•  

    Afficher l'image d'origine

    Après 7 ans de Project Diva, quelles innovations sont au rendez-vous?

     

    Seulement 3 ans après la consécration de la deuxième génération de vocaloids en 2007, le concept n'a pas tardé à s'étendre au monde vidéoludique avec la sortie du premier Hatsune Miku Project Diva sur PSP en 2009. Fort de son succès, Sega n'a ensuite pas hésité à continuer enchaîner les opus avec la sortie de Project Diva 2nd en 2010, de Project Diva F en 2012 et de Project Diva F 2nd en 2014. Deux ans après le succès du dernier opus, les fans avaient beaucoup d'espérances concernant ce dernier titre. Qu'en dire? Samurai Neko a testé pour vous...

    Ce test se décomposera en deux parties: je présenterai d'abord objectivement le contenu offert par le jeu avant de me lancer dans une critique personnelle du titre. Ne possédant pas d'autres opus de Project Diva, mon avis personnel ne se fera pas en comparaison avec les titres précédents.

    Quelques mots sur le gameplay:

    Dès le lancement du jeu, il vous sera d'abord proposé un court didacticiel (avec la chanson Levan polkka) vous permettant de vous familiariser avec les rouages du gameplay. Rien de bien compliqué, vous comprendrez rapidement que votre réussite dans le jeu dépendra de votre réactivité. Jeu de rythme oblige, vous devrez appuyer sur les bonnes touches lorsqu'elles survolent leur ombre. Sur ce point, une photo vaut mieux que toutes les explications du monde.

    Afficher l'image d'origine

    Certaines chansons vous donneront du fil à retordre!

     

    Parmi toutes les touches utilisables, on compte le carré, le triangle, le rond, la croix. Vous serez parfois amené à appuyer en même temps sur une touche et une touche directionnelle. N'oublions pas non plus les étoiles qui sont actionnables en agitant le joystick analogique ou en touchant le pavé tactile. Un gameplay assez simple en apparence, mais certaines chansons au tempo élevé vous donneront du fil à retordre voire seront quasiment impossibles à réussir en expert.

     La grande nouveauté de Project Diva X, le mode "Histoire":

    Parmi les grandes nouveautés de ce titre par rapport aux versions antérieures, on compte le mode "Histoire". Après avoir passé avec brio le didacticiel, vous ferez la rencontre de la célèbre chanteuse virtuelle Hatsune Miku qui est dans une situation assez embarrassante... En effet, celle-ci vous annonce qu'elle et ses amis ont perdu la capacité à chanter, ce qui vous l'accorderez est assez fâcheux pour une chanteuse. Mais heureusement, quelqu'un est capable de l'aider à retrouver sa voix en accumulant du voltage dans des nuages, et cette personne n'est autre que vous, derrière votre téléviseur!

    Les chansons sont organisées selon 5 nuages: Classique, Mignon, Cool, Elégant et Décalé. Le but du jeu sera d'accumuler assez de voltage pour obtenir un cristal. Vous gagnerez du voltage en remportant des requêtes. Chaque requête a des caractéristiques particulières (par exemple utiliser un type de module,...) et bien sûr une limite de voltage (score à atteindre). Plus la requête est difficile, plus votre niveau de voltage global augmentera, jusqu'à ce que vous dépassiez enfin le seuil requis. Pour chaque nuage réussi, vous débloquerez alors un nouveau nuage. Une fois tous les nuages réussis, vous verrez que le jeu ne s'arrête (heureusement) pas là...

    "On dirait que les nuages se cristallisent...en cristaux", Kaito, 2016

    Vous l'aurez compris, nos joyeux compères vont vous réquisitionner pour former des cristaux à l'aide du voltage. Ainsi les requêtes deviendront de plus en plus difficiles à accomplir et mettront votre concentration à rude épreuve! Au bout du tunnel, une bonne surprise vous attend!

    Réussirez vous à récupérer tous les cristaux? Moins facile que prévu!

     

    Mais comme nous en sommes à parler de nuages, il serait de bon ton de parler des chansons présentes dans ces nuages. Lorsque nous regardons au dos de la boîte, SEGA nous annonce plus de 30 chansons. Chaque nuage comporte 5 chansons et un medley (qui par définition comporte plusieurs chansons à la suite). Voici la liste des chansons par nuage: (cliquer sur les liens pour voir les vidéos associées)

    Nuage classique:

    Nuage mignon:

    Nuage cool:

    Nuage élégant:

    Nuage décalé:

    Des accessoires et des modules à perte de vue:

     Savez-vous ce qu'est un module? Non? Vous allez rapidement comprendre. Pour chacune des chansons, vous aurez vers la fin une période de "Chance Time", où les notes apparaîtront en arc-en-ciel. Si vous réussissez le combo (il n'est pas nécessaire de faire un sans faute pour réussir, mais vous n'avez quasiment pas le droit à l'erreur), vous gagnerez un module à la fin de la chanson. Un module, c'est tout simplement le nom donné à un costume. Sur ce coté, SEGA n'a pas été avare: il y a plus de 300 modules à débloquer, alors bonne chance pour les trouver! D'autant plus que leur obtention est assez aléatoire, il peut donc arriver que vous tombiez sur des doublons...

    Quid des accessoires? Les accessoires sont chacun associés à une aura (Classique, Mignonne, Cool, Elégante, Décalée) et permettent d'augmenter le voltage obtenu pour les chansons du nuage correspondant. Par exemple, une aura classique sera efficace pour une chanson du nuage classique. Il existe même des combinaisons cachées qui vous permettront de gagner encore plus, par exemple en prenant le maximum d'accessoires noirs, ou se mettre en costume de chat, etc...

    Afficher l'image d'origine

    Les combinaisons d'accessoires seront parfois ridicules, mais que ne ferait-on pas pour augmenter le voltage?

    Le mode libre:

     En plus du mode histoire, vous pourrez également jouer au mode libre qui s'apparente plus au mode classique des anciens Project Diva. Le but du jeu ici étant de faire tout simplement le meilleur score possible, avec des médailles à la clé. Vous pourrez ainsi choisir les modules et accessoires que vous voudrez sans avoir à mettre le maximum d'accessoires tous aussi ridicules les uns que les autres pour augmenter votre voltage, car ici les points se comptent avec un score, de manière classique. Il n'y aura hélas aucun module à gagner dans cette catégorie.

    Dans ce mode, vous pourrez jouer à tous les types de modes de jeu rencontrés dans le mode histoire, tous aussi sadiques que les autres (par exemple notes qui disparaissent...). De quoi donner un vrai challenge pour certaines chansons.

    Autres modes de jeu:

     En plus des modes de jeu déjà présentés, on trouvera également un éditeur de photo et un éditeur de concerts.

    Je vous le donne en mille, l'éditeur de photo vous permettra de faire... des montages photo avec les personnages du jeu et des fonds prédéfinis. Rien de transcendant, mais ce mode reste assez sympathique à essayer.

    L'éditeur de concert, lui, vous rendra possible la réalisation de vidéos où vous personnaliserez les plans et les effets. Ce qui est regrettable dans ce mode est que la possibilité d'ajouter ses propres chanson, qui était possible dans le précédent opus sur PS3, n'ait pas été conservé.

     

    Le bilan de Samurai Neko:

    Durée de vie: 6/10

    La durée de vie est une question épineuse dans ce jeu dans la mesure ou même si le jeu peut en soit vous occuper un bon nombre d'heures, il ne vous occupera un tel nombre d'heures que si vous désirez finir totalement le mode histoire et trouver tous les modules (pour les modules, bonne chance). Si ne vous sentez pas l'âme de vous casser les dents sur une chanson en expert où les notes disparaissent, vous serez déçu. Car oui, le mode facile et normal seront finis en moins de temps qu'il n'en faut pour dire ouf, j'ai d'ailleurs été très inquiet lorsque j'ai vu les crédits à ce moment là!!! Toutefois, la fin du mode normal n'est qu'une formalité au final, et l'aventure est encore bien long derrière. N'oublions pas non plus qu'il y a de nombreuses quêtes secondaires en plus de l'histoire principale.

    Alors pourquoi un 6/10? Je ne pouvais pas mettre plus en raison du nombre de chansons, qui est assez faible. Si sur la jaquette on peut lire "plus de 30 chansons", au final il y a 25 chansons complètes, les autres faisant partie des medleys. Même si les medleys sont une très bonne idée en soit, j'aurais apprécié que les chansons y étant présentes soient également présentes au format individuel. Je reste donc un peu sur ma faim au niveau de la quantité de chansons.

    Qualité de la playlist: 9/10

    Au niveau de la qualité de la playlist, je n'ai rien à dire. Les chansons qui ont été choisies sont vraiment bonnes. Le seul petit bémol que je pourrais formuler est sur la variété des vocaloids utilisés dans les chansons. En effet, la majorité des chansons sont des chansons de Miku, les autres vocaloids jouant alors un peu le rôle de figurants... N'oublions pas au passage que pour gagner un module à un personnage, il faut que ce soit ce personnage qu'il joue. Autrement dit comme il n'y a qu'une seule chanson de Kaito, vous allez devoir le faire chanter sur de nombreuses chansons de Miku! Ce qui est assez marrant à voir, ne le cachons pas (mais reste un peu dommage). Les fans de vocaloid seront donc aux anges d'un point de vue musical, même si un peu de variété au niveau des chanteurs aurait été la bienvenue.

    Gameplay: 7/10

    Là encore, pas grand chose à dire de mal sur le gameplay en lui même. Toutefois, certaines  fonctionnalités appréciées des joueurs ont été enlevées dans cet opus, ce qui pourrait décevoir les personnes qui possédaient les anciennes versions.

    Scénario: 7/10

    Certes, vous ne serez pas transcendés par la profondeur du scénario qui est parfois un peu tiré par les cheveux, mais je vous rappelle qu'on est sur un jeu de rythme et non pas sur un RPG. Je pense que les efforts qui ont été faits pour faire une histoire méritent d'être récompensés. Cela donne une certaine ambiance au jeu et j'admets avoir parfois bien ri lors de certaines situations, par exemple au moment ou Miku demande à Kaito de mettre un costume rose pour comprendre l'essence même du nuage mignon!

    Kaito: "Mais... je vais avoir l'air ridicule, non?"

    Miku: "Mais non!!"

     

    NOTE FINALE: 7/10

    Malgré le gros bémol du nombre de chansons, ce jeu reste un bon jeu qui ravira à coup sûr les fans de Vocaloid. C'est de toute évidence un jeu créé pour les fans. Les plus durs à convaincre seront sans doute les habitués des précédents opus qui seront déçus de voir certaines fonctionnalités disparaître. A titre de comparaison, Project diva F avait 38 chansons complètes, contre 25 ici.

     

    Pour montrer de façon plus détaillée tous les aspects du jeu, je vais réaliser prochainement un Bangumi spécial Project Diva où je diffuserai sur twitch un live du jeu. Nous vous informerons en temps voulu de la date et des horaires du Bangumi. En tout cas nous vous attendons nombreux! En attendant cet évènement, portez-vous bien et amusez vous bien sur Samurai Neko no Nihongo!

     

    またね

    侍猫

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    13 commentaires
  • Afficher l'image d'origine

    Photo représentant quelques Vocaloid célèbres, de gauche à droite: Sakine Meiko, Gumi, Akita Neru, Kagamine Rin, Hatsune Miku, Kagamine Len, Yowane Haku, Megurine Luka

     

    Vocaloid: Qu'est-ce que c'est? 

    Avant de me lancer dans un article très long vous présentant les tenants et les aboutissants de Vocaloid, je pense qu'il serait judicieux de vous expliquer de quoi il en retourne. Je m'adresse ici aux fans de Vocaloid, combien de personnes vous ont dit: "Ah, c'est un manga?". Si vous êtes dans mon cas, sans doute beaucoup. Je vais donc surprendre de nombreuses personnes en disant que malgré les dessins manga que l'on peut trouver à la pelle sur le web, même sous forme de Manga... Vocaloid n'est PAS un Manga! Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps: Vocaloid est un logiciel de synthèse vocale créé par Yamaha en 2004 permettant de faire chanter des chanteurs virtuels à partir de voicebanks présentes dans le logiciel. La seule limite se posant alors à ses utilisateurs est leur compétences en musique et leur capacité à exploiter le logiciel. Vous chantez comme une casserole, vous êtes un dieu du piano et vous avez toujours rêvé de créer une chanson? Avec Vocaloid, plus besoin d'attendre que l'un de vos amis daigne devenir votre chanteur attitré! Pour la modique somme d'une centaine d'euros, vous aurez votre chanteur sans avoir besoin de lui verser un salaire, et ce sans même qu'il se plaigne! Pour utiliser vos chanteurs virtuels, il vous suffira d'entrer les paroles dans le logiciel et il se mettra à chanter la mélodie que vous avez composée. N'est-ce pas magnifique? Que vous aimiez le rock, la pop, le classique, le jazz, le blues, le disco, le reggea, la techno, le rap ou jouer du triangle dans votre salon, la seule limite posée ici est votre compétence musicale et votre imagination!

    Dans cet article, je vais parler de Vocaloids. Cependant, étant donné qu'il y a en tout 78 Vocaloids, je ne pourrais hélas pas parler de tout le monde. Merci donc de ne pas me jeter des pierres parce que je n'ai pas parlé de votre Vocaloid préféré. Prochainement, une section spéciale où chacun pourra ajouter ses chansons Vocaloid favorites sera créée.

    Les débuts de Vocaloid: la première génération

    Lorsque la majorité des gens parlent des Vocaloid, des Vocaloid japonais sont souvent mentionnés. Pourtant, il ne faut pas oublier que les premiers Vocaloid ne parlaient pas japonais mais étaient anglophones! Ils sont du nom de Leon, Lola et Miriam, sortis en été 2004. Ces produits, distribués par Zero-G, ont été retirés de la vente vers 2013 face au succès des autres Vocaloid. Il vous est donc désormais difficile de vous les procurer. Mais ne pleurez pas, même si le marché est dominé par les Vocaloid asiatiques, vous pourrez toujours en trouver certains qui parlent anglais!

    Exemple de chanson de Leon et Lola: les voix ne sont pas très humaines...

     

    Puis vinrent les Vocaloid japonais, du nom de MEIKO et KAITO, distribués par Crypton future media. A l'époque, Yamaha jugeait la popularité du soft  avec un critère de nombre de ventes sur l'année de mise en vente: 1000 ventes étaient nécessaires pour que le logiciel soit déclaré comme un succès. Alors que Meiko fut vendue à plus de 3000 exemplaires, ce ne fut pas le cas de son confrère Kaito qui n'a été vendu qu'à 500 exemplaires. Catastrophe me direz vous, pourtant, nous pouvons toujours voir de nombreuses vidéos de Kaito sur le net. Oui? Cela signifie donc qu'un tournant a changé le cours de choses, mais qu'est-ce donc? Allez, je vous le donne en mille, après Vocaloid 1, vous le sentez venir, il y a eu une deuxième génération qui a changé la donne... Mais regardons plutôt une petite vidéo de Meiko et Kaito pour nous mettre en bouche d'abord!

     La première chanson de Meiko et Kaito a été parue sous la forme d'un duo, avec la chanson Ano subarashii ai wo mou ichido

     

    La deuxième génération: la consécration

    Même après le succès de Meiko et Kaito, Vocaloid restait un logiciel obscur pour la majorité des gens. On ne peut parler de phénomène musical qu'après l'arrivée le 31 Août 2007 d'Hatsune Miku (初音ミク),  la première des protagonistes de la deuxième génération. 初 veut dire "premier" et  音 "son". En ce qui concerne le nom de ミク, un jeu de mot peut être fait la prononciation de 来 qui peut se dire "Rai" comme "Ku". Il y a donc un jeu de mots entre le mot 未来 (mirai = futur) et le nom de Miku. L'étymologie de ce nom est donc "Premier son du futur". Cette Miku a eu un succès énorme dès sa première année de parution, c'est génial...mais ce n'est pas tout: les duos entre Miku s'étant révélés très populaires, elle permit également d'augmenter les ventes de Kaito et ainsi d'éviter sa disparition! 

    Un des grands vecteurs de succès fut la publication de vidéos Vocaloid sur Nikoniko douga, qui permit à certains artistes de faire leur place dans le monde de la musique. C'est le cas notamment du groupe Supercell, groupe utilisant Miku dans ses titres. Voici une de leurs chansons les plus célèbres, elle vous donnera un aperçu des capacités de Miku. Un gros progrès, non? 

     

    Vidéo de Koi wa sensou, un des titres les plus célèbres de Supercell

     

    Peu après l'arrivée de Miku sont apparus les deux jumeaux Kagamine Rin et Len. L'étymologie de leur nom vient de 鏡 qui veut dire "miroir" et 音 qui veut dire "son", comme vous le savez déjà. En ce qui concerne leurs prénoms en revanche, nous sommes loin du jeu de mot de Kanji compliqué de tout à l'heure, cela vient tout simplement de "Right" et "Left", explique Asami Shimoda. Eh oui les japonais ne font pas que des choses compliquées. Les deux voix s'associant très bien ensemble, ils forment le duo Vocaloid le plus populaire. Voici un petit exemple pour vous donner un aperçu: 

    Exemple de duo entre Rin et Len: How to sekai seifuku

     

    Les Vocaloids  anglophones vous manquent, mais vous aimez les Vocaloids japonais? Alors vous allez être content! Car une Vocaloid bilingue a été créée quelques années après, en 2009. Elle se nomme Megurine Luka (巡音ルカ), dont l'étymologie est intéressante. 巡る veut dire "tourner autour", 音 je n'y reviens pas, vous savez. En ce qui concerne le prénom "Luka", les choses se complexifient: 流れる (nagareru) veut dire "s'écouler", mais 流 se prononce également "ru'". Pour le Ka, cela vient de 歌 (uta = chanson), qui se prononce également "ka". Au final, cela signifie "chanson tout autour du monde". C'est ici que vous pouvez voir que les on et kun yomi sont l'occasion de faire des nombreux jeux de mots! Luka pourra donc vous charmer avec sa belle voix, à la fois en japonais mais aussi en anglais. Elle possède ainsi le gros avantage d'être accessible à un public plus large. Pour ses performances, à vous d'en juger, pour moi elle n'a plus rien à prouver à personne:

    Luka apprend à ses amis à parler anglais. Courage Rin et Len! Rodu Rooraa! 

     

     

    Dans la série des Vocaloid bilingues, nous pouvons trouver également Gumi! Qu'a t-elle donc de si spécial? Alors que tous les Vocaloid que j'ai cité jusqu'à présent étaient plutôt spécialisés dans les chansons pop, Gumi est souvent utilisée pour les chansons rock. Eh oui les rockers, ne partez pas, vous avez trouvé votre Vocaloid! Une autre raison pour aimer Gumi? Ses chansons sont bien. Comment ça c'est un avis totalement personnel et sans fondement? Oui, et alors? Vous ne faites plus confiance aux bons vieux conseils de Samurai Neko? Voici une chanson pour vous en faire une idée:

    Vidéo MMD d'Ama no jaku, de Gumi

     

    Nous venons de parler des Vocaloid 2 qui ont été un succès sur toute la ligne, bravo à Yamaha! Qui dit succès dit... vous le sentez venir, tac tac tac, les Vocaloid 3!

     

    Vocaloid 3: Amélioration et exportation du concept

    Tout d'abord, ce qui est notable est l'amélioration des Vocaloid précédemment créés, par exemple l'addition d'une voicebank en anglais à Miku, ou l'amélioration des voix pour tous les Vocaloid. Si vous écoutez la différence entre une vidéo réalisée avec un Vocaloid 2 et un Vocaloid 3, la différence est frappante! Je me souviens avoir été frappé par Yuzuki Yukari dont la voix est très réaliste. D'ailleurs, je ne suis pas à une vidéo près, je vais vous la montrer, allez! (mes excuses pour ceux qui ont des ordinateurs qui rament, ou qui regardent l'article sur leur téléphone)

    Setsu getsuka : Yukari plus humaine qu'une humaine! (ou presque...)

    De nombreux Vocaloid sont apparus dans cette troisième vague. Ce sur quoi j'aimerais attirer votre attention est la langue parlée par chacun de ces Vocaloids. Si nous avons pu remarquer encore une fois de nombreux Vocaloid japonais à l'appel, nous avons pu écouter également pour la première fois des chansons en coréen, en chinois, en espagnol et même en français! Intéressant non?

    Nous allons maintenant nous éloigner du Japon pour aller voir un peu ce que les autres pays sont capables de faire avec des Vocaloid. Vous allez voir, c'est super. Alors ne perdons plus une minute et régalons nous:

    Run, SeeU: première Vocaloid coréenne créee par SBS Artech en 2011

     

     

    Quán yù tiānxià, Luo Tianyi: première Vocaloid chinoise créée par Bplats en 2012

     

     

     

    Otra vez me has sacado a bailar, Maika: première Vocaloid espagnole créée par Voctro Labs en 2013

     

     

    Dans mon monde, Alys: première Vocaloid française créée par Voxwave en 2014

     

    Vocaloid 4: Que nous réserve l'avenir?

    Les Vocaloid 4 commencent à sortir depuis le début de cette année. Cependant, au vu du faible de nombre de chansons encore réalisées, il est encore un peu tôt pour dégager des tendances. Toutefois, à l'heure actuelle, nous pouvons déjà noter la présence de nouvelles améliorations dans la voix pour certaines Vocaloid (Miku et Luka par exemple). Au niveau quantitatif, la génération Vocaloid 4 semble placée sous le signe des Vocaloid japonais et chinois. (je remarque au passage que le nombre de chansons pour les Vocaloid chinois est assez impressionnant à ce jour, contrairement aux autres). Je reviendrais vers vous pour vous tenir au courant des dernières news Vocaloid!

    J'espère que cet article vous aura plu. Comme je l'ai dit, parler de tous les Vocaloid est impossible au vu de leur nombre. Ce que je prévois de faire prochainement est de créer une plateforme où tout le monde pourra ajouter les vidéos qu'il aime, la traduction sera ajoutée, ainsi le blog pourra comporter une vidéothèque Vocaloid. 

    Des articles connexes seront également réalisés: l'utilisation du logiciel en lui même, le logiciel MMD,  les produits dérivés, les concerts, l'évolution de Vocaloid en France...etc

    N'hésitez pas à dire ce que vous pensez de Vocaloid, ce que vous aimez, le blog est avant tout un espace de partage. Si vous avez des questions, évidemment, je ne vais pas vous manger! Portez vous bien d'ici le prochain article!

     

    またね

    侍猫  

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique