• Les pronoms

    Au Japon, tout est une histoire de contexte, vous le comprendrez bien vite...

     

    Eh oui, je vous fais encore une fois de plus languir avant le tant attendu cours sur les particules, mais c'est pour la bonne cause: en effet, ce cours vous apprendra à faire des jolies phrases, je me suis alors dit qu'il pourrait être utile de vous présenter quels sont les différents types de pronoms et comment bien les utiliser. Ne nous mentons pas, nous risquons de rencontrer assez souvent (bien que beaucoup moins qu'en français) ce type de mots. Leur utilisation est cependant beaucoup plus difficile qu'en français en raison des degrés de politesse notamment. Alors êtes vous prêts pour l'embarquement? 

     

    Les pronoms personnels: 

    Souvent l'une des premières chose que l'on apprend pour de nombreuses langues, j'ai volontairement omis de vous en faire part immédiatement dans mes cours pour que vous commenciez à acquérir la logique du japonais. En effet, alors qu'en français la phrase minimale se présente sous la forme Sujet + Verbe (hormis à l'impératif), en japonais la forme Verbe seul a un sens. 

    Exemple: Je mange => 食べます

    Avez vous vu? Le sujet est parti au lavage! Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas un oubli mais tout simplement une omission. Dans la plupart des cas, les japonais chercheront à omettre le sujet (voire le complément) s'ils sont évident avec le contexte. Bien sûr, dès que le doute s'installe, le sujet et le complément sont mentionnés comme en français. Mais n'oubliez pas cette règle: si le contexte rend la chose évidente, débarrassez vous du maximum de détails "inutiles" de votre phrase. 

    Selon la nature de la question que vous posera votre interlocuteur, vous ferez le choix d'omettre la partie de votre phrase n'apportant aucune information.

    Exemple:

    パン食べましたか? (As tu mangé du pain). Voyez ici que le pronom personnel est déjà omis car c'est à VOUS qu'on pose la question. 

    En réponse, il n'y a aucun intérêt de vous mentionner en sujet étant donné que c'est à vous et à vous seul que l'on pose la question. Il est également inutile de mentionner le pain dans la réponse, il est déjà mentionné dans la question. Nous nous contenterons donc d'un simple: はい、食べました . Ici seul le verbe manger au passé est mentionné, mais nous traduirons conventionnellement en français par "Oui, j'en ai mangé". Le sujet est souvent omis en japonais, ce sera à vous de le deviner. Mais ne paniquez pas, c'est généralement facile. 

    Si je vous donne en revanche:  誰がパン食べました?(Qui a mangé le pain?)

    Il est toujours aussi inutile de mentionner le pain dans la réponse. En revanche, vous vous en doutez bien, le locuteur attend de vous que vous lui donniez une réponse! Le sujet est donc indispensable. Ici, un simple 隆文です (C'est Takafumi) suffira. 

    Avez vous compris la logique des choses? Nous allons maintenant voir ces pronoms personnels. La particularité des pronoms personnels japonais est qu'ils varient non seulement avec la personne, mais aussi avec le sexe et le degré de politesse utilisé. Mais avant d'entamer cette partie, autant vous familiariser avec deux règles fondamentales:

    • La meilleure façon de parler de soi-même, c'est de ne pas parler de soi-même. On oubliera alors de dire l'équivalent de "Je" à chaque phrase, qui vous ferait passer pour un être prétentieux imbu de sa personne. N'oubliez jamais ce vieux proverbe japonais "Le clou qui sort appelle le marteau". Alors que notre culture occidentale nous dicte voire nous impose de nous démarquer toujours plus et de nous mettre en valeur, au Japon la tendance est inverse: la bonne attitude est de ne pas se faire remarquer et s'intégrer au groupe, voire de se démarquer à plusieurs. Mais le culte du self made man, bien peu pour eux. Même si cette tendance est évidemment beaucoup moins forte qu'il y a quelques siècles, la différence entre nos deux attitudes reste importante. Il en est de même lorsque l'on parle de choses que l'on sait faire. On ne dit pas "je suis bon", mais "je ne suis pas mauvais". Et encore, lorsque vous n'êtes "pas mauvais" en français au Japon, vous avez un niveau C1. Alors faites attention à ce que vous dites...
    • La meilleure façon de parler des autres, c'est de les appeler par leur nom de famille. Une question vient alors sans doute à vous: "Je croise quelqu'un dans la rue, comment m'adresser à cette personne?!?". La réponse est donc simple, vous pouvez soit vous adresser par son titre (ex: 先生 sensei pour les enseignants et médecins; お巡りさん o mawari san pour les policiers...) ou ne rien dire du tout. C'est la meilleure façon de ne pas faire d'impair. L'utilisation de pronoms personnels, même de degré poli, est généralement vu comme une insistance trop forte sur la personne, une connotation accusatrice s'installe. Alors il vaut mieux les éviter...

    Cela vous paraîtra sans doute difficile au départ, mais c'est tout à fait normal. Le déclic viendra avec le temps, surtout si vous avez la chance de converser avec une personne venant du pays. Vous serez surpris de voir à quel point peuvent être omis les sujets!

    Nous pouvons maintenant aborder les pronoms personnels en toute sérénité:

    • 1 ère personne du singulier:

    私 (watashi): Forme polie et mixte 

    私 (watakushi): Forme très polie (hommes d'affaires par exemple)

    儂 (washi): Utilisé par les personnes agées. Comprend une connotation de supériorité sociale par rapport aux autres. (la sagesse des vieillards, tout ça...)

    僕 (boku): Forme courante, masculine

    俺 (ore): Forme familière, agressive

    おら (ora): Forme paysanne, utilisée plutôt en campagne

    あたし (atashi): Forme féminine, courante (un peu enfantine)

    あたくし (atakushi): Forme féminine, polie

    あたい (atai): Forme féminine ancienne (obsolète)

    内 (uchi): Forme utilisée pour parler de sa maison, de "chez soi"

    朕 (chin): Forme utilisée par les monarques pour s'exprimer

    拙者 (shessha): Forme utilisée par les Samouraïs

    余 (yo): Forme utilisée par les chefs d'armée

    Vous l'aurez compris, je pense que vous ne parlerez qu'avec 私... Petite anecdote amusante sur la politesse et le japonais: les japonaises sont réputées pour parler plus poliment que les japonais. Elles sont également socialement contraintes à parler plus poliment: une japonaise qui ne parle pas poliment se verra recevoir le quolibet: "tu parles comme un mec", ce qui n'est pas très sexy.

    Vous remarquerez également que les pronoms polis utilisés dans la vie courante ne se rencontre jamais dans les mangas: l'inverse est tout aussi vrai. Apprendre le japonais avec les manga n'est donc pas forcément l'idée du siècle.

     

    • 2e personne du singulier:

    あなた (anata): Forme standard plaçant une certaine distance avec le locuteur. A utiliser avec mégarde, les personnes pouvant se sentir "prise de haut"

    あんた (anta): Forme clairement impolie

    君 (kimi): Forme standard plaçant une certaine proximité avec le locuteur. A utiliser avec mégarde, les personnes pouvant se sentir agressées par la familiarité (n'utiliser qu'avec les amis proches)

    お前 (omae): Forme agressive, accusatrice

    お宅 (otaku): Ce terme peut revêtir deux aspects: 

    _ forme polie utilisée entre personnes provenant de deux entreprises différentes qui sont partenaires

    _ forme moqueuse utilisée pour désigner des geeks/nerds/fans incapables de se se rapporter à la réalité, de nationalité japonaise. Alors que le terme geek/nerd n'a pas de connotation proprement négative en Europe et aux Etats-Unis (ces termes désignant des personnes passionnées par un sujet), le terme est fortement négatif car il désigne des personnes vivant dans leur monde incapables de se confronter à la réalité (la définition n'est pas de moi, ne me jetez pas des pierres).

    Ce terme n'est pas à confondre avec les Hikkikomori, qui sont des personnes réagissant à la difficulté d'accomplir ses objectifs dans la société en s'isolant dans leur chambre en refusant tout contact avec l'extérieur et même avec leurs propres parents. Ils ne sortent que pour satisfaire leurs besoins vitaux. 

    Il ne faut pas confondre avec les Wapanese, terme désignant des étrangers (blancs) obsédés par le Japon et rejetant leur pays natal. Il est important de noter que ces personnes n'ont généralement jamais posé un pied au japon, ne savent parler que quelques vagues expressions de japonais et pratiquent souvent des arts martiaux. Certains vont même jusqu'à s'habiller continuellement en cosplay, et ce même si leur personnage préféré est de sexe différent. Il est force de noter que ces personnes sont encore plus persécutées par les japonais que les ressortissants de leur propre pays! Néanmoins, de nombreuses personnes en France ne savent guère distinguer les Wapanese. Si vous pas d'argent pour le billet, il vous reste les cours de Samurai Neko: si quelqu'un vous traite de Wapanese, claquez-lui des compteurs!

    Nous ne sommes pas les seules victimes de ce phénomène, il existe également des japonais fans de l'occident, que l'on appelle Westaboos. 

    http://i.imgur.com/hyNik.jpg

    Un Wapanese et un Westaboo

     

    Après cette grosse déviation, revenons aux pronoms:

     

    • 3e personne du singulier:

    Le pronom formel généralement utilisé est:

    彼 (kare): masculin

    彼女 (kanojo): féminin 

    Ces 3 expressions sont des expressions polies que vous pouvez utiliser dans la vie de tous les jours:

    この方 (kono kata): Terme utilisé pour désigner une personne proche de soi-même

    その方 (sono kata): Terme utilisé pour désigner une personne proche de celui à qui l'on parle

    あの方 (ano kata): Terme utilisé pour désigner une personne éloignée des 2 personnes

     

     Les deux expressions qui vont venir en revanche sont à utiliser dans un contexte intime uniquement: 

    こいつ (koitsu): Terme utilisé pour désigner une personne proche de soi-même

    そいつ (soitsu): Terme utilisé pour désigner une personne proche de celui à qui l'on parle

    • 1ère  personne du pluriel:

    Généralement, pour créer le pluriel d'une chose en japonais, on ajoute le suffixe -tachi (達). Pour la première personne du pluriel, cela donne 私たち (watashitachi). Cela peut bien sûr s'appliquer aux autres pronoms (bokutachi, oretachi...).

    • 2e personne du pluriel:

    Ici, même chose. On retombe donc sur le courant あなたたち (anatatachi). Mais comme pour la 1ère personne du pluriel, nous avons aussi kimitachi,...etc. Cependant, la forme la plus polie est あなた方. 

    • 3e personne du pluriel:

    彼達 (karetachi): Forme masculine polie

    彼女達 (kanojotachi): Forme féminine polie

    彼ら (karera): Forme masculine familière

    彼女ら (kanojora): Forme féminine familière

    Voilà pour les pronoms personnels... Cela fait déjà beaucoup de choses à dire! Passons maintenant aux pronoms possessifs.

     

    Pronoms possessifs:

    La formation de pronoms possessifs en japonais est très simple. Il suffit d'ajouter la particule の au pronom, et il devient ainsi un pronom possessif. Cela fonctionne avec tous les pronoms personnels. 

    Exemple:

    車です。= C'est ma voiture

    です。= C'est le mien/la mienne

     

    Pronoms et adjectifs démonstratifs:

    Les pronoms démonstratifs suivent une logique de placement. Elle sera illustrée sous forme d'images.

    • Désigner un lieu:

    Japanese demonstrative pronouns

    ここ (koko): désigne un lieu proche de vous

    そこ(soko): désigne un lieu proche de votre interlocuteur

    あそこ (asoko): désigne un lieu à la fois loin de vous et de votre interlocuteur.

    Pronom interrogatif associé: どこ

    Pour désigner un lieu de manière plus polie, il est possible d'utiliser こちら、そちら、あちら et leur pronom interrogatif associé どちら.

     

    Pronoms démonstratifs de lieu

    • Désigner un objet:

    これ (kore): désigne un lieu proche de vous

    それ (sore): désigne un lieu proche de votre interlocuteur

    あそれ (asore): désigne un lieu à la fois loin de vous et de votre interlocuteur.

    Pronom interrogatif associé: どれ (dore)

     

    Japanese demonstrative pronouns

     

    Pronoms démonstratifs d'objet

     

    • Désigner une personne ou un objet:

    Si vous avez suivi le cours depuis le début, vous devez vous dire que cela revient au même que de parler de quelqu'un à la troisième personne du singulier. Non? Ca ne vous paraît pas logique? Alors je vous injecte une petite piqûre de rappel:

    この方 (kono kata): Terme utilisé pour désigner une personne proche de soi-même

    その方 (sono kata): Terme utilisé pour désigner une personne proche de celui à qui l'on parle

    あの方 (ano kata): Terme utilisé pour désigner une personne éloignée des 2 personnes

    Pronom interrogatifs associés: どの方 (dono kata), 誰 (dare, qui est moins poli)

    Vous avez vu dans le titre que ce type de pronom pouvait également être utilisé pour les objets. Et là vous allez me dire "mais, on l'a déjà fait au-dessus!". Pas de panique, il existe une différence fondamentale entre les deux. Alors que celui que nous avons vu peut se traduire par "c'est où?"/"c'est là!", il est possible ici de former des adjectifs démonstratifs en l'associant à un nom qui permettront de désigner des objets avec précision.

     

    Japanese demonstrative adjectives

    Formation d'un adjectif démonstratif

    Exemple:

    このかばん (kono kaban): Ce sac à côté de moi

    そのかばん (sono kaban): Ce sac à côté de toi

    あのかばん (ano kaban): Ce sac loin (loin de nous deux)

     

    • Désigner une manière, un type de choses:

    C'est la partie la plus subtile sur les pronoms. En effet, alors que les autres pronoms ont un sens univoque, les pronoms de manière s'emploient également dans des expressions qui peuvent nous échapper au premier abord. Mais commençons d'abord par les choses simples:

    こんな (konna): à ma manière, de mon type

    そんな (sonna): à ta manière, de ton type

    あんな (anna): d'une manière différente de nous deux, d'un type différent de nous deux

    Pronom interrogatifs associés: どんな (donna)

    Pour cette partie, voici des exemples pour vous aider à comprendre:

     

    どんな歌が好きですか : Quel type de chansons aimes-tu?

    Ici どんな a le sens de "quel type"

    どんなにしますか?: Comment (de quelle manière) le faire?

    Ici どんな nous renseigne sur la manière de faire les choses.

     

    Passons maintenant aux expressions. Imaginez que vous devez aller à la gare de Tôkyô mais vous êtes en retard, vous demandez votre chemin à quelqu'un combien de temps cela prend... Et la personne vous répond: 

    そんなにありません!

    Mais qu'est ce que ça peut bien vouloir dire? Si l'on prend la phrase mot pour mot, elle ne veut en effet rien dire... Cette expression veut dire "C'est moins loin que vous le pensez". C'est l'idée qui est retranscrite par そんな.

     

    Voilà, je pense vous avoir dit tout ce qu'il y avait à savoir sur les pronoms en japonais. Je ne pensais pas dire tant de chose dans cet article, mais vous commencez à savoir qu'avec moi même lorsqu'il n'y en a plus, il y en a encore. J'espère que vous aurez appris pas mal de choses sur les pronoms aujourd'hui, en tout cas si vous avez des questions sur le contenu de l'article, n'hésitez pas à vous manifester dans les commentaires, comme d'habitude. Je ne mange personne! Voici en bonus un petit exercice qui vous permettra de vous familiariser avec les pronoms. 

     

    Exercice: Répondre aux questions en vous servant du texte entre parenthèses

    その方は誰ですか? (rep: C'est Thomas)

    サイトさんはどこに行きましたか? (rep: Il est parti faire des courses)

    先生の車はどのですか? (rep: C'est la blanche)

    あのかばんはタケオさんのですか? (rep: Non, c'est celui d'Izumi)

    どんな漫画が好きですか? (rep: libre!)

    すみません、東京の病院はどこですか? (rep: Il est en face de la gare grande et agitée. C'est moins loin que vous le pensez!)

    Aide: (car je ne suis pas inhumain!)

     行く (iku): Aller

    買い物に行く (kaimono ni iku): Aller faire des courses

    漫画 : Manga

    東京 : Tôkyô

    好く (suku): Aimer 

    病院 (byouin): Hôpital

    駅 (eki): Gare

    Le reste, vous êtes censés l'avoir vu dans les cours précédents. Si vous avez un trou, retournez y jeter un oeil!

     

    Cet article s'achève ici... J'espère que vous n'aurez pas trop de mal à faire l'exercice. Certes la dernière question est un peu plus relevée mais c'est pour votre bien, si je ne vous donnais que des choses faciles vous finiriez par vous ennuyer! Que dire de plus? Continuez à vous amuser sur le blog et surtout, d'ici la prochaine fois, portez vous bien! Le prochain article portera vraiment sur les particules, je vous en fais la promesse!

     

    またね

    侍猫

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Janvier à 22:23

    Bonsoir, je tente le coup pour l’exercice même si je ne pense pas avoir une seul phrase de totalement correct (sachant que pour la dernière phrase je sèche).

    1) この方はトマスさんです

    2) あの方買い物に行きました

    3) 白です

    4) いいえ, エズミさんのあのかばんはです

    5) こんな漫画の暇好きます

    6)

    Pour la dernière phrase après 1 heure 30 de recherche je laisse tomber (aussi je ne sais pas comment écrire « agitée » ;) ).

    Aussi puisque c’est la 1ère fois que je commente sur ce blog, je tenais à dire que je l'adore vraiment c'est un plaisir de découvrir la langue japonaise ici, et aussi que les cours sont vraiment bien fait et simple à comprendre :D. GG

      • Samedi 7 Janvier à 21:07

        Merci d'avoir pris beaucoup de temps pour faire l'exercice, je vais essayer de te donner les réponses les plus complètes possibles.

        1) この方はトマスさんです

        Dans cette phrase, la personne demande "qui est cette personne?" (sous entendu à côté de toi, étant donné le その). Ta réponse est grammaticalement correcte même si ce genre de choses ne se dirait jamais en japonais. Je te renvoie ici au principe de la suppression du sujet. Une des règles d'or en japonais est que l'on cherchera à supprimer le sujet si celui-ci est évident dans la phrase. Ici, on demande qui est la personne à côté de toi. Il 'y a donc pas beaucoup de place pour l’ambiguïté.

        Ici, un simple トマスさんです aurait suffi.

        2) あの方買い物に行きました

        Première erreur: oubli de la particule は. Mais je pense que c'est une faute de de frappe. あの方...

        Même chose ici, nous parlons de Saito, la réponse porte évidemment sur lui.  Il n'y a donc pas nécessité de mettre de pronom. Le fait de dire 買い物に行きました aurait suffi. 

        3) 白です

        Ici la question est: "quelle est la voiture du professeur?". Ta réponse est donc incorrecte. Je vais t'expliquer les différences entre différentes structures.

        Dans ta phrase, 白です, tu as répondu "C'est blanc" (dans le sens "la couleur blanche"), ce qui n'a pas de sens au regard de la question.

        Si tu aurais dit 白いです, tu aurais répondu "C'est blanc aussi. Même si on utilise ici un adjectif mais cela ne nous aide pas non plus beaucoup sur la réponse.

        Pour bien répondre à la question, il faut utiliser un possessif, et donc la particule の. Pour répondre "C'est la blanche", il faut dire 白いのです.

        4) いいえ, エズミさんのあのかばんはです

        Plusieurs erreurs sont remarquables ici. D'abord le i en katakana est イ et non pas エ, même si le e ressemble beaucoup à un i en français, attention au faux amis ^^

        Je pense que tu as un réel problème au niveau des pronoms en japonais. Si les pronoms sont très souvent utilisés dans les questions, leur utilisation est très rare voire quasi inexistante dans les phrases affirmatives. Pourquoi donc? Tout simplement car lorsque l'on pose une question, le contexte est introduit, donc nous nous devons d'être le plus précis possible, alors que lorsque l'on répond, le contexte est déjà posé, et l'usage de pronom s'avère inutile. Attention, cela ne veut pas dire que l'usage des pronoms est systématique dans les questions: si le contexte est déjà posé et que l'on repose une question derrière, il n'est pas nécessaire de mettre de pronoms. 

        Je n'ai d'ailleurs pas compris pourquoi tu as mis une particule はjuste avant le verbe です. La particule は est la particule de thème et indique le thème de la phrase. Elle se situe donc généralement derrière le sujet. Si dans cette phrase le terme "いずみさんのかばん" est le thème de la phrase, il n'y a pas d'intérêt à mettre la particule はs'il n'y a rien après cette proposition. Si nous aurions voulu préciser des choses sur la nature du sac d'izumi, en disant par exemple qu'il est rouge, nous aurions dit: "いずみさんのかばんは赤いです".

        La réponse ici est donc: いいえ、いずみさんのかばんです。

        5) こんな漫画の暇好きます

        Ici c'est un problème de compréhension de la question ^^'. La question posée était "Quel(s) manga(s) aimes tu?", et j'attendais donc une réponse libre de ta part. Ici tu as répondu: "de cette manière le manga est trop libre", ce qui n'a pas vraiment de sens.

        La réponse attendue était: [nom du manga]が好きです

        6)

        Je t'avouerais que cette question était beaucoup plus difficile que les autres. Je vais te guider pour que tu puisses comprendre :

        Pour dire "en face de ...", on utilise l'expression: "...の前に" , qui littéralement veut dire "devant ..." mais qui est aussi employée pour dire "en face".

        Comme tu as déjà lu le cours sur les adjectifs, tu dois savoir que pour faire une association d'adjectifs on remplace いpar くて pour les adjectifs en i, et on remplace  な par で pour les adjectifs en na.

        Pour dire "c'est moins loin que vous le pensez", on utilise la structure avec そんなに

        Si je mets le tout ensemble, cela donne: 大きくて賑(にぎ)やかな駅(えき)の前にあります。そんなに遠(とお)くではありません!

         

        J'espère que la correction de l'exercice t'aura aidé! N'hésite pas à me reposer des questions si quelque chose n'est pas clair, que ce soit sur ce cours ou un autre. Je suis là pour ça!

        Merci beaucoup ddod, cela me fait très plaisir! Je suis ravi que mes cours et le blog en général te plaisent. Continues à passer du bon temps ici et n'hésite pas à poster lorsque tu as une question ou une remarque ;)

    2
    Dimanche 8 Janvier à 19:00

    Tout d’abord, je voulais te remercier de m’avoir donné une correction aussi précise, ça m’aide vraiment à mieux comprendre le cours.

    Ensuite je pense que mon principal problème dans l’exercice vient du fait que, tout fier d’avoir appris des pronoms je voulais absolument les replacer quitte à oublier que les japonais n’aiment pas les phrases lourdes. J’espère retenir la leçon maintenant.

    Et pour la question 5 j’avoue m’être longtemps demandé s’il existé des mangas libres ^^’.

    Sinon j’aurais une question concernant la dernière question, pourquoi dire « そんなに遠 (とお) くではありません » et pas « そんなにありません » comme vu dans le cours ?

      • Dimanche 8 Janvier à 21:30

        De rien! C'est normal!

        Tu es loin d'être le seul à faire ce type d'erreur. Les français sont habitués à utiliser des pronoms pour tout et n'importe quoi, il est donc assez perturbant au départ d'avoir une langue où ils ne sont quasiment jamais utilisés... Mais le truc viendra petit à petit. Moi même au départ je laissais les pronoms personnels je me souviens ^^

        En fait, そんなに+Négatif signifie "ce n'est pas si...". Dans le cadre de mon cours, nous étions en pleine conversation, avec une personne qui répond à l'oral: "そんなにありません" en tant que réponse à une personne lui ayant donné déjà une information. Je m'explique.

        A: 東京の駅に行きます。遠くですよね

        B: そんなにありません

        Cela peut se traduire par "pas vraiment"

        Dans le cadre de l'exercice, aucune information quantifiable n'a été donnée. Il faut donc utiliser la structure en そんなに+négatif. Ici c'est l'adjectif "loin" (遠く) qui est conjugué. Est-ce que c'est plus clair pour toi maintenant? Voici d'autres exemples:

        そんなに人を会っていません : Je ne rencontre pas tant de gens que ça

        時間がそんなにありません : Je n'ai pas vraiment beaucoup de temps

        La traduction de そんなに varie beaucoup en fonction du contexte, mais j'espère que tu as saisi l'idée générale.

         

      • Lundi 9 Janvier à 18:30

        D'accord, merci je pense avoir compris l'idée général :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :