• Les Kanji (partie 1: Histoire)

    Vous voici à l'aboutissement de votre initiation sur les systèmes d'écriture utilisés dans la langue japonaise. Nous avons vu dans les leçons précédentes les Hiragana  et les Katakana. Nous allons à présent nous tourner vers le système d'écriture le plus difficile, les Kanji. Avant toute chose, intéressons nous à l'étymologie de ce mot qui en dit long sur leur origine... Kanji, s'écrit 漢字. Le caractère 漢 (kan) fait référence à l'ethnie chinoise des Han, tandis que le caractère 字 (ji) signifie "caractère", tout simplement. Il faut donc comprendre que les Kanji sont des caractères utilisés en Chine avant d'êtres importés au Japon. Cela nous amène donc à une petite clarification historique avant d'entrer dans les détails techniques!

    L'apparition des Kanji remonte à des temps ancestraux, ainsi l'explication de leur origine tient plus de la théorie que d'un fait 100% vérifiable. Vous devrez vous en contenter! 

     

    Afficher l'image d'origine

     La naissance des Kanji remonte à des temps immémoriaux. Il est estimé que leur apparition date de -2000 avant JC (dynastie Shang), en Chine. A l'époque, les chinois se posaient de nombreuses questions sur le paradis, et brûlaient des carapaces de tortues ou des ossements d'animaux pour faire appel à leurs divinités. Lors de leur combustion, des craquelures apparaissaient, suscitant alors la curiosité des contemporains. Elles étaient vues comme un message divin. En analysant les craquelures, ils associèrent un sens à chacune de ces formes. Avec un peu, je dirais même beaucoup d'imagination, ils réussirent à rapprocher les formes des craquelures à des objets de la vie réelle. Une période assez difficile pour les tortues donc... observons ainsi une minute de silence en leur mémoire.

       

    Une coquille de tortue avec des inscriptions
    en ossécaille                        

    Un peu plus tard, les scribes eurent l'idée de réaliser un inventaire de toutes les craquelures observées. Dans leur idée, apprendre ces craquelures leur permettrait de renvoyer une réponse aux divinités. Cette écriture se nomme l'écriture ossécaille. De nombreux échantillons de carapaces de tortues avec des inscriptions en ossécaille ont été retrouvés en Chine, ce qui va dans le sens de cette théorie. A partir de cette base, l'écriture évolua au cours du temps pour se rapprocher des Kanji actuels.

    Une autre légende raconte que c'est Cang Jie, personnage mythologique possédant 4 yeux et des pupilles doubles, qui aurait inventé les Kanji après avoir rencontré un phoenix. La légende raconte qu'il prit le temps d'associer un caractère à chaque chose existante. (voilà quelqu'un qui ne comptait pas ses heures!). A vous de choisir la théorie qui vous semble la plus plausible.

    history kanji evolution

    De la gauche vers la droite: évolution de l'écriture des Kanji en Chine. (L'écriture ossécaille correspond à la première colonne: "Tortoiseshell writing")

    La transition de la dynastie Shang (-1570 à -1045) à la dynastie Zhou (-1045 à -246) marqua la fin de l'écriture ossécaille et le début des Kanji à proprement parler. Ils trouvèrent ce système d'écriture et s'en inspirèrent. Toutefois, les scribes ne prirent jamais réellement le temps d'apprendre les originaux, et commencèrent à écrire des nouveaux caractères lorsqu'ils n'avaient pas trouvé le caractère équivalent. Chacun de ces "oublis" aboutit alors à la formation de Kanji (la différence entre les écritures ossécaille et l'écriture Kanji est quand même frappante!). Toutefois, étant donné qu'il existait à l'époque plusieurs royaumes en Chine, chaque royaume écrivait à sa manière, ce qui n'était pas vraiment pratique pour la communication!

    Puis vint la dynastie des Qin (-221 à -206),qui aboutit à l'unification de la Chine en un un seul royaume. Et là, vous le sentez venir, il en fut de même pour l'écriture. Le premier ministre de l'époque, Li Su, créa une liste de 3300 Kanji que tout le monde devait savoir pour lire et écrire correctement le chinois. Mais ce système a évolué: les chinois utilisent désormais 5000 Kanji usuels contre "seulement" 3000 pour les japonais. 

    L'arrivée de l'écriture Kanji au japon est hélas un peu obscure! Une lettre venue de la péninsule coréenne arriva au Ve siècle à la cour de l'empereur Ôjin, écrite en Kanji. L'apparition des Kanji dans la langue est donc estimée à cette époque.

    Une sacrée histoire, non?

     

    Recentrons nous maintenant sur le Japon. Il a été dit plus haut que la langue Japonaise comptait 3000 Kanji lors de l'arrivée de ce système d'écriture. Mais plusieurs réformes ont été réalisées dans l'histoire du Japon, visant à simplifier la langue:

    _ En 1922, une liste de 1962 Kanji d'usage (Jôyô Kanji) est établie, mais non appliquée en raison du grand séisme du Kantô en 1923.

    _ En 1942, une nouvelle tentative de réduction des jôyô Kanji eut lieu,cette fois-ci au nombre de 2528. Elle fut malheureusement un échec, le Japon de l'époque s'étant lancé dans la seconde guerre mondiale. 

    _ En 1946, une nouvelle tentative qui fut cette fois ci un succès. 1850 Kanji sont dans cette liste. Cette réforme a été réalisée pour lutter contre l'illettrisme (même si des études ont montré qu'il n'était que de 2% à l'époque).

    _ En 2010, passage à 2136 jôyô Kanji. La raison imputable à ces rajouts est le mécontentement de la population suite à la suppression de Kanji présents dans les prénoms. Au départ, une liste séparée a été créée pour les prénoms. 

    Vous n'avez donc QUE 2136 Kanji à apprendre pour lire et écrire parfaitement le japonais! Enfin ne vous précipitez pas. Contrairement aux Hiragana et aux Katakana, leur apprentissage ne se fait pas en un jour... Vous les apprendrez au fur et à mesure, en découvrant de nouveaux mots. 

    Allez, il ne faut pas désespérer!  Si un enfant peut le faire...

     

    Cette première partie a traité de l'histoire des Kanji de leur origine jusqu'à nos jours. Mais le cours est loin d'être fini! Le prochain cours sur les Kanji vous donnera toutes les clés pour les apprendre correctement et les écrire. Libre à vous de revoir vos Hiragana et Katakana pendant ce temps, car nous y ferons référence dans la leçon qui suit. Allez, courage, vous avez déjà accompli un beau bout de chemin! 

    またね

    侍猫

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Mars 2016 à 20:06

    Bonjour!

    Je viens de faire le tour de votre blog et je l'ai trouvé très intéressant. En effet, lorsque l'on fait du japonais, on nous donne généralement les différents syllabaires/ kanjis à apprendre mais sans nous expliquer réellement d'où ils viennent, ect... Ce que vous avez très bien expliqué dans vos articles!

     

      • Samedi 5 Mars 2016 à 18:56

        Bonjour Ryuu-chan, ravi que ce blog vous plaise! 

        C'est vrai! Souvent les gens qui apprennent le japonais se demandent "pourquoi les Kanji?". En effet, ce sont des caractères qui ne sont pas là pour rendre la langue plus facile... Au delà de la simple faiblesse du système de Kana face à la redondance de certains mots en japonais  (que j'aborderai dans mon prochain article sur les Kanji), derrière tous ces kanji, il y a une histoire. Et même si les circonstances sont parfois un peu floues, ça n'en reste pas moins intéressant. 

        Une fois l'écriture terminée, nous aborderons les premiers principes de grammaire. Il sera plus difficile d'intégrer des références historiques directes, mais pas d'inquiétude, les références culturelles resteront! 

        Pour moi pas d'apprentissage de langue sans s'intéresser de près à la culture du pays ^^ 

         

    2
    Mercredi 30 Mars 2016 à 15:29

    J'adore ton blog !! :D

    Il est vraiment très expressif et developpé. :)

    Je fais un peu de japonais à mon collège, cette année, donc je pense que ce blog va bien m'aider. 'w'

    Je te félicite pour le travail que tu fournis et je te souhaite une bonne continuation sur ce beau blog.

    Bye ! :D

    La pt'ite Miss'.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mercredi 30 Mars 2016 à 17:25

    Bonjour miss44mangaka, 

    Merci pour tes compliments! Je suis ravi que mon blog te plaise autant ! 

    Oh d'accord, c'est bien sympa de faire du japonais dès le collège. Tu l'as donc pris en LV2 ou alors tu l'as pris en LV3? Dans les établissements où j'ai été je n'ai jamais eu l'occasion de faire du japonais. J'ai commencé en autodidacte avec assimil, puis j'ai pris des cours en dehors de l'école dans une association. Et puis bien sûr, pas mal de pratique avec les correspondants ^^ 

    J'espère que ce blog t'aidera pour apprendre le japonais tout en éveillant ta curiosité sur la culture japonaise ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :