• Colorful (カラフル)

    Afficher l'image d'origine

    Affiche du film

     

    Nom: Colorful

    Réalisateur: Keiichi Hara

    Durée: 127 minutes

    Genre: Fantastique (drame)


    Synopsis: Au tout début, nous assistons à l'arrivée d'un mystérieux personnage dans une gare où les voyageurs sont tous habillés de la même façon et se comportent tous tels des zombies, se dirigeant tranquillement, sans broncher, vers le のりば (quai d'embarquement). Notre fameux personnage était d'ailleurs en train de s'y diriger lui-même quand un petit homme aux cheveux blancs l'en empêcha. Il lui explique alors qu'il est un envoyé du "grand patron" (qui n'est autre que Bouddha) pour lui offrir une deuxième chance. Par deuxième chance, il entend de lui donner la possibilité de vivre une nouvelle vie et de ne pas s'écarter du cycle de réincarnations. En entendant cela, notre personnage mystère rebrousse chemin et lui répond alors qu'il n'est pas intéressé et que la vie n'en vaut pas la peine. Bien sûr, l'émissaire, du nom de Purapura, n'est pas vraiment du genre à se laisser faire: après avoir essayé de le convaincre en lui parlant, le jeta dans une machine qui l'emmena vers une nouvelle vie. 

    Il se réveilla alors dans un hôpital, où il fut accueilli par une famille en liesse de voir leur fils ayant survécu à son suicide et par des médecins encore abasourdis par un tel miracle. N'ayant aucune idée de ce à quoi il ressemble ni même de son propre nom, c'est ce cher Purapura qui s'occupe alors de lui donner quelques brèves informations sur les noms des membres de sa famille ainsi que sur le sien. Il lui explique que l'âme de la personne habitant encore il y a quelques minutes ce corps, du nom de Makoto Kobayashi, s'en est allée et qu'il est maintenant maître de sa destinée.

    Les premiers jours de sa nouvelle vie se déroulent plutôt bien: ses nouveaux parents sont très attentionnés, son frère prend du temps sur ses révisions du concours de médecine pour manger avec le reste de la famille... il se demande quelle raison a bien pu pousser ce Makoto au suicide! Toutefois, ces joyeux instants furent assez éphémères... il découvrit assez vite que Makoto était un cancre n'ayant aucun ami à l'école, et qui avait pour seule passion le dessin et la peinture. Mais était-ce là encore suffisant pour pousser un homme au suicide? Notre mystérieux personnage n'était pas convaincu. Il s'enquit donc des circonstances de sa mort à Purapura. D'abord réticent à lui donner des informations, celui-ci lui révélera quelques informations qui bouleverseront notre héros.

    Quelle terrible vérité est liée à la mort de Makoto? Notre héros parviendra t'il a améliorer la vie de Makoto? Réussira t'il à expier ses fautes? Les réponses se trouveront dans la suite du film!

     

    Les points forts:

    _ Des personnages principaux attachants

    _ Des retournements de situation

    _ Une histoire poignante

    _ L'identité du héros et la nature de son péché gardés jusqu'à la fin!

     

    Les points faibles: 

    Peu de points faibles me viennent en tête. Cependant, il va de soi qu'étant donné que le thème principal du film est le suicide, cela ne convient pas à tous les publics. Certaines scènes sont dures, mais c'est hélas la dure réalité du monde.

     

    A ne pas manquer si... 

    _ Vous aimez les drames, les émotions fortes

    _ Vous aimez les films posant une réflexion à la fin

     

    Passez votre chemin si...

    _  Les thèmes de la mort et du suicide vous rebute totalement

    _ Vous n'aimez pas les drames 

     

    Avis personnel: 

    J'ai particulièrement apprécié l'optique sur le suicide donnée par ce film. Alors que c'est quelque chose qui peut paraître assez lointain et impensable pour beaucoup de monde, on voit ici que c'est plutôt une accumulation de choses où à un moment une goutte d'eau fait déborder le vase et fait tout basculer. Au delà du thème suicide, c'est aussi un visu sur le harcèlement scolaire qui reste encore fortement persistant de nos jours, au Japon comme en France, surtout durant l'adolescence. Malgré la multitude de thèmes noirs qui constituent le film, c'est tout de même une brise d'optimisme qui parcourt cette œuvre, incarnée par notre mystérieux personnage qui se repentit. Bien sûr, l'optimisme est présenté ici sans un seul soupçon de mièvrerie. Car oui, il est catapulté dans le corps de quelqu'un qu'il ne connaît pas à priori et qui est bien différent de lui. Il lui faudra bien des épreuves pour s'y habituer... Colorful nous montre également que seules les circonstances ne peuvent être tenues comme seules responsables de tout, et que si une simple goutte d'eau peut faire basculer quelqu'un dans l'abîme du suicide, des choses d'apparence simples peuvent également faire revenir quelqu'un d'un si long et ténébreux voyage. Un film très intéressant que je vous conseille!

     

    Bonus 1: Bande annonce française

     

     

     

    Bonus 2: Bande annonce japonaise

     

    J'espère que cet article vous aura donné envie de regarder le film! Continuez à vous amuser sur Samurai Neko no Nihongo!

     

    またね

    侍猫

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Décembre 2016 à 19:34

    vu le film il est tres bien tant niveaux histoire que graphisme ,il est a voir .

     

    Joyeux Nöel Samurai Neko     " l'image est de l'artiste http://nkim-doodles.tumblr.com/

      • Samedi 24 Décembre 2016 à 20:37

        Merci BaltesG! Passe un joyeux noël toi aussi!! ^^

      • Dimanche 25 Décembre 2016 à 16:18

        merci , je suis claqué aujourd'hui 

        tu diras quand commence le concour.

        ps j'aime beaucoup tes images de chats sur ton blog 

    2
    Lundi 26 Décembre 2016 à 17:45

    Le film a vraiment l'air intéressant, à noter !

    3
    Samedi 18 Février à 09:23

    Une fois que j'ai vu cet article ça m'a donné envie de le regarder et je l'ai vu il est super ! Ça fait réfléchir...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :