un pays à l'autre pour les abreuver de sa douce musique. Voici un petit historique des tournées :

    - 2015: Chine (Shanghai) 

    - 2016: Japon (Fukuoka, Namba, Nagoya, Sapporo, Tokyo); Etats-Unis (Seattle, San Francisco, Los Angeles, Dallas, Houston, Chicago, New York); Canada (Toronto); Mexique (Mexico, Monterrey); Taiwan (Taipei); Chine (Shanghai, Beijing)

    - 2017: Malaisie (Kuala Lumpur)

    Je me demande où est venue Miku pour 2018, pas vous? En réalité, je ne peux rien vous cacher... Si j'écris cet article, c'est en partie car...

     

     1er Décembre 2018: Miku Expo en France !

    Depuis le temps que les fans de Vocaloid marchent dans le désert à la recherche du sacro-saint concert de Miku, ces derniers ont eu le temps d'avoir des ampoules aux pieds. Le destin leur a donné un espoir avec l'arrivée de The End en 2013, mais nous commencions à douter qu'un beau jour, Paris devienne la terre d'accueil d'un concert... Et pourtant, ce 1er décembre 2018, à la Seine Musicale, notre chanteuse aux cheveux verts préférée était là, dans un live au rythme endiablé qui aura marqué sans nul doute toute une génération de fans de Vocaloid. La France ne fut pas le seul pays du vieux continent gâté par la Miku Expo, 2 autres lives ont eu lieu en Angleterre (Londres) et en Allemagne (Cologne).

    Samurai Neko, votre reporter de l'extrême était aux premières loges (enfin plutôt au fond de la salle) pour partager avec vous ces moments inoubliables. J'ai beaucoup vibré sur ma chaise, j'ai chanté, j'ai gigoté, beaucoup applaudi, et au final ces 2h de concert se sont écoulées comme 30 minutes... Mais assez parlé, et passons plutôt aux choses sérieuses: 41 minutes de concert Vocaloid!

    Les plus observateurs d'entre vous auront remarqué mes commentaires très à-propos...

     

    Cependant, j'ai une petite anecdote à partager avec vous sur le concert, et même plusieurs. Vous aurez remarqué qu'au début de la vidéo, je mentionne mes interrogations sur les fameux sticks lumineux. Il y avait apparemment une boutique officielle devant la Seine Musicale, malheureusement elle était déjà dévalisée lorsque je suis passé devant. Eh oui, le fan aguerri était venu 6 heures avant pour avoir son stick lumineux, mais tout le monde n'habite pas la porte à côté...

    Ma deuxième anecdote concerne la fin du concert. Les derniers mots ayant été affichés étaient "Rendez-vous à la prochaine étape". Cela signifierait-il que nous puissions présager un prochain concert en France? L'espoir fait vivre...

     

     Quid des vocaloid coréens et chinois?

     Depuis tout à l'heure, je ne cesse de vous parler de Miku, Miku, et encore Miku. Je vous ai déjà dit tout à l'heure que la jeune chanteuse aux cheveux verts n'était pas la seule à monter sur scène. Mais bien sûr, comme vous avez bien lu tous mes articles sur Vocaloid, vous êtes également au courant que le phénomène Vocaloid ne se limite pas qu'aux chanteurs virtuels japonais. Deux noms vous viennent sans doute en tête: SeeU pour la Corée et Tianyi pour la Chine (même s'il y en a désormais d'autres, moins connus). Comme vous pouvez vous en douter, le phénomène de l'hologramme ne s'est pas arrêté aux frontières du Japon (même Jean Luc Mélanchon s'y est mis).

     

    • SeeU:

    Le premier concert de SeeU a eu lieu le 28 Juillet 2012, à l'occasion du festival Inkigayo, où elle a chanté avec le groupe Glam. Elle fit ensuite son premier concert live le 30 décembre 2012, à la Donge festa. Les live de SeeU ont réussi à sortir des frontières de la Corée mais uniquement pour aller en Chine. Le reste du monde restera sur sa faim...

     

    SeeU chantant "Arirang" à Seoul, 2012

     

    • Tianyi:

    La première apparition de Tianyi a eu lieu le 19 Janvier 2013 lors du Crazy Otaku Don't Ask SeeU concert. Mais son premier live a eu lieu le 5 Décembre 2014, à l'occasion du Popular Science Products Expo. L'extrait que je vais vous montrer n'est pas celui là, mais cela vous donnera une idée d'un live de Tianyi de nos jours.

     Tianyi chantant "Night dance" à Shanghai, 2015

     

    Que dire pour conclure cet article sur l'évolution des live vocaloid a travers les âges et le monde? Suivant l'univers des vocaloid depuis près de 8 ans, c'est avec émotion que je me remémore tous les bons moments que j'ai passé à écouter leurs chansons, à être émerveillé lors de leurs lives, et j'espère que cela vous aura fait partager également de bons souvenirs. N'hésitez pas à partager votre expérience vocaloid dans les commentaires: comment avez-vous connu le phénomène? Quelle a été votre première chanson? Avez vous été à certains des lives mentionnés? ...etc

    Je n'ai plus qu'à vous qu'à vous souhaiter de continuer à vous éclater en écoutant des chansons vocaloid et en passant du bon temps sur Samurai Neko no Nihongo! Peut être nous croiserons-nous au détour d'un live...?

     

    またね

    侍猫

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    4 commentaires
  •  

    Afficher l'image d'origine

    Après 7 ans de Project Diva, quelles innovations sont au rendez-vous?

     

    Seulement 3 ans après la consécration de la deuxième génération de vocaloids en 2007, le concept n'a pas tardé à s'étendre au monde vidéoludique avec la sortie du premier Hatsune Miku Project Diva sur PSP en 2009. Fort de son succès, Sega n'a ensuite pas hésité à continuer enchaîner les opus avec la sortie de Project Diva 2nd en 2010, de Project Diva F en 2012 et de Project Diva F 2nd en 2014. Deux ans après le succès du dernier opus, les fans avaient beaucoup d'espérances concernant ce dernier titre. Qu'en dire? Samurai Neko a testé pour vous...

    Ce test se décomposera en deux parties: je présenterai d'abord objectivement le contenu offert par le jeu avant de me lancer dans une critique personnelle du titre. Ne possédant pas d'autres opus de Project Diva, mon avis personnel ne se fera pas en comparaison avec les titres précédents.

    Quelques mots sur le gameplay:

    Dès le lancement du jeu, il vous sera d'abord proposé un court didacticiel (avec la chanson Levan polkka) vous permettant de vous familiariser avec les rouages du gameplay. Rien de bien compliqué, vous comprendrez rapidement que votre réussite dans le jeu dépendra de votre réactivité. Jeu de rythme oblige, vous devrez appuyer sur les bonnes touches lorsqu'elles survolent leur ombre. Sur ce point, une photo vaut mieux que toutes les explications du monde.

    Afficher l'image d'origine

    Certaines chansons vous donneront du fil à retordre!

     

    Parmi toutes les touches utilisables, on compte le carré, le triangle, le rond, la croix. Vous serez parfois amené à appuyer en même temps sur une touche et une touche directionnelle. N'oublions pas non plus les étoiles qui sont actionnables en agitant le joystick analogique ou en touchant le pavé tactile. Un gameplay assez simple en apparence, mais certaines chansons au tempo élevé vous donneront du fil à retordre voire seront quasiment impossibles à réussir en expert.

     La grande nouveauté de Project Diva X, le mode "Histoire":

    Parmi les grandes nouveautés de ce titre par rapport aux versions antérieures, on compte le mode "Histoire". Après avoir passé avec brio le didacticiel, vous ferez la rencontre de la célèbre chanteuse virtuelle Hatsune Miku qui est dans une situation assez embarrassante... En effet, celle-ci vous annonce qu'elle et ses amis ont perdu la capacité à chanter, ce qui vous l'accorderez est assez fâcheux pour une chanteuse. Mais heureusement, quelqu'un est capable de l'aider à retrouver sa voix en accumulant du voltage dans des nuages, et cette personne n'est autre que vous, derrière votre téléviseur!

    Les chansons sont organisées selon 5 nuages: Classique, Mignon, Cool, Elégant et Décalé. Le but du jeu sera d'accumuler assez de voltage pour obtenir un cristal. Vous gagnerez du voltage en remportant des requêtes. Chaque requête a des caractéristiques particulières (par exemple utiliser un type de module,...) et bien sûr une limite de voltage (score à atteindre). Plus la requête est difficile, plus votre niveau de voltage global augmentera, jusqu'à ce que vous dépassiez enfin le seuil requis. Pour chaque nuage réussi, vous débloquerez alors un nouveau nuage. Une fois tous les nuages réussis, vous verrez que le jeu ne s'arrête (heureusement) pas là...

    "On dirait que les nuages se cristallisent...en cristaux", Kaito, 2016

    Vous l'aurez compris, nos joyeux compères vont vous réquisitionner pour former des cristaux à l'aide du voltage. Ainsi les requêtes deviendront de plus en plus difficiles à accomplir et mettront votre concentration à rude épreuve! Au bout du tunnel, une bonne surprise vous attend!

    Réussirez vous à récupérer tous les cristaux? Moins facile que prévu!

     

    Mais comme nous en sommes à parler de nuages, il serait de bon ton de parler des chansons présentes dans ces nuages. Lorsque nous regardons au dos de la boîte, SEGA nous annonce plus de 30 chansons. Chaque nuage comporte 5 chansons et un medley (qui par définition comporte plusieurs chansons à la suite). Voici la liste des chansons par nuage: (cliquer sur les liens pour voir les vidéos associées)

    Nuage classique:

    Nuage mignon:

    Nuage cool:

    Nuage élégant:

    Nuage décalé:

    Des accessoires et des modules à perte de vue:

     Savez-vous ce qu'est un module? Non? Vous allez rapidement comprendre. Pour chacune des chansons, vous aurez vers la fin une période de "Chance Time", où les notes apparaîtront en arc-en-ciel. Si vous réussissez le combo (il n'est pas nécessaire de faire un sans faute pour réussir, mais vous n'avez quasiment pas le droit à l'erreur), vous gagnerez un module à la fin de la chanson. Un module, c'est tout simplement le nom donné à un costume. Sur ce coté, SEGA n'a pas été avare: il y a plus de 300 modules à débloquer, alors bonne chance pour les trouver! D'autant plus que leur obtention est assez aléatoire, il peut donc arriver que vous tombiez sur des doublons...

    Quid des accessoires? Les accessoires sont chacun associés à une aura (Classique, Mignonne, Cool, Elégante, Décalée) et permettent d'augmenter le voltage obtenu pour les chansons du nuage correspondant. Par exemple, une aura classique sera efficace pour une chanson du nuage classique. Il existe même des combinaisons cachées qui vous permettront de gagner encore plus, par exemple en prenant le maximum d'accessoires noirs, ou se mettre en costume de chat, etc...

    Afficher l'image d'origine

    Les combinaisons d'accessoires seront parfois ridicules, mais que ne ferait-on pas pour augmenter le voltage?

    Le mode libre:

     En plus du mode histoire, vous pourrez également jouer au mode libre qui s'apparente plus au mode classique des anciens Project Diva. Le but du jeu ici étant de faire tout simplement le meilleur score possible, avec des médailles à la clé. Vous pourrez ainsi choisir les modules et accessoires que vous voudrez sans avoir à mettre le maximum d'accessoires tous aussi ridicules les uns que les autres pour augmenter votre voltage, car ici les points se comptent avec un score, de manière classique. Il n'y aura hélas aucun module à gagner dans cette catégorie.

    Dans ce mode, vous pourrez jouer à tous les types de modes de jeu rencontrés dans le mode histoire, tous aussi sadiques que les autres (par exemple notes qui disparaissent...). De quoi donner un vrai challenge pour certaines chansons.

    Autres modes de jeu:

     En plus des modes de jeu déjà présentés, on trouvera également un éditeur de photo et un éditeur de concerts.

    Je vous le donne en mille, l'éditeur de photo vous permettra de faire... des montages photo avec les personnages du jeu et des fonds prédéfinis. Rien de transcendant, mais ce mode reste assez sympathique à essayer.

    L'éditeur de concert, lui, vous rendra possible la réalisation de vidéos où vous personnaliserez les plans et les effets. Ce qui est regrettable dans ce mode est que la possibilité d'ajouter ses propres chanson, qui était possible dans le précédent opus sur PS3, n'ait pas été conservé.

     

    Le bilan de Samurai Neko:

    Durée de vie: 6/10

    La durée de vie est une question épineuse dans ce jeu dans la mesure ou même si le jeu peut en soit vous occuper un bon nombre d'heures, il ne vous occupera un tel nombre d'heures que si vous désirez finir totalement le mode histoire et trouver tous les modules (pour les modules, bonne chance). Si ne vous sentez pas l'âme de vous casser les dents sur une chanson en expert où les notes disparaissent, vous serez déçu. Car oui, le mode facile et normal seront finis en moins de temps qu'il n'en faut pour dire ouf, j'ai d'ailleurs été très inquiet lorsque j'ai vu les crédits à ce moment là!!! Toutefois, la fin du mode normal n'est qu'une formalité au final, et l'aventure est encore bien long derrière. N'oublions pas non plus qu'il y a de nombreuses quêtes secondaires en plus de l'histoire principale.

    Alors pourquoi un 6/10? Je ne pouvais pas mettre plus en raison du nombre de chansons, qui est assez faible. Si sur la jaquette on peut lire "plus de 30 chansons", au final il y a 25 chansons complètes, les autres faisant partie des medleys. Même si les medleys sont une très bonne idée en soit, j'aurais apprécié que les chansons y étant présentes soient également présentes au format individuel. Je reste donc un peu sur ma faim au niveau de la quantité de chansons.

    Qualité de la playlist: 9/10

    Au niveau de la qualité de la playlist, je n'ai rien à dire. Les chansons qui ont été choisies sont vraiment bonnes. Le seul petit bémol que je pourrais formuler est sur la variété des vocaloids utilisés dans les chansons. En effet, la majorité des chansons sont des chansons de Miku, les autres vocaloids jouant alors un peu le rôle de figurants... N'oublions pas au passage que pour gagner un module à un personnage, il faut que ce soit ce personnage qu'il joue. Autrement dit comme il n'y a qu'une seule chanson de Kaito, vous allez devoir le faire chanter sur de nombreuses chansons de Miku! Ce qui est assez marrant à voir, ne le cachons pas (mais reste un peu dommage). Les fans de vocaloid seront donc aux anges d'un point de vue musical, même si un peu de variété au niveau des chanteurs aurait été la bienvenue.

    Gameplay: 7/10

    Là encore, pas grand chose à dire de mal sur le gameplay en lui même. Toutefois, certaines  fonctionnalités appréciées des joueurs ont été enlevées dans cet opus, ce qui pourrait décevoir les personnes qui possédaient les anciennes versions.

    Scénario: 7/10

    Certes, vous ne serez pas transcendés par la profondeur du scénario qui est parfois un peu tiré par les cheveux, mais je vous rappelle qu'on est sur un jeu de rythme et non pas sur un RPG. Je pense que les efforts qui ont été faits pour faire une histoire méritent d'être récompensés. Cela donne une certaine ambiance au jeu et j'admets avoir parfois bien ri lors de certaines situations, par exemple au moment ou Miku demande à Kaito de mettre un costume rose pour comprendre l'essence même du nuage mignon!

    Kaito: "Mais... je vais avoir l'air ridicule, non?"

    Miku: "Mais non!!"

     

    NOTE FINALE: 7/10

    Malgré le gros bémol du nombre de chansons, ce jeu reste un bon jeu qui ravira à coup sûr les fans de Vocaloid. C'est de toute évidence un jeu créé pour les fans. Les plus durs à convaincre seront sans doute les habitués des précédents opus qui seront déçus de voir certaines fonctionnalités disparaître. A titre de comparaison, Project diva F avait 38 chansons complètes, contre 25 ici.

     

    Pour montrer de façon plus détaillée tous les aspects du jeu, je vais réaliser prochainement un Bangumi spécial Project Diva où je diffuserai sur twitch un live du jeu. Nous vous informerons en temps voulu de la date et des horaires du Bangumi. En tout cas nous vous attendons nombreux! En attendant cet évènement, portez-vous bien et amusez vous bien sur Samurai Neko no Nihongo!

     

    またね

    侍猫

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    13 commentaires
  • Afficher l'image d'origine

    Photo représentant quelques Vocaloid célèbres, de gauche à droite: Sakine Meiko, Gumi, Akita Neru, Kagamine Rin, Hatsune Miku, Kagamine Len, Yowane Haku, Megurine Luka

     

    Vocaloid: Qu'est-ce que c'est? 

    Avant de me lancer dans un article très long vous présentant les tenants et les aboutissants de Vocaloid, je pense qu'il serait judicieux de vous expliquer de quoi il en retourne. Je m'adresse ici aux fans de Vocaloid, combien de personnes vous ont dit: "Ah, c'est un manga?". Si vous êtes dans mon cas, sans doute beaucoup. Je vais donc surprendre de nombreuses personnes en disant que malgré les dessins manga que l'on peut trouver à la pelle sur le web, même sous forme de Manga... Vocaloid n'est PAS un Manga! Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps: Vocaloid est un logiciel de synthèse vocale créé par Yamaha en 2004 permettant de faire chanter des chanteurs virtuels à partir de voicebanks présentes dans le logiciel. La seule limite se posant alors à ses utilisateurs est leur compétences en musique et leur capacité à exploiter le logiciel. Vous chantez comme une casserole, vous êtes un dieu du piano et vous avez toujours rêvé de créer une chanson? Avec Vocaloid, plus besoin d'attendre que l'un de vos amis daigne devenir votre chanteur attitré! Pour la modique somme d'une centaine d'euros, vous aurez votre chanteur sans avoir besoin de lui verser un salaire, et ce sans même qu'il se plaigne! Pour utiliser vos chanteurs virtuels, il vous suffira d'entrer les paroles dans le logiciel et il se mettra à chanter la mélodie que vous avez composée. N'est-ce pas magnifique? Que vous aimiez le rock, la pop, le classique, le jazz, le blues, le disco, le reggea, la techno, le rap ou jouer du triangle dans votre salon, la seule limite posée ici est votre compétence musicale et votre imagination!

    Dans cet article, je vais parler de Vocaloids. Cependant, étant donné qu'il y a en tout 78 Vocaloids, je ne pourrais hélas pas parler de tout le monde. Merci donc de ne pas me jeter des pierres parce que je n'ai pas parlé de votre Vocaloid préféré. Prochainement, une section spéciale où chacun pourra ajouter ses chansons Vocaloid favorites sera créée.

    Les débuts de Vocaloid: la première génération

    Lorsque la majorité des gens parlent des Vocaloid, des Vocaloid japonais sont souvent mentionnés. Pourtant, il ne faut pas oublier que les premiers Vocaloid ne parlaient pas japonais mais étaient anglophones! Ils sont du nom de Leon, Lola et Miriam, sortis en été 2004. Ces produits, distribués par Zero-G, ont été retirés de la vente vers 2013 face au succès des autres Vocaloid. Il vous est donc désormais difficile de vous les procurer. Mais ne pleurez pas, même si le marché est dominé par les Vocaloid asiatiques, vous pourrez toujours en trouver certains qui parlent anglais!

    Exemple de chanson de Leon et Lola: les voix ne sont pas très humaines...

     

    Puis vinrent les Vocaloid japonais, du nom de MEIKO et KAITO, distribués par Crypton future media. A l'époque, Yamaha jugeait la popularité du soft  avec un critère de nombre de ventes sur l'année de mise en vente: 1000 ventes étaient nécessaires pour que le logiciel soit déclaré comme un succès. Alors que Meiko fut vendue à plus de 3000 exemplaires, ce ne fut pas le cas de son confrère Kaito qui n'a été vendu qu'à 500 exemplaires. Catastrophe me direz vous, pourtant, nous pouvons toujours voir de nombreuses vidéos de Kaito sur le net. Oui? Cela signifie donc qu'un tournant a changé le cours de choses, mais qu'est-ce donc? Allez, je vous le donne en mille, après Vocaloid 1, vous le sentez venir, il y a eu une deuxième génération qui a changé la donne... Mais regardons plutôt une petite vidéo de Meiko et Kaito pour nous mettre en bouche d'abord!

     La première chanson de Meiko et Kaito a été parue sous la forme d'un duo, avec la chanson Ano subarashii ai wo mou ichido

     

    La deuxième génération: la consécration

    Même après le succès de Meiko et Kaito, Vocaloid restait un logiciel obscur pour la majorité des gens. On ne peut parler de phénomène musical qu'après l'arrivée le 31 Août 2007 d'Hatsune Miku (初音ミク),  la première des protagonistes de la deuxième génération. 初 veut dire "premier" et  音 "son". En ce qui concerne le nom de ミク, un jeu de mot peut être fait la prononciation de 来 qui peut se dire "Rai" comme "Ku". Il y a donc un jeu de mots entre le mot 未来 (mirai = futur) et le nom de Miku. L'étymologie de ce nom est donc "Premier son du futur". Cette Miku a eu un succès énorme dès sa première année de parution, c'est génial...mais ce n'est pas tout: les duos entre Miku s'étant révélés très populaires, elle permit également d'augmenter les ventes de Kaito et ainsi d'éviter sa disparition! 

    Un des grands vecteurs de succès fut la publication de vidéos Vocaloid sur Nikoniko douga, qui permit à certains artistes de faire leur place dans le monde de la musique. C'est le cas notamment du groupe Supercell, groupe utilisant Miku dans ses titres. Voici une de leurs chansons les plus célèbres, elle vous donnera un aperçu des capacités de Miku. Un gros progrès, non? 

     

    Vidéo de Koi wa sensou, un des titres les plus célèbres de Supercell

     

    Peu après l'arrivée de Miku sont apparus les deux jumeaux Kagamine Rin et Len. L'étymologie de leur nom vient de 鏡 qui veut dire "miroir" et 音 qui veut dire "son", comme vous le savez déjà. En ce qui concerne leurs prénoms en revanche, nous sommes loin du jeu de mot de Kanji compliqué de tout à l'heure, cela vient tout simplement de "Right" et "Left", explique Asami Shimoda. Eh oui les japonais ne font pas que des choses compliquées. Les deux voix s'associant très bien ensemble, ils forment le duo Vocaloid le plus populaire. Voici un petit exemple pour vous donner un aperçu: 

    Exemple de duo entre Rin et Len: How to sekai seifuku

     

    Les Vocaloids  anglophones vous manquent, mais vous aimez les Vocaloids japonais? Alors vous allez être content! Car une Vocaloid bilingue a été créée quelques années après, en 2009. Elle se nomme Megurine Luka (巡音ルカ), dont l'étymologie est intéressante. 巡る veut dire "tourner autour", 音 je n'y reviens pas, vous savez. En ce qui concerne le prénom "Luka", les choses se complexifient: 流れる (nagareru) veut dire "s'écouler", mais 流 se prononce également "ru'". Pour le Ka, cela vient de 歌 (uta = chanson), qui se prononce également "ka". Au final, cela signifie "chanson tout autour du monde". C'est ici que vous pouvez voir que les on et kun yomi sont l'occasion de faire des nombreux jeux de mots! Luka pourra donc vous charmer avec sa belle voix, à la fois en japonais mais aussi en anglais. Elle possède ainsi le gros avantage d'être accessible à un public plus large. Pour ses performances, à vous d'en juger, pour moi elle n'a plus rien à prouver à personne:

    Luka apprend à ses amis à parler anglais. Courage Rin et Len! Rodu Rooraa! 

     

     

    Dans la série des Vocaloid bilingues, nous pouvons trouver également Gumi! Qu'a t-elle donc de si spécial? Alors que tous les Vocaloid que j'ai cité jusqu'à présent étaient plutôt spécialisés dans les chansons pop, Gumi est souvent utilisée pour les chansons rock. Eh oui les rockers, ne partez pas, vous avez trouvé votre Vocaloid! Une autre raison pour aimer Gumi? Ses chansons sont bien. Comment ça c'est un avis totalement personnel et sans fondement? Oui, et alors? Vous ne faites plus confiance aux bons vieux conseils de Samurai Neko? Voici une chanson pour vous en faire une idée:

    Vidéo MMD d'Ama no jaku, de Gumi

     

    Nous venons de parler des Vocaloid 2 qui ont été un succès sur toute la ligne, bravo à Yamaha! Qui dit succès dit... vous le sentez venir, tac tac tac, les Vocaloid 3!

     

    Vocaloid 3: Amélioration et exportation du concept

    Tout d'abord, ce qui est notable est l'amélioration des Vocaloid précédemment créés, par exemple l'addition d'une voicebank en anglais à Miku, ou l'amélioration des voix pour tous les Vocaloid. Si vous écoutez la différence entre une vidéo réalisée avec un Vocaloid 2 et un Vocaloid 3, la différence est frappante! Je me souviens avoir été frappé par Yuzuki Yukari dont la voix est très réaliste. D'ailleurs, je ne suis pas à une vidéo près, je vais vous la montrer, allez! (mes excuses pour ceux qui ont des ordinateurs qui rament, ou qui regardent l'article sur leur téléphone)

    Setsu getsuka : Yukari plus humaine qu'une humaine! (ou presque...)

    De nombreux Vocaloid sont apparus dans cette troisième vague. Ce sur quoi j'aimerais attirer votre attention est la langue parlée par chacun de ces Vocaloids. Si nous avons pu remarquer encore une fois de nombreux Vocaloid japonais à l'appel, nous avons pu écouter également pour la première fois des chansons en coréen, en chinois, en espagnol et même en français! Intéressant non?

    Nous allons maintenant nous éloigner du Japon pour aller voir un peu ce que les autres pays sont capables de faire avec des Vocaloid. Vous allez voir, c'est super. Alors ne perdons plus une minute et régalons nous:

    Run, SeeU: première Vocaloid coréenne créee par SBS Artech en 2011

     

     

    Quán yù tiānxià, Luo Tianyi: première Vocaloid chinoise créée par Bplats en 2012

     

     

     

    Otra vez me has sacado a bailar, Maika: première Vocaloid espagnole créée par Voctro Labs en 2013

     

     

    Dans mon monde, Alys: première Vocaloid française créée par Voxwave en 2014

     

    Vocaloid 4: Que nous réserve l'avenir?

    Les Vocaloid 4 commencent à sortir depuis le début de cette année. Cependant, au vu du faible de nombre de chansons encore réalisées, il est encore un peu tôt pour dégager des tendances. Toutefois, à l'heure actuelle, nous pouvons déjà noter la présence de nouvelles améliorations dans la voix pour certaines Vocaloid (Miku et Luka par exemple). Au niveau quantitatif, la génération Vocaloid 4 semble placée sous le signe des Vocaloid japonais et chinois. (je remarque au passage que le nombre de chansons pour les Vocaloid chinois est assez impressionnant à ce jour, contrairement aux autres). Je reviendrais vers vous pour vous tenir au courant des dernières news Vocaloid!

    J'espère que cet article vous aura plu. Comme je l'ai dit, parler de tous les Vocaloid est impossible au vu de leur nombre. Ce que je prévois de faire prochainement est de créer une plateforme où tout le monde pourra ajouter les vidéos qu'il aime, la traduction sera ajoutée, ainsi le blog pourra comporter une vidéothèque Vocaloid. 

    Des articles connexes seront également réalisés: l'utilisation du logiciel en lui même, le logiciel MMD,  les produits dérivés, les concerts, l'évolution de Vocaloid en France...etc

    N'hésitez pas à dire ce que vous pensez de Vocaloid, ce que vous aimez, le blog est avant tout un espace de partage. Si vous avez des questions, évidemment, je ne vais pas vous manger! Portez vous bien d'ici le prochain article!

     

    またね

    侍猫  

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique